Et soudain, la liberté

  • Un beau roman autobiographique.

    Evelyne Lisier désire écrire un roman sur sa vie, elle en changera les noms des personnages. Elle se fait aider de son éditrice Caroline Laurent. Lorsqu'elle décède prématurément, Caroline Laurent continue le livre à sa demande.

    Le récit est donc en deux parties qui d'alterner. La vie romancée de Mona et Lucie. Et puis des digressions de l'éditrice qui raconte sa rencontre avec l'auteur, sa vie, leur rencontre et leur amitié.

    Un roman très bien écrit et bien construit. J'ai aimé suivre Mona et Lucie dans leur quête du féminisme, leur complicité. J'ai moins aimé les digressions de Caroline Laurent coupent régulièrement le récit.

    Un récit riche, on y aborde le racisme, le féminisme, la conditions des femmes, le droit à la contraception et à l'avortement, l'homosexualité, l'homophobie, le sida.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus