Harry Potter T.4 ; Harry Potter et la coupe de feu

Couverture du livre « Harry Potter T.4 ; Harry Potter et la coupe de feu » de J. K. Rowling aux éditions Gallimard-jeunesse
Résumé:

Sujet : La coupe du monde de Quidditch est un événement à ne pas manquer. Heureusement que les amis d'Harry Potter, les Weasley, l'invitent à assister au match avant la rentrée des classes de Poudlard -célèbre école de sorcellerie. Le retour des forces de... Voir plus

Sujet : La coupe du monde de Quidditch est un événement à ne pas manquer. Heureusement que les amis d'Harry Potter, les Weasley, l'invitent à assister au match avant la rentrée des classes de Poudlard -célèbre école de sorcellerie. Le retour des forces de "Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom" est à l'origine d'une succession d'évènements inquiétants, dont le premier survient à l'occasion de ce rassemblement international de sorciers. D'autres vont se succéder au cours de l'année scolaire, jusqu'à la finale du Tournoi des Trois Sorciers, et même au-delà. Harry Potter va devoir se défendre contre les attaques répétées de Lord Voldemort, qui veut le tuer pour reprendre son pouvoir. Commentaire : Ce roman, bien construit, est écrit et traduit avec talent. Il nous présente une ambivalence : Il est à la fois initiatique et critique de moeurs. Dans ce quatrième tome, en effet, la formation de jeune sorcier, bien qu'inachevée, semble tendre à une certaine maturité. Il doit encore cependant continuer son apprentissage scolaire. Cet ouvrage est aussi une peinture, parfois acerbe mais oh combien réaliste, de notre société : les relations entre les élèves, leurs caractères, les professeurs, l'ambiance du match, la journaliste, les fonctionnaires du ministère... tout passe par l'oeil exercé de la romancière. Les deux genres, parfaitement intégrés l'un à l'autre, participent sûrement au succès fulgurant de cette série, additionnés d'un suspense parfois haletant, d'une quantité non négligeable de fantaisie, de beaucoup d'humour et de quelques frissons. Cette banalisation volontaire de la sorcellerie contribue semble-t-il aussi au succès de nombreuses société de sorcellerie, magazines, etc. Ce n'est donc pas totalement anodin. Les qualités littéraires ne doivent donc pas nous faire oublier que le jeune lecteur doit subir quelques scènes particulièrement impressionnantes, dont une troublante, macabre et sanglante. Harry Potter lui-même aura grand-peine à s'en remettre. Quel âge ont donc les enfants qui se plongent dans cet univers envoûtant

Donner votre avis

Avis (47)

  • chronique : http://leschroniquesdenounett.blogspot.com/2015/01/chronique-litteraire-harry-potter-la.html

    Ce tome m’a bouleversée, émue parce qu’il aborde plusieurs sujets. Cette saga ne s’essouffle pas ! Au contraire, c’est dans une montée en puissance où les personnages ont un role de plus...
    Voir plus

    chronique : http://leschroniquesdenounett.blogspot.com/2015/01/chronique-litteraire-harry-potter-la.html

    Ce tome m’a bouleversée, émue parce qu’il aborde plusieurs sujets. Cette saga ne s’essouffle pas ! Au contraire, c’est dans une montée en puissance où les personnages ont un role de plus en plus important à jouer.
    On voit d’ailleurs le role de Dumbledore qui devient important, en s’imposant en leader.
    Le tome nous amène encore à douter de la loyauté de Rogue.
    Tout d’abord, les prémices de l’adolescence, nos personnages ont grandi et la différence fille/garçon se fait de plus en plus sentir. Puis parce que les personnages font face à quelque chose qu’ils n’attendaient pas de sitôt : la mort.
    Les personnages évoluent encore, dans ce tome, on ressent des tensions naitre entre certains personnages, on avance vers le commencement de quelque chose. Une étape, une limite ont été franchies.
    Concernant les personnages, Harry commence à montrer, malgré lui, le fait qu’il est pourvu d’une très grande volonté, d’une détermination qu’il se veut sans faille et qu’il devient un adversaire redoutable. Et ce malgré le fait qu’il manque beaucoup de confiance en lui.
    Ron, quant à lui, est assez absent dans une partie du tome, compréhensible au vu du contexte, mais on le sent de plus en plus jaloux et parfois chiant, au point qu’il m’a quelques fois agacée.
    Hermione s’affirme de plus en plus, n’hésite plus à transgresser les règles pour aider ses amis et se fait moins moralisatrice que dans les premiers tomes. Elle a des secrets.
    Les personnages ont grandi, et d’ailleurs ça se caractérise par une amitié qui est mise à rude épreuve dans ce tome.
    Les personnages sont toujours aussi attachants et au fil des tomes on a vraiment l’impression de grandir avec eux, à leur côté.
    Concernant le rythme de l’auteur, eh bien, il a évolué. Dans les premiers tomes, elle faisait pas mal de rappels ou de référence aux tomes précédents pour que le lecteur ne soit pas trop perdu. Ici, les rappels sont beaucoup plus brefs, elle part du principe que certaines notions sont acquises. Et c’est tant mieux ! Ca évite les redites, même si cela n’était pas forcément gênant. Ensuite, dans les premiers tomes, le but était de mettre l’univers en place. Dans ce tome 4, on est plus dans l’action. Il n’y a pas de temps mort, ni de passage trop long bardé d’explications malgré le volume du livre (761 pages)– peut-être un peu le début car on atterrit direct dans un contexte un peu différent des autres tomes, mais c’est important pour l’histoire.
    L’auteur, dans ce contexte particulier qui aborde le début de l’adolescence des personnages, réussit à faire passer les émotions des personnages avec beaucoup de facilité.
    Les révélations du tome sont cohérentes avec les anciens tomes et toujours avec autant d’intensité.
    Ce tome nous fait nous poser pas mal de questions notamment sur les adeptes de Voldemort et dont les réponses sont surement dans les prochains tomes. On sent qu'on entre dans la partie "dark" de la saga.

    Ce livre se dévore, j’ai été contente de retrouver les personnages mais aussi triste de devoir les quitter à la fin ! (lectures prioritaires oblige).

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Après avoir chroniqué les trois premiers tomes de Harry Potter, cette saga de J.K. Rowling, il me fallait forcément continuer et en arriver au Tome 4 « Harry Potter et la Coupe de Feu ».
    Pas question de s’arrêter en si bon chemin et c’est le compte-à-rebours avant la fin. Déjà ? Eh oui, depuis...
    Voir plus

    Après avoir chroniqué les trois premiers tomes de Harry Potter, cette saga de J.K. Rowling, il me fallait forcément continuer et en arriver au Tome 4 « Harry Potter et la Coupe de Feu ».
    Pas question de s’arrêter en si bon chemin et c’est le compte-à-rebours avant la fin. Déjà ? Eh oui, depuis le temps…
    Que nous réserve donc ce tome 4 ? Forcément de l’inattendu, du magiquement ensorcelant. Certaines critiques disent que c’est LE pilier central de ces aventures. On va bien voir.

    Ne serait-ce que par son aspect, ce livre est bien plus épais que les précédents, donc du plus lourd et qu’a trouvé l’auteure pour nous surprendre ?

    Le premier chapitre « La Maison des Jeux du Sort »nous décrit celle-ci comme faisant « froid dans le dos », et « n’était plus qu’une bâtisse humide, délabrée, déserte », à Little Hangleton. On y avait trouvé, cinquante ans plus tôt trois cadavres de la famille Judesor. Au fil des ans, on a surnommé cette maison « Jeux du Sort » car des enfants du village s’amusaient à y lancer des pierres. Un instant soupçonné des meurtres, Harry Bryce était retourné là-bas et s’occupait des mauvaises herbes. Mais un jour il y entend du bruit et, se cachant, il voit des intrus qui discutent : quelqu’un que l’on appelle Maître, Queudver… Bref, la discussion porte sur la Coupe du Monde de Quidditch et, apparemment, on tente de ne pas y admettre Harry Potter. Mais je passe sur les détails, celui-ci va tout de même être choisi (comme a dit quelqu’un « à l’insu de son plein gré ») et on verra comment.

    Pour cette quatrième année à Poudlard, on va rencontrer encore de nouveaux personnages aux noms toujours aussi spéciaux, tels que : Verpey qui s’exclame « Sac à gargouilles ! » - Mr Croupton qui parle en remuant à peine les lèvres – Mr Diggory avec son « Enervatum » - Hedwige qu’Hermione trouve « trop visible », et bien d’autres …

    On arrive au chapitre 16 dont le titre est « La Coupe de Feu » où on peut lire :
    « - Je n’arrive pas à y croire ! dit Ron, abasourdi, tandis que les élèves de Poudlard remontaient les marches du château derrière la délégation de Durmstrang. Krum, Harry ! C’est Victor Krum !
    - Pour l’amour du ciel, Ron, c’est un simple joueur de Quidditch, répliqua Hermione.
    - Un simple joueur de Quidditch ? s’exclama Ron en la regardant comme s’il n’en croyait pas ses oreilles. Hermione, c’est l’un des meilleurs attrapeurs du monde ! » (p.265).
    Il va s’ensuivre un tournoi où trois champions devront s’affronter et celui qui aura obtenu le plus grand nombre de points sera désigné vainqueur. Mais d’abord, les trois champions seront choisis par un juge impartial … » La Coupe de Feu ». Celle-ci se trouve dans un coffre et en apparence elle n’a rien d’exceptionnel sauf qu’il en jaillit une gerbe de flammes et c’est elle qui désigne Harry Potter, tout abasourdi car il n’avait pas fait acte de candidature.

    Vous imaginez bien que je ne vais pas raconter le reste de l’histoire – j’ai préparé le terrain – et le reste est riche en rebondissements, en sorcellerie magique, en événements dramatiques – peut-être semble-t-il, plus tragiques que ceux que Harry a connus auparavant. Il doit relever d’immenses défis. A signaler aussi, encore et encore la présence du cruel Voldemort.

    A un moment plein d’intensité, Harry pense que c’est un Mangemort, Karkaroff, qui a mis son nom dans La Coupe de Feu, mais en fait il s’agit de Maugrey qui avoue, lui qui a un œil magique et une bouche toute de travers, lui qui a beaucoup de choses en commun avec Le Seigneur des Ténèbres.

    Ce sont donc encore de nombreuses péripéties et l’auteure a même eu l’imagination invraisemblable d’introduire dans cette histoire, un scarabée porteur d’un micro pour pouvoir « cafarder » à tous les sens du terme.

    Inutile de dire que c’est encore un tome passionnant, délirant et que si on ne l’a pas encore lu, il faut se dépêcher car il encore (ou plus que) trois autres qui attendent. C’est hautement recommandé.
    Et donc comme pour les précédents : TO BE CONTINUED….
    Belle lecture !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • On ne se lasse pas de ce monde magique;;; on a tous en nous un petit quelque chose de Harry !!!

    On ne se lasse pas de ce monde magique;;; on a tous en nous un petit quelque chose de Harry !!!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'adore ce tome, non mais vraiment ! Harry est confronter à des dangers de plus en plus difficile à vaincre, malgré que ses amis soit là pour l'aider, il y as quelques moments assez dur pour lui. J'ai hâte de me plonger dans le prochain tome de la saga !

    J'adore ce tome, non mais vraiment ! Harry est confronter à des dangers de plus en plus difficile à vaincre, malgré que ses amis soit là pour l'aider, il y as quelques moments assez dur pour lui. J'ai hâte de me plonger dans le prochain tome de la saga !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Le retour de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom

    Une nouvelle année commence à Poudlard et avec elle son lot de rebondissements. Sauf que cette année sera très différente, le tournoi des trois sorciers va avoir lieu, il s’agit d’un tournoi de magie exceptionnel, où s’affronte trois...
    Voir plus

    Le retour de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom

    Une nouvelle année commence à Poudlard et avec elle son lot de rebondissements. Sauf que cette année sera très différente, le tournoi des trois sorciers va avoir lieu, il s’agit d’un tournoi de magie exceptionnel, où s’affronte trois représentants des trois plus grandes écoles de magie au monde.

    Le roman commence par la finale de la Coupe du Monde de Quidditch à laquelle Harry et ses amis vont assister. Malheureusement, celle-ci se termine mal avec l’apparition de Mangemorts (les partisans de Lord Voldemort) et avec eux la Marque des Ténèbres est projetée dans le ciel, ce qui créait bien entendu un énorme mouvement de panique.

    Après ce début tonitruant, la rentrée à Poudlard annonce aussi des surprises. L’arrivée des délégations de Beauxbâtons (école de sorcellerie française) et de Durmstang (école de sorcellerie bulgare) pour le tournoi des trois sorciers. Le tournoi étant terriblement dangereux, il est interdit aux moins de 17 ans, les élèves souhaitant participer doivent déposer leur nom dans la Coupe de Feu. Harry ne va donc pas pouvoir participer sauf que quelqu’un va mettre son nom dans la Coupe de Feu, il va ainsi devenir le quatrième champion.

    Le tournoi se compose de trois taches qui vont se dérouler tout au long de l’année, ces taches sont dangereuses et demandent aux jeunes sorciers beaucoup de courage. La dernière étape mène les champions jusqu’au trophée qui se révèle être un Portoloin (un objet ensorcelé qui permet aux sorciers de se déplacer), celui-ci est un piège. La fin du roman se solde par la mort d’un élève de Poudlard, champion du tournoi lui aussi, Cédric DIGGORY et le retour de Lord Voldemort…

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je n'aurais jamais du acheter ce bouquin.

    Je n'aurais jamais du acheter ce bouquin.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • A mon avis l'un des meilleurs volets de la saga Harry Potter.

    A mon avis l'un des meilleurs volets de la saga Harry Potter.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Première lecture de l'année, et quelle lecture. C'était trop génial. J'adore tout ce qui se met en place dans ce tome, qui prend un virage et se montre sans doute plus dur que les trois premiers. Pourtant l'humour est bien là, la romance aussi (Hermione/Ron !)
    Franchement ces bouquins...
    Voir plus

    Première lecture de l'année, et quelle lecture. C'était trop génial. J'adore tout ce qui se met en place dans ce tome, qui prend un virage et se montre sans doute plus dur que les trois premiers. Pourtant l'humour est bien là, la romance aussi (Hermione/Ron !)
    Franchement ces bouquins m'éclatent. Malheureusement le prochain c'est le cinquième... J'espère ne pas le détester comme je l'ai détesté à ma première et seule lecture de ce tome maudit...

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions