Frontières

Couverture du livre « Frontières » de Olivier Weber aux éditions Editions Paulsen
Résumé:

À quoi ressemble une frontière ? Pendant vingt-cinq ans, Olivier Weber a franchi les frontières de tous les continents pour ses livres et ses reportages, parfois officiellement, souvent clandestinement. Aujourd'hui, il en revisite certaines, et découvre que le monde n'a jamais été aussi fermé et... Voir plus

À quoi ressemble une frontière ? Pendant vingt-cinq ans, Olivier Weber a franchi les frontières de tous les continents pour ses livres et ses reportages, parfois officiellement, souvent clandestinement. Aujourd'hui, il en revisite certaines, et découvre que le monde n'a jamais été aussi fermé et en même temps poreux. Du Caucase à l'Amérique du Sud, du Cambodge à l'Amazonie, de l'Irak en feu à Tanger ou Macao, il traverse les lignes de fracture, arpente des républiques fantômes telle celle du Haut-Karabagh, le pays qui n'existe pas, rencontre des passeurs et des migrants, des trafiquants et des humanitaires, des guérilleros et des agents d'États bien affaiblis. En chemin, entre ces espaces délimités par des murs, des barrières, des fleuves, limites toutes aussi improbables les unes que les autres, il comprend que les frontières, douces ou violentes, instruments du repli ou sauvegarde des cultures, ne sont jamais aussi compliquées que lorsqu'elles s'avèrent perméables. C'est l'occasion de portraits en tous genres, avec humour, enchantement et gravité c'est selon, mais aussi de réflexions sur la mondialisation, les fissures des confins et la planète de demain, le tout dans la tradition des récits de voyage littéraires.

Donner votre avis

Articles (2)

Avis(3)

  • Ecrivain-voyageur et journaliste, Olivier Weber offre ici un reportage exceptionnel sur la vie des frontières qu’il a longées et traversées tout particulièrement celles où fourmillent les migrants, lieux où peu d’entre nous iront un jour... Dans un récit de voyage nourri de références et...
    Voir plus

    Ecrivain-voyageur et journaliste, Olivier Weber offre ici un reportage exceptionnel sur la vie des frontières qu’il a longées et traversées tout particulièrement celles où fourmillent les migrants, lieux où peu d’entre nous iront un jour... Dans un récit de voyage nourri de références et citations d’auteurs tels Dos Passos «fasciné par les frontières de l’Orient » et qui « n’a jamais cessé d’écrire sur les errances et migrations, de Manhattan Transfer à Orient Express. », Choukri, Nietzche, Chatwin, de Nerval, Rimbaud, l’odyssée d’Alwyn ou encore la légende de Gilgamesh, ou Lofti Akalay qui a écrit la biographie d’Ibn Battûta qu’il estime toujours d’actualité et qu’il dénomme « le prince des frontières » et dont O . Weber nous retranscrit des pans entiers de sa biographie, l’auteur nous embarque sur les frontières du Moyen Orient, du Caucase, de l’Amazonie, du Brésil et de la Guyanne française, de Tanger à Ceuta, de l’Italie à la France, à Menton. Travail de réflexion sur la mondialisation, remarquable. Rédigé avec beaucoup de sérieux mais avec aussi beaucoup d’humour, ce récit de voyage littéraire est incontournable pour tous ceux qui aiment les écrits de voyages.
    Les livres d’Olivier Weber ont reçu de nombreux prix (Prix Albert Londres, Prix Joseph Kessel, etc.), et je pense que ce correspondant de guerre pour la presse française et britannique qui a couvert plus d’une vingtaine de conflits de l’Erythrée à l’Afghanistan, du Sahara à l’Irak, mériterait un Prix de Grand Reportage, un Prix exceptionnel pour « Frontières », publié en 2016 aux Editions Paulsen.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Magnifique récit de voyage. Un thème original que celui des frontières, vu sous un angle -et un style- très littéraires! Des pérégrinations à la rencontre des hommes et des femmes qui vivent sur les frontières, en compagnie de Goethe, Nerval, Hemingway, Dos Passos et Nietzsche.
    Bref, beaucoup...
    Voir plus

    Magnifique récit de voyage. Un thème original que celui des frontières, vu sous un angle -et un style- très littéraires! Des pérégrinations à la rencontre des hommes et des femmes qui vivent sur les frontières, en compagnie de Goethe, Nerval, Hemingway, Dos Passos et Nietzsche.
    Bref, beaucoup d'humanité dans les pages de cet écrivain que je ne connaissais pas ou plutôt que je n'avais jamais lu, et doté de nombreux prix littéraires (Prix de l'Aventure, Prix Joseph Kessel, Prix Albert Londres, Prix des Romancières cette année). Génial, bien écrit... et tentant pour l'aventure.
    Juan.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai trouvé ce thème très original. En explorant les frontières, Olivier Weber se lance dans un thème littéraire relativement inédit. La plume d'un écrivain qui a du souffle. J'ai aimé la partie Tanger, le détroit de Gibraltar. Il manque quelques escales. J'aurais bien aimé lire des chapitres...
    Voir plus

    J'ai trouvé ce thème très original. En explorant les frontières, Olivier Weber se lance dans un thème littéraire relativement inédit. La plume d'un écrivain qui a du souffle. J'ai aimé la partie Tanger, le détroit de Gibraltar. Il manque quelques escales. J'aurais bien aimé lire des chapitres sur des frontières inattendues en Asie (comme la Corée du Nord).
    Il y a en tout cas plein de références littéraires, de Goethe à Hemingway et Dos Passos. Et plein de personnages! Des gens loufoques, des hommes et des femmes de bonne volonté, des trafiquants...
    C'est drôle aussi. Bien écrit, avec de nombreux aphorismes, du genre sur l'hypocrisie des États aux frontières. À lire pour connaitre l'état du monde, sous ne belle plume.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions