"frontière chinoise" de John Ford

Couverture du livre «
  • Date de parution :
  • Editeur : Yellow Now
  • EAN : 9782873403553
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Frontière chinoise (7 Women, 1966) est le dernier long métrage de fiction du cinéaste américain John Ford (1894/1973), dont la filmographie en tant que director a commencé en 1917 et comporte plus de cent vingt titres, les films parlants, tellement de chefs-d'oeuvre, étant bien sûr mieux connus... Voir plus

Frontière chinoise (7 Women, 1966) est le dernier long métrage de fiction du cinéaste américain John Ford (1894/1973), dont la filmographie en tant que director a commencé en 1917 et comporte plus de cent vingt titres, les films parlants, tellement de chefs-d'oeuvre, étant bien sûr mieux connus d'un large public cinéphile. La caractéristique spécifique de ce (presque) dernier film dans l'oeuvre fordienne est d'avoir porté un ensemble de figures féminines au rang de réelles protagonistes, et même haussé l'une d'entre elles jusqu'au statut héroïque du sacrifice de sa propre personne (il s'agit d'un médecin, le docteur Cartwright, magnifiquement interprété par Anne Bancroft) pour sauver la vie d'un groupe de femmes missionnaires protestantes, et celle d'un enfant qu'elle vient de mettre au monde dans des circonstances particulièrement difficiles.
L'action du film se concentre dans le lieu unique de cette Mission à la frontière nord de la Chine en 1935, où tout arrive : le salut par la médecine (le choléra est maîtrisé, la femme est accouchée pour la suite du monde, la violence détournée mais consommée par le sacrifice), mais aussi les effets de cette double hantise américaine du Nord dont John Ford a mille fois figuré l'imagination de danger et de drame, comme ruine de l'âme au dedans et menace du dehors : puritanisme et barbarie, en miroir, et parfois interactivement funestes.
Le fil conducteur de cet essai relève d'une longue passion de qui s'y hasarde pour toute l'oeuvre de Ford dans laquelle Frontière chinoise inscrit la persévérance, malheureusement ultime, d'un cinéaste qui avait à dire, à incarner en metteur en scène, l'idée fixe que les hommes, et les femmes, sont ce qu'ils sont, caractères dans leur propre histoire, et devant l'épreuve inégaux, inégales, quelle que soit la présence ou l'absence de Dieu qui les inquiète ou les rassure.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions