Gardiens des cités perdues T.5 ; projet Polaris

Couverture du livre « Gardiens des cités perdues T.5 ; projet Polaris » de Shannon Messenger aux éditions Lumen
  • Date de parution :
  • Editeur : Lumen
  • EAN : 9782371020894
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Après un passage mouvementé par Exillium, l'école réservée aux bannis, Sophie et ses amis sont de retour à l'académie Foxfire, où la jeune Télépathe n'est pas la seule, cette fois, à bénéficier de la protection d'un garde du corps. Car certains masques sont tombés : les nouveaux membres du Cygne... Voir plus

Après un passage mouvementé par Exillium, l'école réservée aux bannis, Sophie et ses amis sont de retour à l'académie Foxfire, où la jeune Télépathe n'est pas la seule, cette fois, à bénéficier de la protection d'un garde du corps. Car certains masques sont tombés : les nouveaux membres du Cygne Noir, ainsi que leurs familles, sont plus que jamais en danger... D'autant que les Invisibles, ces rebelles qui menacent les Cités perdues, multiplient les attaques.

Tandis que la tension monte avec les ogres, forçant les elfes à accepter des changements drastiques de leurs modes de vie, notre petite troupe tente d'en découvrir plus sur le plan de l'ennemi. Sophie ne dispose pourtant que de maigres indices : son nom de code est "Projet Polaris", un étrange symbole semble en être la clé et il serait depuis le début lié à... Keefe !

La formidable plume de Shannon Messenger va encore une fois vous faire frémir de peur et d'émerveillement ! Dans ce cinquième tome de Gardiens des Cités perdues, retrouvez Sophie Foster, plus forte que jamais et prête à tout risquer pour protéger ceux qu'elle aime.

Donner votre avis

Avis(2)

  • https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2018/11/gardiens-des-cites-perdues-tome-5.html

    Je me suis replongée avec bonheur dans cette saga et je n'ai pas mis bien longtemps à me souvenir de ce qui s'était passé auparavant alors que ça faisait plus de 2 ans que j'avais lu le tome précédent !
    On...
    Voir plus

    https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2018/11/gardiens-des-cites-perdues-tome-5.html

    Je me suis replongée avec bonheur dans cette saga et je n'ai pas mis bien longtemps à me souvenir de ce qui s'était passé auparavant alors que ça faisait plus de 2 ans que j'avais lu le tome précédent !
    On pourrait croire qu'au bout du cinquième opus, l'histoire commencerait à s'essouffler... Eh bien non, pas du tout ! L'auteure réussit encore une fois à susciter notre intérêt en intégrant des nouveautés et de nouvelles découvertes. Parfois, je me demande même comment elle fait pour avoir une telle imagination !

    On ne se lasse pas de suivre Sophie et ses amis. Celle-ci se débat toujours avec ses sentiments pour Fitz et... Keefe, pour qui, elle semble éprouver un peu plus que de l'amitié, bien qu'elle ne veuille pas le reconnaître... Il serait d'ailleurs temps qu'elle se décide car depuis le temps qu'elle tergiverse, c'est assez agaçant ! Pourtant, on sent qu'elle a beaucoup évolué depuis le premier tome. Certes, elle ne veut toujours pas rester inactive et son courage est louable, mais elle est devenue plus mature et réfléchie ! Elle a désormais conscience du poids qui pèse sur ses épaules !

    En parallèle, on en apprend davantage sur l'enfance de Keefe et on en vient à comprendre ses choix, mais bien entendu, on ne peut s'empêcher de se faire un sang d'encre pour lui !

    D'autre part, la fin m'a une nouvelle fois surprise ! Certes, arrivée vers les 50 dernières pages, je me doutais qu'il allait se passer quelque chose d'important mais je n'en imaginais pas la teneur ! J'en ai encore les larmes aux yeux ! Bien entendu, Shannon Messenger ne nous épargne pas. Elle va jusqu'à ajouter un nouvel élément dans le dernier chapitre, nous donnant encore plus envie de découvrir la suite, pour savoir qu'elles vont être les conséquences à ce sujet !

    Pour conclure, malgré les presque 700 pages que compte ce pavé, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! L'auteure maîtrise parfaitement son univers et on en ressort pas indemne ! Alors je n'ai qu'une chose à dire : vivement la suite !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un tome 4 qui se termine en apothéose, une intrigue extrêmement dense et riche… la saga de Gardiens des Cités Perdues n’a de cesse de se renouveler en permanence. Commencer un des romans de Shannon Messenger, c’est chaque fois l’assurance de s’éclater, de ressortir émue et au bord des larmes....
    Voir plus

    Un tome 4 qui se termine en apothéose, une intrigue extrêmement dense et riche… la saga de Gardiens des Cités Perdues n’a de cesse de se renouveler en permanence. Commencer un des romans de Shannon Messenger, c’est chaque fois l’assurance de s’éclater, de ressortir émue et au bord des larmes.

    Pour ne pas être spoilé des tomes précédents, je vous conseille de passer au paragraphe suivant ! Retour auprès de Sophie qui a connu son lot d’émotions. Encore une fois, elle a réussi à échapper au pire in extremis, mais c’était sans compter Keefe qui a rejoint des rangs des Invisibles, à la surprise générale. La pauvre Sophie doit maintenant faire face à bon nombre de menaces, alors qu’elle et ses amis ne sont pas plus avancés. Quels sont les desseins des Invisibles ? La tension grimpe et le danger rôde de tous côtés. Sophie va devoir faire montre d’adresse et de ressources pour échapper à tous les malheurs qui l’attendent à chaque tournant.

    Le tome 4 de la saga était explosif, si bien que je me demandais comment il était possible de faire aussi bien par la suite. Et pourtant, Shannon Messenger n’a pas dit son dernier mot, car on monte encore d’un cran, pour nager en pleine nébuleuse. Ce 5e opus est placé sous le signe du mystère. Sophie tente de comprendre le plan des Invisibles, et il semble que ces derniers aient bon nombre de secrets insoupçonnés. Le monde des elfes, des gnomes, des ogres, des trolls, des gobelins et de tous les autres ne s’est jamais aussi mal porté.

    Je ne le dirai jamais assez, mais replonger dans cette saga sans savoir ce que l’on va y trouver est un plaisir sans nom. Dans un premier temps, j’avais peur d’être perdue, mais comme pour chacun des tomes précédents, l’auteur nous guide pas à pas en nous faisant des rappels bienvenus. Il est tellement facile de se perdre dans ce monde riche et unique en son genre !

    Mes certitudes avaient complètement été balayées dans le tome précédent, mais dans cette suite, je ne savais plus du tout de quel côté le coup allait être porté. Il y a tellement d’insécurité, tellement de non-dits et d’énigmes que chaque scène est marquée par un sentiment d’urgence. Et ce sentiment d’urgence se traduit par une incapacité à lâcher le roman. J’avais toutes les peines du monde à le reposer pour reprendre mon souffle, et je n’ai pas vu ces 665 pages passer. Mieux encore : je n’aurais pas dit non à 600 de plus !

    À mesure que l’intrigue s’épaissit, les personnages grandissent et gagnent en charisme. Sophie me fait toujours autant de peine. À peine peut-elle s’adonner à des moments calmes et normaux pour une jeune fille de son âge que de nouveaux problèmes pointent le bout de leur nez ! C’était également un plaisir de retrouver Fitz, Biana, Dex et toute la bande.

    Concernant Keefe, il tient une place de choix. Sachant qu’il s’agit de mon grand chouchou, j’avais la trouille qu’il me déçoive, que ses décisions compromettent l’équilibre des Cités Perdues déjà bien mis en péril. Pourtant, Keefe reste Keefe, c’est un de mes personnages préférés, tous romans confondus. Malgré ses maladresses, ses bévues et son tempérament casse-cou, on ne peut que l’adorer et prier intérieurement pour qu’il s’en sorte.

    Shannon Messenger a eu l’intelligence de ne jamais rester sur ses acquis tout au long de la série, et elle nous le prouve encore aujourd’hui. L’action est là, les rares moments d’accalmie aussi. Tout tourne autour d’un mystère persistant que l’on brûle de comprendre. J’ai passé les trois quarts du temps à chercher les moindres petits indices disséminés çà et là, et j’ai malheureusement fait chou blanc.

    La tension monte crescendo, pour nous offrir un final qui m’a laissée sans voix. Shannon Messenger nous lacère le cœur. Plus ça va, plus les aventures de Sophie se font sombres et mélancoliques. J’espère au moins avoir droit à un happy end avec l’ultime tome, car l’auteur n’a pas ménagé un instant mon pauvre petit cœur.

    En résumé, Projet Polaris marque le tournant décisif qu’est en train de prendre la série. Gardiens des Cités Perdues est une saga qui a fait ses preuves, avec une auteur qui nous en met plein les mirettes. La qualité est là, l’univers de Shannon Messenger est une valeur sûre, le genre de roman qui – au même titre qu’Harry Potter – mérite de figurer dans toutes les bibliothèques des petits et des grands.

    Qu’attendez-vous pour vous jeter sur cette série exceptionnelle ? Je la conseille à tout le monde, et j’invite même les plus réfractaires au genre à se faire une idée par eux-mêmes. Une histoire comme ça mérite d’être connue et reconnue par le plus grand nombre.


    Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/fantasy---merveilleux/gardiens-des-cites-perdues-tome-1-gardiens-des-cites-perdues-shannon-messenger

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions