Et je danse, aussi

Couverture du livre « Et je danse, aussi » de Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat aux éditions Pocket

3.794117647

34 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Pocket
  • EAN : 9782266265973
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Un mail comme une bouteille à la mer. D'ordinaire, l'écrivain Pierre-Marie Sotto ne répond jamais aux courriers d'admirateurs. Mais cette Adeline Parmelan n'est pas une « lectrice comme les autres ». Quelque chose dans ses phrases, peut-être, et puis il y a cette épaisse et mystérieuse enveloppe... Voir plus

Un mail comme une bouteille à la mer. D'ordinaire, l'écrivain Pierre-Marie Sotto ne répond jamais aux courriers d'admirateurs. Mais cette Adeline Parmelan n'est pas une « lectrice comme les autres ». Quelque chose dans ses phrases, peut-être, et puis il y a cette épaisse et mystérieuse enveloppe qu'elle lui a fait parvenir - et qu'il n'ose pas ouvrir. Entre le prix Goncourt et la jeune inconnue, une correspondance s'établit qui en dévoile autant qu'elle maquille, de leurs deux solitudes, de leur secret commun.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.05

    D'ordinaire, l'écrivain Pierre-Marie Sotto ne répond jamais aux courriers d'admirateurs. Adeline Parmelan lui écrit et lui envoie une mystérieuse enveloppe qu'elle lui demande d'ouvrir puis lui demande de ne plus le faire d’échanges d'email en email ils vont se découvrir peu à peu ....

    Modernité oblige nous avons pas le droit à une correspondance par lettre mais par email ce qui perds un peu de son charme . Pierre Marie est persuadée peu à peu qu'une de ses ex se cache derrière cette correspondante ...Adeline elle distille dans ses mails du vrai, du faux ...

    Cette correspondance m'a semblé plate et sans intérêt la seule question qu'on se pose c'est vont ils passer du virtuel au réel ?

  • 0.25

    Un agréable roman épistolaire sur la relation virtuelle mais aussi le couple ou l'amitié.

    Les 2 personnages principaux sont vraiment attachants, simples et en même temps perturbés par un secret dont je dévoilerai rien. Chacune de ses lettres attisent notre curiosité. Que contient cette grosse enveloppe à l'origine de cette correspondance ? Jusqu'où ira cette relation ?

    Les autres personnages sont haut en couleur en particulier Lisbeth qui vaut vraiment le détour !

    Le style est d'une grande fluidité et on a l'impression que les 2 auteurs se sont autant amusés à écrire ce roman que nous avons de plaisir à le lire. C'est à la fois léger et émouvant, drôle et attendrissant.

  • 0.15

    Tout commence par des questions conventionnelles, banales entre un écrivain et sa fidèle auditrice, fan. Puis,on y voit s'y établir une relation fidèle et les mails se suivent, s'entrecroisent et se pourchassent. Le lecteur est donc témoin d'une évolution fulgurante : au début ce n'est quelques lignes puis cela devient des fragments de la vie de chacun. Ce n'est peut-être que de simples mails mais cela va devenir une échappatoire, un besoin vital et une réelle envie de communiquer ensemble et de se confier l'un à l'autre. Entre ces lignes se confondent des bribes du passé, du présent et du futur. Le rôle de l'écriture est essentielle puisqu'on y découvre une totale liberté sans aucun tabou en passant par le débriefing de leurs soirées amoureuses désastreuses ou encore le divorce de sa fille tout ça avec une certaine aisance. Néanmoins, un lien étrange va les unir et va les rapprocher : un point commun de leur vie privée va être au centre de cette correspondance. Un mystère dévoilé

  • 0.25

    Un achat rapide m'a placé ce livre dans les mains.
    C'est le bandeau de promo signé François Busnel qui m'a convaincu.
    Le dépit m'a gagné en ouvrant le livre et en découvrant sa forme (un échange de correspondance).
    Au final, c'est un livre charmant, à la fois léger (il se lit très vite) et profond (il aborde les sujets cruciaux de nos petites vies humaines).
    Je recommande !

  • 0.2

    Je l'avais sur ma PAL depuis sa parution en 2015.
    Il était donc franchement temps que je le lise !

    J'avoue l'avoir avalé d'un trait.
    Nous sommes vite pris dans l'histoire et les personnages sont absolument irrésistibles.
    On passe un bon moment.
    C'est léger, c'est frais. Mais ce n'est pas idiot !
    Une fois n'est pas coutume, je comprends qu'il ait fait un carton en librairie à sa sortie.
    C'est de la littérature "feel good" et quand c'est réussi (ce qui est vraiment le cas ici), cela fait du bien ne le nions pas.

    Ne boudez pas ce plaisir assuré.

    Ma chronique complète sur https://arthemiss.com/et-je-danse-aussi-de-jean-claude-mourlevat-anne-laure-bondoux/

  • 0.2

    Un roman qui n'est pas trop dans mes habitudes de lectures, parce que c'est un feel good book et que je n'aime pas trop ça. Mais c'est Jean-Claude Mourlevat donc par principe je lis. Et il faut avouer que c'est pas mal. Les personnages sont vraies et charmants (surtout l'auteur en fin de carrière). Le secret partager est annoncer sans brutalité, en douceur, ça me change des polars. Bref un bon moment passer avec ce roman.

  • 0.2

    Original car c'est une suite d'échange d'emails entre un écrivain et une lectrice. Histoire bien construite, pleine d'humour, d'émotions et de petits bonheurs ...

  • 0.15

    Pierre Marie reçoit un jour une grande enveloppe qu'il prend pour le livre d'une de ses admiratrices afin qu'il puisse lui donner des conseils. Il trouve derrière ce paquet le mail de l'expéditrice : Adeline Parmelan. Débute alors un échange de mail où tour à tour chacun des personnages va se prendre au jeu des confidences.
    Pierre Marie est un écrivain qui n'écrit plus, un peu blasé, mais toujours à succès, il ne trouve plus la même inspiration pour écrire ses livres.
    Adeline Parmelan est une jeune femme plus mystérieuse et se présente volontiers en se dépeignant négativement et se restreignant à dire d'elle qu'elle est "grande, grosse et brune".
    L'originalité de ce livre est que l'échange tient en des courriels : les lettres manuscrites sont mises de côté au profit de cette nouvelle technologie qui est plus rapide. Une des choses qui m'a d'ailleurs gênée, bien que je ne sois pas contre les avances techniques, la poésie émanant de l'ouverture d'une lettre est différente de l'ouverture d'un mail. Le petit pincement de voir que quelqu'un pense à nous est tout de même toujours là.
    De prime abord, les premiers échanges de courriers étaient anodins, froids, standards. Peu à peu, chacun des personnages va se livrer, et d'anecdotes en confidences, on s'attache doucement à leurs maux et leurs peines. On trépigne à leurs joies et on se surprend à gronder en fonction de certains agissements.
    J'ai beaucoup aimé le style de chaque personnage, on ressent la distance et la différence d'écriture, mais sans que cela ne soit surprenant : un travail d'écriture à quatre mains qui a bien portés ses fruits.
    Les sentiments véhiculés par ce livre qont légers, vivant et vivifiant : on aime, on fait son deuil, on respire, on réapprend la vie, la confiance. Bref on lit la vie avec ses hauts et ses bas. Une richesse qui a su me donner le sourire durant cette lecture.
    Au début tout va bien....
    Et progressivement on s'enlise.... Le dénouement vient progressivement, et malgré les annonces faites, on se doute doucement de ce qui va se produire. Malgré tout, les échanges de courriers ne sont plus aussi vifs qu'au début, et une lassitude s'installe. J'aurais aimé de nouveaux thèmes abordés, de plonger plus avant dans certains de leur sentiment et des moments de vie révolue.
    Je ne peux pas révéler la fin du livre, mais j'avoue que cette dernière m'a laissé interrogative... "ET? la suite? Ah non c'est déjà finit". Après les révélations, c'est comme si le livre se terminait, alors que la richesse du genre épistolaire est de nous donner cette impression de continuité, de fin sans fin....
    Ce qui m'a empêché de profiter grandement de ma lecture : les critiques. La plupart dithyrambiques, incroyables, promettant un moment léger et émouvant. Et le problème avec les critiques, c'est qu'elles me font miroiter monts et merveilles pour finir par déchanter. C'est dommage. Le potentiel littéraire des deux auteurs est prégnant, sans compter une plume délicate et où l'on a bien senti la différence de prose entre les deux personnages.

  • 0.2

    Une belle découverte !
    L'écriture est belle, fluide, ce qui rend la lecture agréable.
    L'histoire, qui au début paraît simpliste et commerciale, va vite se révéler être plus complexe que ce que l'on aurait pu croire.
    On se laisse entraîner dans un échange insolite entre les deux protagonistes où plus le temps passe, et plus l'on est impatient de connaître la fin de l'histoire.

  • 0.15

    Roman épistolaire entre un écrivain en mal d’inspiration et femme qui essaie de se reconstruire après la mort de son bébé. Mais que renferme l’enveloppe qu’Adeline envoie à Pierre Marie ? Une amitié se construit peu à peu au travers des mails échangés. La découverte du contenu de cette enveloppe changera t elle leur relation ?

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Le temps des miracles Anne-Laure Bondoux BAYARD JEUNESSE

4.428571428

Voir tous les livres de Anne-Laure Bondoux

Autres éditions

Et je danse, aussi Anne-Laure Bondoux Jean-Claude Mourlevat POCKET

3.794117647

Voir toutes les éditions