France (ii), un voilier pour rêver

Couverture du livre « France (ii), un voilier pour rêver » de Yolande Oria et Caroline Degroiselle aux éditions La Decouvrance
Résumé:

Laissez-vous entraîner dans la rêverie poétique d'un célèbre navire Le cinq-mâts France II, fleuron inégalé de la marine à voile française, le plus grand voilier de charge ayant jamais été construit, une merveille d'élégance, de modernité et de fiabilité donne envie, un siècle plus tard, de... Voir plus

Laissez-vous entraîner dans la rêverie poétique d'un célèbre navire Le cinq-mâts France II, fleuron inégalé de la marine à voile française, le plus grand voilier de charge ayant jamais été construit, une merveille d'élégance, de modernité et de fiabilité donne envie, un siècle plus tard, de filer avec lui sous le souffle d'Éole. Un ami calédonien me parla il y a quelque temps, de la présence, à proximité du fort de Teremba (côte ouest de la Nouvelle-Calédonie) d'une épave dont l'étrave rouillée affleurait encore, celle d'un voilier exceptionnel, un cinq-mâts, construit à Bordeaux entre 1912 et 1913 et dont la mission avait été de rapporter de Thio (côte est) le minerai de nickel devenu indispensable à l'Europe industrielle. Je voulus approfondir le sujet et notamment les circonstances du naufrage en 1922. Je collectionnai des documents et m'imprégnai de l'épopée trop courte de ce voilier dont je découvris vite qu'il avait été hors du commun. Je m'en passionnai. Il me fit rêver. J'eus envie de lui rendre hommage, à ma façon, qui est la poésie. - Yolande Oria Avec une postface de Michel Quéméner (Pacifique Sud) qui retrace l'histoire de France II, ce recueil poétique, magnifiquement illustré, redonne tout son panache à un navire oublié. EXTRAIT La rumeur court, hyperbolique, Que sa coque, un bijou d'acier, Ira pourfendre, fantastique, Les vagues lourdes et serrées, Courra dessus les champs amers, Embrochera les déferlantes - Ici ou là les mêmes mers - Ricanera de l'épouvante Que le vent voudra insinuer Dans l'esprit des marins courbés Par l'effort et la volonté. Exceptionnelle ingénierie Imaginée par des génies, France-le-grand est sur sa rampe, Drôle de fleuret effilé Qui serait digne d'une estampe, Méritant la postérité. A PROPOS DES AUTEURS Rencontre d'une plume et d'un pinceau, appel communiel de la mer et de ses vagues... France II a su réunir, d'un bout du monde à l'autre, deux femmes, deux artistes, une Bretonne et une Calédonienne dans une évidence belle, simple et vraie au service de leur désir de faire vivre éternellement, en habit de lumière, de couleurs et de poésie, ce géant des mers.

Donner votre avis

Le courrier des auteurs

Yolande Oria répond à nos questions ! (20/04/2016)

1) Qui êtes-vous ? ! Je m'appelle Yolande ORIA. C'est mon patronyme de naissance, inscrit tel quel au jour du 22 avril 1943, sur le registre des naissances de la petite commune de Paramé (I et V) jouxtant St Malo et absorbée par cette dernière 23 ans plus tard. Panaméenne et malouine en somme. Un double titre d'appartenance. Une fierté de Bretonne aimant ses rivages et son granite. Comment se définir soi-même ? La tâche n'est pas facile quand on n'a pas de signes vraiment distinctifs ! C'est comme sur les cartes d'identité : "Signes particuliers ? Néant" ! On est à la fois content du constat et embarrassé ! En un mot comme en dix je suis une grand'mère ordinaire mais qui écrit - en poésie. J'ai publié à compte d'auteur quelques recueils. Puis le dernier a été retenu par les éditions La Découvrance (La Rochelle) et mène désormais sa vie autonome chez les libraires, de France, de Navarre, de Bretagne et d'ailleurs (Tunisie, Nouvelle-Calédonie) 2) Quel est le thème central de ce livre ? Le livre se nomme : France II, un voilier pour rêver. C'est un recueil de poèmes illustré par la grande peintre calédonienne Caroline Degroiselle. Il s'agit donc d'une oeuvre duelle : poésie et peinture, réalisée dans la grâce d'une grande connivence entre nous. Le thème en est - exprimée par la voix inhabituelle de la poésie dans le domaine de l'histoire d'un objet avant tout technique - l'évocation du cinq-mâts France, deuxième du nom, lancé à Bordeaux en 1911, parti pour sa première traversée en 1913 et échoué dans le récif de corail de la côte est de Nouvelle-Calédonie en 1922. 3) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? J'aimerais partager, l'histoire de ce voilier hors du commun, le plus grand voilier de charge du monde ayant jamais été construit. Une merveille de technicité et de modernité. On avait aménagé ses cales pour du port en lourd : sa fonction était d'aller en Écosse chercher du charbon puis franchir les océans pour déposer son fret en Nouvelle-Calédonie et rapporter en échange du minerai de nickel afin de fournir la vieille Europe en plein essor industriel. Il fit 7 rotations complètes puis une traversée sans retour vers Nouméa. Pris par un calme plat qui n'empêchait pas un fort courant, il fut drossé sur le récif corallien de la côte est. On ne le sauva pas : cela eût coûté trop cher... Tristesse. Gâchis. J'ai voulu rendre cette histoire en poésie. En m'attachant à recréer les atmosphères et le travail des équipages j'ai eu envie de faire revivre ce qui constitua l'essentiel de la gloire de ce navire d'exception. J'ai voulu partager aussi des mots, tempétueux comme le sont les océans, vigoureux comme la force des déferlantes, violents comme le vent qui soulève des remparts d'eau monstrueuse et creuse des gouffres sous les coques, doux comme peuvent l'être les vagues apaisées et les surfaces moirées. J'ai eu la passion de ce voilier. J'espère la partager. Bon vent, bonne brise, amis lecteurs.

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions