Eugène Courmaux ; un républicain démocrate au XIX siècle

Couverture du livre « Eugène Courmaux ; un républicain démocrate au XIX siècle » de Herve Paul aux éditions Abm Courtomer

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Abm Courtomer
  • EAN : 9782351522448
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Hervé Paul, né à Reims en 1952, effectue la plus grande partie de sa carrière professionnelle dans l'industrie pharmaceutique. Il a exercé deuxmandats de conseillermunicipal dans une commune de l'agglomération rémoise. Passionné d'Histoire et de sa ville de Reims, il est l'auteur d'une première... Voir plus

Hervé Paul, né à Reims en 1952, effectue la plus grande partie de sa carrière professionnelle dans l'industrie pharmaceutique. Il a exercé deuxmandats de conseillermunicipal dans une commune de l'agglomération rémoise. Passionné d'Histoire et de sa ville de Reims, il est l'auteur d'une première biographie, Le comte de Chevigné (1793-1876). Auteur des Contes Rémois, paru en 2008 chez lemême éditeur.
Figure du paysage républicain rémois, Eugène Courmaux parcourt le XIXè siècle et ses soubresauts en combattant de la Liberté. A ce titre, ilmérite de sortir de l'oubli.
Né à Reims en 1817, amoureux des livres et des Belles Lettres, il est nommé à 26 ans adjoint, puis 3 ans plus tard, Conservateur en titre de la Bibliothèquemunicipale de Reims. Républicain, il s'engage dans la révolution de 1848. Il combat la dérivemonarchique de la jeune république présidée par Louis Napoléon Bonaparte. Journaliste engagé d'opposition, il est révoqué de sa fonction de bibliothécaire, poursuivi, emprisonné et acquitté. De nouveau, poursuivi, il est condamné et s'enfuit en Belgique en 1851 pour éviter la prison. Il retrouve de nombreux républicains en exil, dont Victor Hugo. Représentant d'une marque de champagne à l'étranger pour gagner sa vie sous l'Empire, il parcourt l'Europe. Ses péripéties l'amènent à être le témoin de la guerre de Crimée en1855. A la chute du Second Empire, ce défenseur de la république écrit de nombreux articles dans les journaux. Il est élu conseillermunicipal, conseiller général puis député en 1881. Opposé aux opportunistes, il fait partie d'un petit groupe de gauche dont le leader est georges Clémenceau.
Battu en 1885, il se consacre à l'écriture et au journalisme politique. Il décède en 1902, âgé de 85 ans.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Le comte Louis de Chevigné (1793-1876) ; auteur des contes rémois Herve Paul ABM COURTOMER

Voir tous les livres de Herve Paul