Fragments ; art rhétorique

Couverture du livre « Fragments ; art rhétorique » de Longin et Rufus aux éditions Belles Lettres
Résumé:

A la fin de l'année 272, l'empereur Aurélien faisait exécuter, à Emèse, Cassius Longin, que l'on surnommait « la bibliothèque vivante ». Enseignant non seulement la grammaire et la rhétorique, mais aussi la philosophie, Longin fut ce qu'on appellerait un humaniste : il prônait un savoir... Voir plus

A la fin de l'année 272, l'empereur Aurélien faisait exécuter, à Emèse, Cassius Longin, que l'on surnommait « la bibliothèque vivante ». Enseignant non seulement la grammaire et la rhétorique, mais aussi la philosophie, Longin fut ce qu'on appellerait un humaniste : il prônait un savoir universel et général et écrivit, par conséquent, non seulement des traités de rhétorique et de métrique, mais encore des commentaires sur les oeuvres de Platon. Si ses oeuvres philosophiques furent rapidement oubliées, ses travaux de grammairiens furent admirés et cités jusqu'au Moyen Âge byzantin. Nos connaissances sur Rufus sont, à ce jour, beaucoup plus restreintes : l'auteur de l'Art Rhétorique est généralement identifié avec Rufus de Périnthe qui vécut dans la deuxième moitié du IIème siècle.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions