Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Et si on prenait - enfin ! - les électeurs au sérieux

Couverture du livre « Et si on prenait - enfin ! - les électeurs au sérieux » de Jo Spiegel aux éditions Editions Temps Present
Résumé:

Maire de Kingersheim (Haut-Rhin), Jo Spiegel refusa en 2014 la Légion d'honneur, pour dénoncer « une démocratie en panne ». En 2015, il a rendu sa carte du PS, devenu selon lui une « officine de conquête du pouvoir ».
Comme beaucoup de Français, Jo Spiegel est un citoyen en colère, déçu par le... Voir plus

Maire de Kingersheim (Haut-Rhin), Jo Spiegel refusa en 2014 la Légion d'honneur, pour dénoncer « une démocratie en panne ». En 2015, il a rendu sa carte du PS, devenu selon lui une « officine de conquête du pouvoir ».
Comme beaucoup de Français, Jo Spiegel est un citoyen en colère, déçu par le manque de courage de la classe politique. D'autant qu'à son niveau, celui d'une ville située dans la banlieue de Mulhouse, il a prouvé depuis longtemps que l'on pouvait agir. Ancien athlète de haut niveau, c'est à force d'endurance et de volonté qu'il s'est fait le champion de la démocratie participative.
Dans sa commune, il a soumis tous les projets à la concertation et au vote d'un panel d'habitants, instauré le tirage au sort, délocalisé le conseil municipal dans une Maison des citoyens, rencontré tous les foyers en porte-à-porte, créé un système d'alerte par SMS, etc. En 2014, il a été réélu au premier tour avec 60 % des voix.
Dans ce livre d'entretiens, il raconte son parcours d'élu atypique, et fait sa part d'autocritique : il confie avoir connu le goût du pouvoir et reconnaît des défaites, comme le taux d'abstention ou le score du FN qu'il n'a pas su faire baisser.
Enfin, Jo Spiegel confie dans ces pages étonnantes qu'il nourrit sa politique de lectures philosophiques (Hannah Arendt, Paul Ricoeur) et d'une quête de spiritualité. Lui qui fait chaque année des retraites en monastère pour se ressourcer est un combattant acharné des dérives obscurantistes. Il appelle à redonner tout son sens à la belle expression, souvent galvaudée, de « vivre-ensemble ».

Donner votre avis

Avis (1)

  • Au bonheur d’une politique non partisane, service à la Démocratie !
    « Et si on prenait – enfin – les électeurs au sérieux » est un livre (quelques 100 pages, seulement) reprenant, pour l’essentiel, l’entretien de Jo SPIEGEL avec Martin Brésis. Jo SPIEGEL est né en 1951. Ancien champion sportif...
    Voir plus

    Au bonheur d’une politique non partisane, service à la Démocratie !
    « Et si on prenait – enfin – les électeurs au sérieux » est un livre (quelques 100 pages, seulement) reprenant, pour l’essentiel, l’entretien de Jo SPIEGEL avec Martin Brésis. Jo SPIEGEL est né en 1951. Ancien champion sportif et professeur d’éducation physique, il est élu maire à Kingersheim (Haut-Rhin) en 1989. Réélu en 1995, 2001, 2008 et 2014. Il se donne à la fois à la gestion politique participative de sa ville et à des temps de ressourcements philosophiques et de maturation personnelle, se nourrissant d’auteurs comme Hannah Arendt, Paul Ricœur ou Emmanuel Mounier chez qui il puise la conviction de l’absolue nécessité de placer la personne, unique et singulière au cœur des transformations et au cœur de la responsabilité de l’espace public.
    Son credo est que la seule issue possible pour rétablir une démocratie digne de l’homme, de la femme, du citoyen, comme des politiques, des technocrates et experts de tous poils, c’est d’instaurer une démocratie de plain-pied, une rencontre égalitaire sur un terrain qui veut féconder une culture de l’indignation, de l’utopie et de l’engagement. Partant de la nécessaire confiance en soi, en sa capacité de produire l’effort de se surpasser pour se mettre au service du collectif, il expose son cheminement, l’illustre de réalisations, l’accompagne de ses convictions plus que de ses certitudes.
    Loin d’être un opportuniste rabatteur de voix, Jo SPIEGEL est un ouvreur de voies pour l’Homme, la Cité, le Monde. La mise en place d’une telle démocratie édifiante, exigeante et interactive sera lente, mais elle est possible, elle se vit déjà !

    A lire, relire, méditer, partager... sans modération!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.