État d'un lieu désert

Couverture du livre « État d'un lieu désert » de Martine Roffinella aux éditions Sulliver

2.333333333

6 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Sulliver
  • EAN : 9782351221549
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Alliant concision et intensité, ce court roman réunit et éclaire sous un même faisceau deux sujets de société : l'univers trouble des sites de rencontres et l'action trop méconnue des pervers narcissiques qui s'y épanouissent.
Candeur ou vanité, la quête de « l'Âme soeur » n'est peut-être pour... Voir plus

Alliant concision et intensité, ce court roman réunit et éclaire sous un même faisceau deux sujets de société : l'univers trouble des sites de rencontres et l'action trop méconnue des pervers narcissiques qui s'y épanouissent.
Candeur ou vanité, la quête de « l'Âme soeur » n'est peut-être pour la narratrice qu'un prétexte pour exposer aux regards de « La Foule » son meilleur « Profil ». Mais dans cette moderne jungle d'images et de paroles, le coeur tendre offert en pâture aux convoitises trouvera toujours le carnassier le mieux à même de le dépecer. Saura-t-on s'extraire de l'emprise et recoller les morceaux ?
De la passion à la solitude, il n'y a souvent qu'un pas. Ces deux états ici se chevauchent puis finissent par se confondre en ce « lieu désert » qui se révèle douloureusement derrière le fourmillement de La Toile.
La plus intransigeante introspection s'allie aux observations les plus clairvoyantes - et souvent les plus décapantes - sur l'instabilité de nos fondations intellectuelles et affectives.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.2

    Voilà un roman qui ne donne pas une image très gaie des relations humaines et des sites de rencontres en particulier. Chacun, derrière son écran, essaie de donner une image positive et surtout qui correspond aux attentes des autres membres et finit inexorablement par se perdre.
    Dans un...
    Voir plus

    Voilà un roman qui ne donne pas une image très gaie des relations humaines et des sites de rencontres en particulier. Chacun, derrière son écran, essaie de donner une image positive et surtout qui correspond aux attentes des autres membres et finit inexorablement par se perdre.
    Dans un langage soutenu, l'auteur nous raconte cette aventure tortueuse et peu épanouissante qu'a été son expérience sur un site de rencontres.
    Alors que l'on pourrait croire que ce genre de site amènerait à un épanouissement c'est tout le contraire que nous prouve la narratrice entre addiction, questionnement et doute.
    Un roman à la limite de l'étude.
    Un point de vue qui mériterait un contre poids assez intéressant au final alors que j'abordais ce titre un peu à reculons.

  • 0.25

    Un immense merci pour ce petit livre si dense que j'ai tout simplement A-DO-RE !!! Je pourrais en parler des heures tant il est riche et révélateur, tant il pose LES questions fondamentales de l'amour et de sa recherche (qui dépassent même les simples sites de rencontre...).
    dans un 1er temps,...
    Voir plus

    Un immense merci pour ce petit livre si dense que j'ai tout simplement A-DO-RE !!! Je pourrais en parler des heures tant il est riche et révélateur, tant il pose LES questions fondamentales de l'amour et de sa recherche (qui dépassent même les simples sites de rencontre...).
    dans un 1er temps, dans cette "Foule virtuelle" : j'avoue avoir été surprise un peu par le style d'écriture plus posé, plus décortiquant et analytique que dans tous les autres livres que j'ai lus de Martine ROFFINELLA.
    Aussi, finalement, cela décrit parfaitement cet engluement que l'on vit à son insu dans "Le Système" = l'emprisonnement invisible (les "encagés volontaires"), ces enfilades/juxtapositions d'autant "d'êtres-cubes" (ou "d'objets-cubes ?) qui gravitent autour d'une quête les renvoyant sans cesse à leur propre solitude, cette matérialisation vide qui ne laisse aucune empreinte, qui n'est qu'un leurre...mais auquel tout le monde croit ! Cela décrit encore mieux cette volonté à tout prix d'expression des egos, qui se font la chasse, les uns aux autres, et se retrouvent au final en pleine dilution, déliquescence dans cette Foule (qui n'a d'existence que son nom !).
    Quelles analyses fantastiques dans ces parties : chaque solitude en quête d'amour se retrouve forcément dans ces pages acerbes !
    Les notions de choix, d'existence de soi, de consistance, "d'être au monde", d'image, d'"argumentation/vente", de "séduction"/manipulation ; le sujet/objet ; l'ego ; l'amour bien sûr (avec les multiples dimensions qu'il peut cacher suivant les personnes !) ; et cette solitude, omniprésente, dévorante... le désert des coeurs !
    Sans parler de ces profils qui recherchent l'Amour "non perturbateur" de leur vie bien établie et "métronomée" ; qui n'ont pas La capacité d'accueillir, d'accepter l'autre dans leur propre désert...
    Quant aux parties concernant "la" Philodendron (qui n'en n'a pas eu ??)... de la délectation pure et simple !
    Cette prise au piège (choisie, finalement !), la volonté à tout prix de correspondre aux critères de l'autre comme si on pouvait changer fondamentalement... Toutes les questions que cela pose bien sûr, sur ce qu'est l'Amour fondamentalement : rapport de forces, phagocytose, complétude, cristallisation, symbiose, juxtaposition de deux solitudes,... ?
    Un hallucinant voyage aux enfers de l'autre !

