France et l'Algérie en 1962 ; de l'histoire aux représentations textuelles d'une fin de guerre

Couverture du livre « France et l'Algérie en 1962 ; de l'histoire aux représentations textuelles d'une fin de guerre » de Pierre-Louis Fort aux éditions Karthala
Résumé:

1962-2012. Cinquante ans ont passé depuis les accords d´Evian, la proclamation de l´indépendance de l´Algérie et la fin de celle qu´en France on appelle désormais officiellement la « guerre d´Algérie ». Car si du côté algérien il fut très vite question de guerre (« Guerre de libération nationale... Voir plus

1962-2012. Cinquante ans ont passé depuis les accords d´Evian, la proclamation de l´indépendance de l´Algérie et la fin de celle qu´en France on appelle désormais officiellement la « guerre d´Algérie ». Car si du côté algérien il fut très vite question de guerre (« Guerre de libération nationale »), dans l´Hexagone, on préféra longtemps évoquer les « événements d´Algérie ».
Guerre dite « sans nom », au moins du côté français, elle n´a en revanche jamais été sans mots. Au contraire, de part et d´autre de la Méditerranée, des voix se sont élevées pendant mais aussi après ces combats d´une rare violence, pour témoigner, interroger et transmettre.
Ces voix, les universitaires et les chercheurs dont les contributions sont réunies dans ce volume les analysent à travers des textes variés : journaux mais aussi - et surtout - oeuvres littéraires diversifiées tant dans leurs genres (poésie, théâtre, roman, littérature de jeunesse, bande dessinée, témoignage) que dans leurs dates de publication (de 1962 à aujourd´hui). Une spécificité de taille a cependant orienté la constitution des corpus d´étude : celle de ne retenir que des textes qui accordent à l´année 1962 une place de choix, de manière à proposer des lectures novatrices et fermement problématisées autour d´une date fondamentale de cette guerre en particulier et de l´Histoire du XXe siècle en général.
Comment cette année résonne-t-elle dans les oeuvres ? Parallèlement à son déroulé, que disent-elles de 1962 ? Quel sens lui donne-t-on dans l´un et l´autre pays ? Pour quels imaginaires et pour quelle(s) mémoire(s) ?
Christiane Chaulet Achour est professeur à l´Université de Cergy-Pontoise, spécialiste de la littérature algérienne. Pierre-Louis Fort est maître de conférences à l´Université de Cergy-Pontoise, spécialiste de la littérature française des XXe et XXIe siècles.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.