Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Frères

Couverture du livre « Frères » de Alexander Kwame aux éditions Albin Michel Jeunesse
Résumé:

Josh Bell et son frère jumeau Jordan sont les stars de leur équipe de basket ball. Ils ont de qui tenir : leur père est un ancien joueur international, qui a arrêté prématurément sa carrière, mais qui demeure « Le Boss », une star aux États-Unis.
Les deux frères sont inséparables et partagent... Voir plus

Josh Bell et son frère jumeau Jordan sont les stars de leur équipe de basket ball. Ils ont de qui tenir : leur père est un ancien joueur international, qui a arrêté prématurément sa carrière, mais qui demeure « Le Boss », une star aux États-Unis.
Les deux frères sont inséparables et partagent la passion du basket. Josh adore l'anglais et le rap et manie les mots comme personne pour évoquer les moments importants de sa vie.
Mais c'est à Jordan qu'Alexia, la nouvelle venue au lycée va s'intéresser.
Jordan tombe amoureux et s'éloigne de son frère qui ne se fait pas à cet abandon soudain. Alors qu'il reporte toute son énergie sur le sport, il prend conscience de l'état de santé inquiétant de son père. Tous ses repères sont bouleversés.
À mi-chemin entre le slam et le vers libre, Frères est un texte magnifique, délicat, poétique, extrêmement émouvant qui utilise avec finesse les règles du basket pour dire l'importance de la famille, de la loyauté, de l'amour et du libre arbitre.

Donner votre avis

Avis (1)

  • « À deux pas du panier, j’ai
    Le mouv et le groov…
    Ça CLAC ! et ça WIZ !
    Non mais attends, toi, tu veux me CONTRER ?
    Non mais attends, toi, tu veux me BLOQUER ?
    Mate un peu ce rebond, YEAH !
    Fais gaffe, man, sérieux,
    Parce que je suis le king du SWING,
    Le roi du dribble cROIsé
    JE...
    Voir plus

    « À deux pas du panier, j’ai
    Le mouv et le groov…
    Ça CLAC ! et ça WIZ !
    Non mais attends, toi, tu veux me CONTRER ?
    Non mais attends, toi, tu veux me BLOQUER ?
    Mate un peu ce rebond, YEAH !
    Fais gaffe, man, sérieux,
    Parce que je suis le king du SWING,
    Le roi du dribble cROIsé
    JE LANCE
    je m’élance
    et je te feinte pour que tu
    G
    L
    I
    S
    S
    E
    S pendant que je
    DÉBOULE, moi
    vers la ligne d’arrivée, et du bout des doigts…
    Direct au panier :
    Baaaammmm ! Marqué ! »

    ATTENTION, cet extrait annonce le rythme du texte. Ça slamme dans nos oreilles pendant 249 pages et c’est du pur bonheur.
    L’histoire ? Celle de jumeaux « Deux paniers face à face. Identiques. » Josh et Jordan jouent au basket-ball, l’un est ailier et l’autre arrière, dans la même équipe. Ils ont ça dans le sang depuis leur naissance, car le basket est une histoire de famille. Leur père, Chuck Bell dit ‘Le Boss’ est un très grand joueur, aujourd’hui retraité, qui les entraîne chaque soir aux lancés francs. Les deux frères sont inséparables et se complètent à la perfection lors des matchs du championnat. Mais Alexia alias Miss Thé Glacé change le cours des évènements en touchant au cœur de Jordan. Les règles du jeu se modifient et le duo de frangins est mis à l’épreuve. Josh se sent abandonné et commet une erreur inqualifiable aux yeux de tous. Pour couronner le tout, les frères découvrent pourquoi leur père a dû mettre fin à sa carrière de champion tellement bien engagée. Les rebonds ne font que commencer.

    Frères est le premier roman de Kwame Alexander, best-seller aux États-Unis et l’on comprend rapidement pourquoi. Ce mixte de slam et de vers libres est une véritable pépite. Je l’ai lu en apnée, d’une traite, au soleil et croyez-moi j’aurais aimé que cela ne s’arrête jamais. L’écriture rythmée se présente comme un match de basket, échauffement, premier, deuxième, troisième, quatrième quart temps et prolongations en y associant les pensées de Josh qui est le narrateur et les règles de jeu du père.

    « La vie est un match,
    ta famille est le terrain,
    et le ballon, ton cœur.
    Peu importent tes hauts,
    peu importent tes bas,
    n’oublie jamais
    de laisser ton cœur
    sur le terrain. »

    La vie de cette famille est rythmée principalement de matchs mais n’allez pas croire que l’auteur n’aborde que ça dans son récit : il y aussi des conflits brutaux, des souvenirs qui font mal, des réconciliations inespérées, de l’amour et de la maladie. Tout au long de ma lecture, j’ai eu besoin de lire à voix haute, de scander haut et fort les mots de Kwame Alexander traduits parfaitement par Alice Delarbre. Frères est un texte sensible, plein d’amour où la complicité des jumeaux a toute sa place sur le terrain et dans les vestiaires. C’est aussi celui de la famille soudée envers et contre tout, celle qui fait grandir et trouver sa place dans le monde des adultes.

    « La perte est aussi inévitable
    que la neige en hiver.
    les vrais champions
    apprennent
    à danser
    dans
    le blizzard. »

    Envie de prolonger cette aventure littéraire ? Je vous invite à jeter un coup d’œil aux vidéos de Kwame Alexander et Randy Preston, son acolyte musicien, interprétant ce roman en slam.

    http://www.mesecritsdunjour.com/archives/2019/11/09/37775002.html

    comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Autres éditions (1)