Fleur de béton

Couverture du livre « Fleur de béton » de Wilfried N'Sonde aux éditions Editions Actes Sud
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Le courrier des auteurs

Wilfried N'Sondé répond à nos questions ! (27/06/2012)

1) Qui êtes-vous ? ! Quelqu'un qui écrit et chante le monde tel qu'il ne saura jamais le dire. 2) Quel est le thème central de ce livre ? Ce qui anime «Fleur de béton» c'est la soif de vivre, d'aimer et rêver malgré les difficultés et la laideur du quotidien. 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? Une phrase d'espoir qui résume mon ambition d'écrire un peu de complexité humaine : «La larme à l'oeil, Rosa Maria rêve.» 4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? La chanson «Concrete jungle» de Bob Marley, avec son rythme lancinant, saccadé, ses sonorités tristes et mélancoliques qui soutiennent des paroles pour dire la souffrance des pauvres et l'envie de soleil au-delà de la grisaille. 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? J'aimerais que les lecteurs me suivent au plus profond de cette plongée dans la dureté, la froideur de la pauvreté et du béton, puis les arrimer à des ailes d'espoir, fragiles, si légères qu'elles permettent d'entrevoir le ciel.

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Avis(2)

  • Antonio, le frère aîné de Rosa Maria est retrouvé battu à mort sur un parking de supermarché. Dans la cité des 6000, personne ne sait exactement ce qui s'est passé mais tous le monde regrette sa disparition. Pour Rosa Maria c'est un grand vide. Elle se console au sous sol de l'immeuble,...
    Voir plus

    Antonio, le frère aîné de Rosa Maria est retrouvé battu à mort sur un parking de supermarché. Dans la cité des 6000, personne ne sait exactement ce qui s'est passé mais tous le monde regrette sa disparition. Pour Rosa Maria c'est un grand vide. Elle se console au sous sol de l'immeuble, transformé en boite de nuit. Là-bas, elle rêve de Jason, un caïd bon danceur de la cité. Elle s'éloigne de la violence paternelle dans ses rêves et ses pensées. Mais une altercation avec la police va bouleverser la vie de la cité mais aussi celle de Rosa Maria...

    Je remercie tout d'abord Libfly et les éditions Actes Sud pour l'envoi et la découverte de ce livre. En effet, ce titre concourt pour le prix Amila Meckert, qui sera remis lors du salon du livre d'expression populaire et de critique sociale à Arras le 1er mai 2013.

    Je dois dire d'avance qu'il s'agit d'un véritable coup de coeur pour moi ! Une surprise inattendue que ce soit au niveau de l'histoire ou du style d'écriture de l'auteur. C'est une réelle découverte puisque je n'avais jamais entendu parler de ce livre, ni de cet auteur avant la lecture de "Fleur de Béton". Le résumé de l'éditeur, soit la 4e de couverture, m'a attiré et donné envie de le découvrir.

    L'auteur laisse place à différents narrateurs mais le fil conducteur reste tout de même la mort inexplicable d'Antonio : Rosa Maria voue une grande admiration pour les actions menés par son frère, ce qui est aussi le cas de Mouloud un de ses ami ; Margarine, la prostitué de la cité possédait de vrais sentiments pour Antonio ; quant à son père Salvatore, on sent que de réelles tensions ont existés entre lui et Antonio. Petit à petit, on découvre la vie de cité et ses personnages tous différents.

    Je suis tombée sous le charme du style et de l'écriture de l'auteur. Un texte teinté de poésie où l'espoir et le rêve ont une place majeure dans un cadre qui en est dépourvu... On ne peut s'empêcher de relire plusieurs fois quelques passages et je dois dire que j'ai noté pas mal de citations dans mon petit carnet.

    Enfin, un petit mot sur la couverture qui attire l'oeil au premier regard et qui je pense correspond bien à la personnalité de Rosa Maria !

    Bref, une pure merveille, un auteur à découvrir et un joli coup de coeur !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Lechoixdeslibraires.com

    Rosa Maria est encore lycéenne. D'origine sicilienne, elle vit dans la cité des 6000, cosmopolite à souhaits avec sa famille. Son père est au chômage depuis peu et le supporte mal, sa grande soeur pour aider la famille a quitté l'école et est devenue caissière, sa mère s'occupe du foyer et de sa...
    Voir plus

    Rosa Maria est encore lycéenne. D'origine sicilienne, elle vit dans la cité des 6000, cosmopolite à souhaits avec sa famille. Son père est au chômage depuis peu et le supporte mal, sa grande soeur pour aider la famille a quitté l'école et est devenue caissière, sa mère s'occupe du foyer et de sa dernière petite soeur. Le présent est gris mais Rosa Maria, née dans cet univers bétonné, rêve de soleil, de sable, de mer et d'amour. Depuis toujours, elle aime le beau Jason, beau gosse que toutes les filles admirent en cachette, «playboy des halls d'immeubles, mais elle, c'est différent, un jour, il la regardera, elle en est certaine. Pourtant, la cité tremble et gronde. C'est d'abord son frère, figure emblématique et respectée qui est retrouvé mort dans un coin sombre de la cité sans qu'aucun coupable ne soit identifié. Puis la police décide d'interdire une soirée et la révolte éclate, les évènements s'enchaînent, irrémédiablement, le passé et le présent s'entrechoquent, la rage retenue explose. Entre violence et innocence, rêve et oppression du présent, Wilfried N'Sondé et son écriture chantante au travers d'une famille représentative au quotidien fragile et décrit la réalité branlante d'une cité et nous offre un roman puissant, sans manichéisme ni misérabilisme, vibrant d'émotion, quelque peu désespéré mais hélas si réaliste et contemporain.

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Présent dans les listes

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions