Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Et puis, Paulette...

Couverture du livre « Et puis, Paulette... » de Barbara Constantine aux éditions Le Livre De Poche
Résumé:

Ferdinand vit seul dans sa ferme. Et ça ne le rend pas franchement joyeux. Un jour, il passe chez Marceline, sa voisine, et découvre que son toit est sur le point de s'effondrer. Très naturellement, ses petits-fils, les Lulus, lui suggèrent de l'inviter à la ferme. L'idée le fait sourire. Mais... Voir plus

Ferdinand vit seul dans sa ferme. Et ça ne le rend pas franchement joyeux. Un jour, il passe chez Marceline, sa voisine, et découvre que son toit est sur le point de s'effondrer. Très naturellement, ses petits-fils, les Lulus, lui suggèrent de l'inviter à la ferme. L'idée le fait sourire. Mais ce n'est pas si simple, certaines choses se font, d'autres pas... Il finit tout de même par aller la chercher. De fil en aiguille, la ferme va se remplir, s'agiter, recommencer à fonctionner. Un ami d'enfance devenu veuf, deux très vieilles dames affolées, des étudiants un peu paumés, un amour naissant, des animaux. Et puis, Paulette...Avec légèreté, la romancière brosse le portrait d'une société qui aurait tout à gagner à ne pas se couper de la terre et à prendre soin de ses anciens. Psychologies magazine.Un récit hors du temps, tout à fait rafraîchissant. Claire Ageneau, La Vie.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (47)

  • Ferdinand vit seul dans sa ferme, sa vie est un peu triste. Puis arrive Marceline, Guy, et des deux inséparables Hortense et Simone. La ferme se remplit alors d'amitiés et d'histoires. Un livre de générations et d'entraide. Touchant.

    Ferdinand vit seul dans sa ferme, sa vie est un peu triste. Puis arrive Marceline, Guy, et des deux inséparables Hortense et Simone. La ferme se remplit alors d'amitiés et d'histoires. Un livre de générations et d'entraide. Touchant.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un roman plein de vie. Un éloge à la simplicité.

    Lorsque l’orage gronde et que le ciel vire au gris foncé, personne n’est à l’abri d’être éclairé par un rayon de soleil inattendu. Et il n’en devient que plus lumineux, contraste oblige !

    Ferdinand en fait l’expérience dans ce roman de...
    Voir plus

    Un roman plein de vie. Un éloge à la simplicité.

    Lorsque l’orage gronde et que le ciel vire au gris foncé, personne n’est à l’abri d’être éclairé par un rayon de soleil inattendu. Et il n’en devient que plus lumineux, contraste oblige !

    Ferdinand en fait l’expérience dans ce roman de Barbara CONSTANTINE, au sens propre comme au sens figuré. En effet, qui lui aurait prédit que Marceline, sa voisine, deviendrait sa colocataire dans sa grande ferme qu’il habite pourtant seul depuis la mort de sa femme et le départ de ses enfants ? Peut-être ses petits-enfants, les Lulus, âgés de 6 et 8 ans, qui transformeront le toit prêt à s’effondrer de la maîtresse de cette chienne que leur grand-père a failli écraser, en perche bouleversante pour celui-ci pourtant peu préparé et tout engoncé dans ses grands principes et ses manières un peu bourrues.

    Qui dit champêtre dit papillon et son effet ne se fait pas attendre. La ferme reprend vie avec, derrière, l’arrivée de Guy, son meilleur ami veuf, des sœurs Lumière proches de l’expulsion, d’un étudiant et j’en passe... et puis Paulette. Chacun a son âge, son passé, son quotidien, son animal parfois, ses difficultés, sa grandeur d’âme, ses peurs, sa générosité, ses envies, ses manies. Alors il faut réapprendre à composer, à accepter, à écouter. Et à laisser vivre. Dans le respect de chacun.

    Avec la force de la simplicité dans la narration de celle qui observe une toile se retisser lentement, ce roman nous invite à entrer dans le jeu des rebonds que la vie nous offre parfois à travers la rencontre de l’Autre, qui de différent devient complémentaire. Pour mieux vivre le quotidien sans le poids de la solitude. Comme un joli tableau de ce que la vie intergénérationnelle peut insuffler, l’auteure nous plonge dans une fresque légère sans être simpliste d’une autre façon de vivre guidée par la solidarité.

    L’alternance entre les descriptions et l’emploi fréquent du discours direct nous immerge et nous donne envie de faire partie de cette communauté qui se forme malgré elle et à la croisée des générations, des blessures, des styles de vie. Ancrée autour et dans un paysage de campagne comme un symbole, celui de la terre, du terreau, du berceau qui permet la repousse des racines. Et un jour d’éclore. A nouveau.

    Ce roman se lit vite, un peu trop vite même. Il laisse tout de même cet arrière-goût sucré qui, sans en faire un monument de littérature, dure suffisamment longtemps pour créer une empreinte romanesque agréable et chaleureuse que l’on a envie de partager !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • https://poppylamangeusedelivres.wordpress.com/2018/09/29/et-puis-paulette/

    https://poppylamangeusedelivres.wordpress.com/2018/09/29/et-puis-paulette/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un incontournable que j'ai offert plusieurs fois. Une histoire intergénérationnelle qui fait du bien.

    Un incontournable que j'ai offert plusieurs fois. Une histoire intergénérationnelle qui fait du bien.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Après avoir lu Changer l'eau des fleurs, ce livre m'a paru bien fade, sans action, trop plan-plan. C'est (trop) léger, parfois c'est écrit comme ci on récitait une leçon et ça se termine en queue de poisson... le titre aurait surtout pu servir de titre pour une suite. J'ai aimé mais vraiment...
    Voir plus

    Après avoir lu Changer l'eau des fleurs, ce livre m'a paru bien fade, sans action, trop plan-plan. C'est (trop) léger, parfois c'est écrit comme ci on récitait une leçon et ça se termine en queue de poisson... le titre aurait surtout pu servir de titre pour une suite. J'ai aimé mais vraiment sans plus...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Une histoire touchante dans cette colocation improbable entre plusieurs personnes âgées, des jeunes et des petites et grosses boules de poils ! Des personnages attachants, des rencontres et des rapprochements inattendus. Je reste quand même très déçu par la fin. On a l'impression de louper...
    Voir plus

    Une histoire touchante dans cette colocation improbable entre plusieurs personnes âgées, des jeunes et des petites et grosses boules de poils ! Des personnages attachants, des rencontres et des rapprochements inattendus. Je reste quand même très déçu par la fin. On a l'impression de louper quelque chose, rien n'est expliqué par rapport à Paulette et c'est bien dommage. Et surtout, de finir le livre d'une telle façon donne l'impression qu'il manque quelque chose..

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ferdinand se retrouve seul après que son fils, Roland ai déménagé de chez lui avec ses deux fils, Ludovic et Lucien, et sa femme Mireille. Néanmoins ils lui laissent un petit chaton, Chamalo, qui comble le vide comme il peut. Un jour, sa voisine Marceline n’a d’autres choix que de venir habiter...
    Voir plus

    Ferdinand se retrouve seul après que son fils, Roland ai déménagé de chez lui avec ses deux fils, Ludovic et Lucien, et sa femme Mireille. Néanmoins ils lui laissent un petit chaton, Chamalo, qui comble le vide comme il peut. Un jour, sa voisine Marceline n’a d’autres choix que de venir habiter chez lui, son toit s’est effondré après une tempête. Tout ce petit monde va devoir se faire à une vie commune, mais deux autres petites vieilles, un veuf, et des étudiants vont se joindre à la fête. Chacun va devoir s’habituer aux habitudes des autres et essayer de se supporter. Au fil de l’histoire on en apprend plus sur le passé de chacun et des liens se tissent entre eux.

    Ce roman m’a touché et redonne confiance en l’humanité. Ferdinand apporte un soutien à chaque personne qui rejoint sa ferme, même si au début, c’était un « vieux con ». Il a finis par s’adoucir et un grand moment de solidarité à débuté. La relation entre Marceline et Ferdinand est timide, gênée, et ils apprennent à se découvrir au fur et à mesure. Et puis on ne découvre pas seulement la vie à la ferme, il y en a aussi un peu des personnages secondaires, ce qui permet de mieux cerner l’histoire dans sa globalité.

    Et puis, Paulette… est un roman très touchant. On y découvre des personnages ayant chacun une histoire très différente. J’ai beaucoup aimé ce livre et il s’est lu vraiment très facilement. Je n’ai pas vu les pages passer.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Comme beaucoup de livres, c'est un livre que j'ai acheté au vue de la couverture sur un coup de coeur...
    Et c'est un coup de coeur qui me fait croire au hasard, vraiment un très bon livre. bien écrit accessible, une belle histoire, des personnages attachants, qui nous parlent et nous...
    Voir plus

    Comme beaucoup de livres, c'est un livre que j'ai acheté au vue de la couverture sur un coup de coeur...
    Et c'est un coup de coeur qui me fait croire au hasard, vraiment un très bon livre. bien écrit accessible, une belle histoire, des personnages attachants, qui nous parlent et nous rappellent quelqu'un de notre entourage, des relations et sentiments forts et empreints de sensibilité et d'intimité...Des relations intergénérationnelles qui nous rappellent que la solitude est toujours mieux vécue à plusieurs que seul...Un livre qui nous redonne le sens de la vie... A lire sans modération, avec plaisir....

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.