  • 0.05

    La ligne éditoriale de la maison d'édition, qui figure sur la couverture, paraît séduisante. Mais cet opuscule à la couverture plutôt "clinique" (et qui n'a pas grand-chose du roman, finalement) m'a terriblement ennuyé... Difficile d'éprouver de l'intérêt, de l'empathie ou de la détestation pour...
    Voir plus

    La ligne éditoriale de la maison d'édition, qui figure sur la couverture, paraît séduisante. Mais cet opuscule à la couverture plutôt "clinique" (et qui n'a pas grand-chose du roman, finalement) m'a terriblement ennuyé... Difficile d'éprouver de l'intérêt, de l'empathie ou de la détestation pour ces figures sans âme, sortes d'entités abstraites (ce qu'elles sont très certainement sous la plume de l'auteure), nommées à grand renfort de majuscules pour en faire des concepts. L'effet recherché (dématérialisation de la personnalité sur la Toile, solitudes qui se côtoient etc.) est très clair, mais curieusement, rien ne se passe. Sans doute l'écueil d'un sujet rebattu et re-rebattu, traité ici sans grande originalité. La quatrième de couverture annonce des "observations [...] décapantes". Mouais. En ce qui me concerne, je repasserai.

  • 0.05

    Le sujet du livre était alléchant. L’intrusion des sites de rencontres dans nos vies depuis quelques années pouvait donner lieu à un traitement humoristique, philosophique, éthique, ou tout cela – et même davantage - à la fois.
    Pourtant, je n’ai pas été conquis par l’ouvrage, en particulier en...
    Voir plus

    Le sujet du livre était alléchant. L’intrusion des sites de rencontres dans nos vies depuis quelques années pouvait donner lieu à un traitement humoristique, philosophique, éthique, ou tout cela – et même davantage - à la fois.
    Pourtant, je n’ai pas été conquis par l’ouvrage, en particulier en raison de son style. De trop nombreuses accumulations, des tournures très étonnantes pour exprimer des idées pourtant assez banales. J’ai fini le livre mais n’ai pas été séduit.
    Je suis preneur de toute opinion différente, qui m’aidera peut-être à changer d’avis !

  • 0.05

    Immersion dans le monde ouvert, et pourtant tellement clos, qu’est le monde des sites de rencontres. Ouvert sur les autres en apparence, clos sur soi-même, puisque c’est seul face à son écran qu’on s’y immerge corps et âme pour trouver justement celle qui sera peut-être l’âme sœur.
    Le sujet,...
    Voir plus

    Immersion dans le monde ouvert, et pourtant tellement clos, qu’est le monde des sites de rencontres. Ouvert sur les autres en apparence, clos sur soi-même, puisque c’est seul face à son écran qu’on s’y immerge corps et âme pour trouver justement celle qui sera peut-être l’âme sœur.
    Le sujet, déjà usé il me semble, aurait pu être intéressant car traité différemment. Mais je m’y suis terriblement ennuyée… cette foule qui contemple le profil, qui inspecte, qui juge, ne m’a pas du tout intéressée.. dommage, je suis sans doute passé à côté…comme si les mots étaient de trop, juste pour la beauté de les voir alignés de façon harmonieuse, bref, un terrible ennui.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Du même auteur

Recherche de fuite Martine Roffinella JEAN-PAUL BAYOL

Voir tous les livres de Martine Roffinella

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com