Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Études vapeur ; série grenade

Couverture du livre « Études vapeur ; série grenade » de Ryoko Sekiguchi aux éditions Le Bleu Du Ciel
Résumé:

Ce qui domine quand on lit Ryoko Sekiguchi c'est l'infinie douceur de son écriture, malgré l'incroyable acuité de son regard. Elle
regarde d'en haut, d'en bas, de l'intérieur, ce qui l'entoure, évidant tous les angles, imperceptiblement. Son précédent livre, Adagio ma
non troppo (Le bleu du... Voir plus

Ce qui domine quand on lit Ryoko Sekiguchi c'est l'infinie douceur de son écriture, malgré l'incroyable acuité de son regard. Elle
regarde d'en haut, d'en bas, de l'intérieur, ce qui l'entoure, évidant tous les angles, imperceptiblement. Son précédent livre, Adagio ma
non troppo (Le bleu du ciel, 2007) se déroulait à Lisbonne, s'attachant à la notion de déplacement, en écho au livre de Fernando Pessoa,
Lettres à la Fiancée. Études vapeur et Série Grenade se déroulent sur deux étés, à Grenade en Andalousie. Toujours la chaleur, l'eau (les
bassins, les fontaines), les plantes, la marche, récurrentes dans l'oeuvre de Ryoko, mais ici, le travail sur l'incidence de la perception
fait écho à l'article éponyme de l'Encyclopédie de Diderot. Et Ryoko, qui n'en est plus à une prouesse près, soigne toujours sa construction
narrative : ici, les scènes se déploient sur une journée, du matin de la première page, à la nuit de la dernière page.

Donner votre avis