Fous du Caire

Couverture du livre « Fous du Caire » de Mercedes Volait aux éditions L'archange Minotaure
  • Nombre de page : 360
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : (non disponible)
  • Thème : Ethnologie et Anthropologie
  • Prix littéraire(s) : (non disponible)
Résumé:

Fondée sur un corpus largement inédit d'archives publiques et privées, l'enquête de Mercedes Volait retrace et illustre un aspect méconnu des relations culturelles entre la France et l'Égypte. «Ville médiévale par excellence et capitale de l'art arabe ». cette représentation du Caire a éveillé... Voir plus

Fondée sur un corpus largement inédit d'archives publiques et privées, l'enquête de Mercedes Volait retrace et illustre un aspect méconnu des relations culturelles entre la France et l'Égypte. «Ville médiévale par excellence et capitale de l'art arabe ». cette représentation du Caire a éveillé bien des curiosités, en particulier françaises, mais aussi locales. Le présent ouvrage nous fait découvrir cette prédilection à travers des portraits d'amateurs et de figures clés. Il explore les chemins variés qui conduisirent artistes, architectes, dilettantes, vulgarisateurs et savants à s'intéresser aux monuments du Caire médiéval à partir des années 1860. Ces connaisseurs excentriques en firent connaître les richesses et en montrèrent la singularité. Ils en recueillirent les vestiges et firent revivre cette esthétique, en Égypte comme en France. L'auteur décrit les fortunes fluctuantes de ce goût pour «l'art arabe» jusqu'aux années 1930, tout en interrogeant les mécanismes artistiques et scientifiques, voire anthropologiques, qui lui donnèrent chair et substance.

Donner votre avis

Le courrier des auteurs

Mercedes Volait répond à nos questions ! (21/05/2010)

1) Qui êtes-vous ? Je suis architecte et historienne, directeur de recherche au CNRS et je dirige une équipe de recherche au sein de l'Institut national d'histoire de l'art à Paris. Mon domaine de spécialité est l'histoire de l'architecture et du patrimoine en Egypte aux XIXe et XXe siècles, et mes enquêtes portent en particulier sur la ville du Caire, où j'ai résidé pendant dix ans. Mes publications incluent Figures de l'orientalisme en architecture (Edisud, 1996), L'Égypte d'un architecte : Ambroise Baudry (1838-1906) (Somogy, 1998), Le Caire, Alexandrie, Architectures européennes, 1850-1950 (IFAO, 2001), Architectes et architectures de l'Égypte moderne (1830-1950) : genèse et essor d'une expertise locale (Maisonneuve et Larose, 2005) et L'orientalisme architectural entre imaginaires et savoirs (Picard, 2009). J'ai également contribué à la somme sur Le Caire (Citadelles et Mazenod, 2002), ainsi qu'à des catalogues d'exposition (Arts de l'Islam, regards du XIXe siècle, 2007 ; Napoléon, feu et lumières, 2009). Mes travaux sur l'Egypte ont été couronnés en 2009 par le prix Jean-Edouard Goby de l'Institut de France. 2) Quel est le thème central de votre livre ? Ce livre retrace un aspect encore peu connu de l'intérêt porté à l'Egypte par toutes sortes d'amateurs au XIXe siècle : le goût pour les monuments du Caire, tel qu'il s'est développé à partir des années 1850 dans le contexte de la popularisation du voyage d'Orient. Beaucoup découvrent alors que l'Egypte monumentale ne se réduit pas aux temples des Anciens Egyptiens et que la ville du Caire recèle des merveilles architecturales, résultant des diverses dynasties musulmanes au pouvoir à partir du VIIe siècle : mosquées de l'ère fatimide, nécropoles des sultans mamelouks, caravansérails et fontaines de l'époque ottomane, etc. Cet émerveillement se traduit par de nombreux relevés des monuments du Caire réalisés par des architectes français, ainsi que par des tentatives contemporaines de faire revivre leurs décors dans des constructions modernes, au Caire même, mais aussi à Paris ou en province. Il donne naissance à la formation des premières grandes collections privées d'objets islamiques, dont sont aujourd'hui redevables tous les grands musées ayant des départements consacrés aux arts de l'Islam. Il conduit enfin à la mise en place d'un système d'inventaire et de protection des monuments historiques du Caire. La découverte française de l'Egypte islamique, et en particulier de son architecture, constitue ainsi un moment essentiel dans la reconnaissance occidentale du legs artistique de l'Islam. C'est cette histoire que le livre raconte en s'intéressant en particulier à des personnages clés, français (le baron Delort de Gléon, le théoricien de l'ornement Jules Bourgoin), comme égyptiens (l'architecte Husayn Fahmi ou le collectionneur Omar Sultan). 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de votre livre, laquelle choisiriez-vous ? Une citation du sinisant Abel Rémusat qu'on retrouve dans plusieurs écrits français sur les monuments du Caire : «Il sera trop tard pour étudier les hommes, lorsqu'il n'y aura sur la terre que des Européens». L'attachement aux vieilles pierres ne fait pas oublier les hommes ; il s'inscrit dans une perspective profondément humaniste ouverte à la diversité des cultures. A travers l'exergue choisi s'exprime aussi la conscience qu'ont les amateurs du Caire ancien de la fragilité de l'environnement qui les fascine dans le contexte de la montée en puissance de l'hégémonie européenne. 4) Si votre livre était une musique, quelle serait-elle ? Ce pourrait être Mârouf, savetier du Caire, opéra-comique d'Henri Rabaud créé en 1914 sur un poème de Lucien Népoty tiré des Mille et une nuits dans la traduction de Joseph Charles Mardrus. Cette oeuvre inspirée, fantasque, mais qui respecte les exigences du goût musical français, s'inscrit en contrepoint de ces "Fous du Caire" qui ont allié la science à l'agrément, le rêve au pittoresque oriental. 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? L'enchantement produit par la vieille ville du Caire sur tous ceux qui en firent la découverte tout au long du XIXe siècle. Et aussi l'ardeur mise par ces amateurs à tenter de comprendre et de percer une civilisation dont ils ignoraient à peu près tout, en essayant de déchiffrer les grands textes arabes relatifs à la topographie monumentale du Caire, en observant attentivement les blasons et inscriptions existant dans les monuments et en dessinant jusqu'à plus soif leurs ornements pour en décrypter les mystères.

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com