Éparse

Couverture du livre « Éparse » de Lisa Balavoine aux éditions Lattes
  • Date de parution :
  • Editeur : Lattes
  • EAN : 9782709659840
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

À travers une série de fragments, Lisa Balavoine - la quarantaine, divorcée et mère imparfaite de trois enfants - fait le tour de son existence comme on fait le tour du propriétaire, et signe le roman espiègle et nostalgique de toute une génération.
Convoquant la mémoire de chansons, de films,... Voir plus

À travers une série de fragments, Lisa Balavoine - la quarantaine, divorcée et mère imparfaite de trois enfants - fait le tour de son existence comme on fait le tour du propriétaire, et signe le roman espiègle et nostalgique de toute une génération.
Convoquant la mémoire de chansons, de films, d'événements emblématiques des années 80 à aujourd'hui, entremêlant souvenirs de jeunesse et instantanés de sa vie quotidienne, elle fait de son histoire intime un récit dans lequel chacun peut se reconnaître. Car les questions qu'elle pose (sur l'éternel recommencement de l'amour, sur les héritages et la transmission...) sont les nôtres. Car ses doutes, ses joies, ses peines fugaces ou durables, nous les connaissons. Car les inventaires audacieux qu'elle propose (description à la Perec d'un tiroir de salle de bain, arguments pour ou contre la vie de couple, liste de ses phobies, déclarations d'amour aux acteurs qu'elle a aimés...) nous renvoient à nos propres obsessions.
Telle est la prouesse de ce livre : à mesure que l'auteur rassemble les morceaux de son puzzle personnel et tente l'autopsie de la première moitié de sa vie, c'est le lecteur qui se redécouvre lui-même.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Un peu de nous, un peu de nos vies, de nos joies, de nos fêlures.
    Comme on ouvre un carton rempli de souvenirs et dont chacun remonte à la surface de nos mémoires un fragment de nos vies et de notre histoire.
    Lisa Balavoine avance par touche, par flash.
    Comme un journal intime où elle aurait...
    Voir plus

    Un peu de nous, un peu de nos vies, de nos joies, de nos fêlures.
    Comme on ouvre un carton rempli de souvenirs et dont chacun remonte à la surface de nos mémoires un fragment de nos vies et de notre histoire.
    Lisa Balavoine avance par touche, par flash.
    Comme un journal intime où elle aurait couché sur le papier l’instantanéité des émotions pour ne pas les oublier et forme à la relecture un ensemble décousu, haché.
    Comme ces tableaux où l’on ne découvre le dessin principal qu’en plissant les yeux ou en prenant du recul, Lisa Balavoine se dessine, apparaît, dans l’assemblage de ces instants et avec elle nous aussi.
    Car au milieu de ces listes à la Prévert, on retrouve notre génération au milieu du pont, au milieu de la vie partagée entre des relations pas toujours simples avec nos parents et nos enfants que l’on voudrait porter toujours à bout de bras pour leur faire découvrir le monde, dont on voudrait pouvoir tenir la petite main encore un peu dans la notre.
    Un livre où au détour des phrases on se dit « oh oui moi aussi ! ».
    Une douceur, une suspension, un bonbon.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • "[...] des listes, de la musique et des histoires d'amour ratées. Un bon résumé de ma vie." (p.74)
    Est-ce qu'"Eparse" est le résumé d'une vie ? de la vie d'une narratrice nommée Lisa ? de la vie de Lisa Balavoine, l'auteur ? D'ailleurs peut-on résumer une vie ? Et comment ? Et pour quoi ?...
    Voir plus

    "[...] des listes, de la musique et des histoires d'amour ratées. Un bon résumé de ma vie." (p.74)
    Est-ce qu'"Eparse" est le résumé d'une vie ? de la vie d'une narratrice nommée Lisa ? de la vie de Lisa Balavoine, l'auteur ? D'ailleurs peut-on résumer une vie ? Et comment ? Et pour quoi ?

    Certes, il y a "des listes, de la musique et des histoires d'amour ratées" dans le roman de Lisa Balavoine, mais tellement plus encore !

    Est-ce qu'il y a une intrigue ? Est-ce qu'il y a une histoire avec début (état initial), milieu (élément déclencheur + péripéties), fin (élément de résolution + état final) ?

    Non... mais oui. Parce que l'écriture, la forme et le fond de ce roman SONT l'intrigue, l'histoire et les péripéties. Les personnages ? Une jeune femme d'aujourd'hui. D'autres jeunes femmes d'aujourd'hui. Des jeunes femmes d'hier, aussi. Des hommes. Mari, amoureux, amant, ami, copain, collègue. Les hommes. Une famille. La famille. Des gens. Les gens. Des auteur e s, des chanteur e s, des musicien nne s, des acteur e s. Des situations, des évènements, des faits divers, des réflexions, des commentaires, des associations d'idées, des aphorismes, des phrases à l'emporte-pièce, des remarques intimes, philosophiques, existentielles, poétiques, prosaïques, banales, rigolotes, mélancoliques, désespérées, ironiques, caustiques. Des récits. Des bouts de récits. Des souvenirs. Réels ? Inventés ? Reconstruits ? Des questions. Des réponses provisoires. Des réponses incomplètes. Des réponses qui ne résolvent rien. Des questions sans réponse. Un roman ? Un roman. Un portrait ? Un portrait. Une vie ? Une vie. Des vies. Nos vies. La vie.

    Briser le miroir et scruter son image dans les fragments, Lisa Balavoine a trouvé la forme littéraire qui permet de rendre compte à la fois de ce fractionnement apparemment chaotique, et de l'unité qu'il masque et découvre simultanément. Son écriture même s'agence en éclats, incisifs et nerveux, se maquille de néologismes et d'images baroques. Une écriture qui nous tient, nous retient, nous séduit, nous agace, nous dévoile, nous provoque et nous impressionne.
    Impressionnée, je le suis par ce premier roman effronté qui éparpille pour mieux rassembler, qui se disperse pour être cohérent, qui cultive les paradoxes et qui nous emporte dans un tourbillon jouissif.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Pas fini.
    j'aime pas les listes,
    j'aime pas les mots cote à cote
    j'aime pas les paragraphes qui s'enchainent sans structure ..un peu
    j'aime pas qu'on se f..de moi!!
    et pourtant j'aime les idées nouvelles
    les disques des années 80
    j'aime comprendre la vie des autres
    j'aime découvrir les...
    Voir plus

    Pas fini.
    j'aime pas les listes,
    j'aime pas les mots cote à cote
    j'aime pas les paragraphes qui s'enchainent sans structure ..un peu
    j'aime pas qu'on se f..de moi!!
    et pourtant j'aime les idées nouvelles
    les disques des années 80
    j'aime comprendre la vie des autres
    j'aime découvrir les auteurs qu'on me recommande!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Eparse est une sorte de kaléidoscope de la vie personnelle et amoureuse de l’auteur, Lisa Balavoine. Des textes courts, des citations, retracent son histoire, commentent les situations de sa vie et traduisent ses sentiments à différentes périodes. Ainsi par cette juxtaposition, se construit...
    Voir plus

    Eparse est une sorte de kaléidoscope de la vie personnelle et amoureuse de l’auteur, Lisa Balavoine. Des textes courts, des citations, retracent son histoire, commentent les situations de sa vie et traduisent ses sentiments à différentes périodes. Ainsi par cette juxtaposition, se construit progressivement une photo d’ensemble, une sorte de panorama de son enfance à sa vie de femme, brossant les écueils et les difficultés de sa relation avec sa propre mère, avec les hommes de sa vie et avec ses enfants. L’écriture est rapide, le regard acéré sur les situations et souvent sans concession. Le titre Eparse traduit bien l’impression de mosaïque que donne le livre et ce regard à multiples facettes que porte une femme de quarante ans sur sa vie. Le format d’écriture choisi par Lisa Balavoine rend à la fois la lecture aisée mais peut toutefois dérouter car il faut accepter de construire cette impression d’ensemble par petites touches successives plutôt que de suivre linéairement le parcours d’une vie. J’ai, pour ma part, passé un bon moment avec ce livre. Les quadragénaires (dont je fais partie) se retrouveront également dans des petits clins d’œil d’époque.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Impossible pour moi de finir ce livre. A force de listes interminables, de sauts dans le temps et de pensées décousues, l’auteur m’aura lassée. C’est bien écrit, c’est joliment dit et chacune peut se reconnaître dans cette femme, et pourtant il m’aura manqué une intrigue, un fil conducteur,...
    Voir plus

    Impossible pour moi de finir ce livre. A force de listes interminables, de sauts dans le temps et de pensées décousues, l’auteur m’aura lassée. C’est bien écrit, c’est joliment dit et chacune peut se reconnaître dans cette femme, et pourtant il m’aura manqué une intrigue, un fil conducteur, quelque chose pour accrocher mon intérêt et me donner envie de continuer à lire.
    La première phrase de ce livre et les critiques élogieuses des autres lecteurs m’ont laissé penser que ce roman serait une pépite. Finalement, ça a été une déception, un de ces livres où mon regard passe des paragraphes entiers sans que ma raison ne puisse l’en empêcher. A force de tourner les pages sans les lire, j’ai dû accepter de laisser ma culpabilité, et ce livre avec, de côté.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce roman qui n'en est pas un mais plutôt une tentative de thérapie d'une femme dans la quarantaine, divorcée et mère de trois enfant qui nous raconte par le menu sa vie.
    Vie qui pourrait être celle de n'importe quelle femme d'aujourd'hui, vie sans peu de consistance et qui semble plus subie que...
    Voir plus

    Ce roman qui n'en est pas un mais plutôt une tentative de thérapie d'une femme dans la quarantaine, divorcée et mère de trois enfant qui nous raconte par le menu sa vie.
    Vie qui pourrait être celle de n'importe quelle femme d'aujourd'hui, vie sans peu de consistance et qui semble plus subie que vécue.
    La lecture de ce roman a été laborieuse et il est dommage que des primo écrivains se servent de l'écriture pour évacuer leurs problèmes et non pas pour emmener le lecteur dans un univers qui le sort de son quotidien.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Eparse : dispersé, en désordre. Le titre est parfaitement choisi ! Lisa Balavoine se met à nue et livre en vrac tel un patchwork, des fragments de sa vie, de la vie d’une quadra tour à tour femme, mère et amante, avec ses joies, ses doutes et ses peines, ses paradoxes. Sur la forme, des listes,...
    Voir plus

    Eparse : dispersé, en désordre. Le titre est parfaitement choisi ! Lisa Balavoine se met à nue et livre en vrac tel un patchwork, des fragments de sa vie, de la vie d’une quadra tour à tour femme, mère et amante, avec ses joies, ses doutes et ses peines, ses paradoxes. Sur la forme, des listes, des playlists (dont les références parleront en particulier aux quadra), des mots inventés pour décrire les états successifs de notre protagoniste. On se reconnaît forcément dans certaines descriptions. Telle une partition de musique avec une mélodie de mots et de sons : c’est rythmé, enlevé, vivant. Lisa Balavoine s’amuse clairement avec la langue et la construction/déconstruction du texte. Mais de là à dire qu’il s’agit de l’une des pépites de la rentrée littéraire de janvier 2018, personnellement ceci me semble un peu excessif : le côté dispersé et en désordre de la construction de ce premier roman ne m’a pas totalement convaincue. Il m’a manqué un fil conducteur qui aurait apporté de la profondeur.
    https://accrochelivres.wordpress.com/2018/03/24/eparse-lisa-balavoine/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Lisa.

    Une femme d'aujourd'hui.

    Une nana sans fard. La quarantaine. Vivante. Blessée. Touchante. Agaçante. Tellement vivante.

    Lisa se livre entre ces pages et j'ai le sentiment de la connaître maintenant. Lisa m'a emporté derrière elle dés les premières lignes. Entre émotions, sourires,...
    Voir plus

    Lisa.

    Une femme d'aujourd'hui.

    Une nana sans fard. La quarantaine. Vivante. Blessée. Touchante. Agaçante. Tellement vivante.

    Lisa se livre entre ces pages et j'ai le sentiment de la connaître maintenant. Lisa m'a emporté derrière elle dés les premières lignes. Entre émotions, sourires, vérités universelles et non dits, c'est la vie qui vous saute à la figure dans ce livre. Et Dieu que c'est bon !

    Eparse n'est pas un livre de nanas. C'est l'auto portrait contemporain sans maquillage d'une bien belle personne un peu cabossée mais qui sait que « l'amour ne nous aura pas à l'usure ». Souvent provocante mais tellement pudique, quelques phrases suffisent parfois à dévoiler des pans entiers de ses bouleversements.

    Comme son titre l'indique, le livre part, en apparence dans tous les sens, et Lisa Balavoine se livre (et se délivre ?) dans de brefs paragraphes, des listes plus ou moins farfelues et même des extraits des chansons qui ont marquées sa vie. On peut retrouver la playlist du roman sur Deezer pour les amateurs ! Ludique et encore plus prenant !

    La ritournelle de ce si joli livre restera longtemps dans la tête. Je n'oublierai pas comme ça cette Lisa qui pourrait être ma meilleure cops tant j'ai compris cette façon de plonger pour ne pas sombrer. Tant j'ai aimé cette façon de parler d'elle pour embrasser la cause de toutes les femmes. Tant j'ai aimé tout ce qu'elle n'écrit pas mais qui affleure là, au bord des mots.

    Lisez. Et revenez me dire merci ! Vous verrez …

    Et puis, si vous voulez savoir si oui ou non, Lisa Balavoine a un lien de parenté avec célèbre chanteur, eh bien, plongez !!!!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Eparse! Je viens de refermer ce premier roman de Lisa Balavoine. Une véritable claque! Mais en parler n'est pas si facile. C'est si intime, si personnel. Mes idées et mes sentiments sont confus, me viennent pêle-mêle. Un peu comme le roman en fait! Et j'ai lu et entendu tellement de belles...
    Voir plus

    Eparse! Je viens de refermer ce premier roman de Lisa Balavoine. Une véritable claque! Mais en parler n'est pas si facile. C'est si intime, si personnel. Mes idées et mes sentiments sont confus, me viennent pêle-mêle. Un peu comme le roman en fait! Et j'ai lu et entendu tellement de belles choses sur ce roman. Je l'ai lu dans le cadre de l'association des 68 premières fois promouvant les premiers romans et les nouveaux auteurs.

    Lisa est une femme actuelle, contemporaine, la quarantaine, mère de trois enfants et récemment divorcée. Blessée, elle se demande où elle a bien pu merder pour en arriver là. Seule, elle a peur de cette nouvelle solitude. Peur, elle a aussi très peur de vieillir. Elle regarde sa vie derrière elle. Elle regarde aujourd'hui les premières rides qui pointent aux coins des yeux. Alors, elle court, elle court. Mais après quoi court-elle ainsi? Après les relations d'un soir, après un possible nouvel amour. Tout en revenant sans arrêt avec nostalgie sur son passé, ses souvenirs. Et tout cela en musique!

    Dans ce premier roman, Lisa Balavoine nous livre des fragments, un pêle-mêle, un puzzle, un kaléidoscope de sa vie. Des morceaux de vie du passé, du présent à assembler entrecoupés de définitions de mots totalement inventés, de paroles de chansons, de films, de citations d'auteurs, de paroles de proches. Il n'y a absolument aucune chronologie. Il n'y a pas de chapitre. A chaque lecteur de tenter de reconstituer le puzzle. C'est complètement original. Un peu déroutant aussi. Mais pour moi, c'est aussi cela la lecture. Sortir des sentiers battus, des standards et découvrir des choses différentes et originales.

    J'ai, à quelques années près, le même âge que Lisa Balavoine. Je suis une maman comme elle. Avec Lisa, j'ai retrouvé mon époque. Je me suis retrouvée dans certains passages. Je me suis sentie si proche d'elle. C'était bien agréable! Revivre des bribes de sa propre vie, des pensées, des sentiments. C'était intime et tellement personnel!

    Tentez l'expérience! N'hésitez pas! Difficile de dire pour telle ou telle raison. Mais la force de ce roman est de permettre à chaque lecteur d'y trouver quelque chose selon son âge, selon sa vie, selon ses expériences et ses souvenirs.

    Le texte est magnifique, profond, cru et violent aussi par moments. Une belle écriture très actuelle et dynamique. Un harmonieux et habile assemblage de mots. De nombreuses phrases que l'on a envie de retenir, de noter, de conserver pour avoir la possibilité de les relire plus tard. Et souvent.

    Un roman original, intimiste, nostalgique, musical, cru et puissant. Une auteure prometteuse à suivre.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • A la lecture de ce roman très original, authentique et intimiste, j’ai passé un très bon moment de lecture.

    J’ai été réellement sous le charme par la beauté de certains textes ou par la narration des faits racontés !

    J’ai beaucoup souri, j’ai été attendrie par certains passages, très...
    Voir plus

    A la lecture de ce roman très original, authentique et intimiste, j’ai passé un très bon moment de lecture.

    J’ai été réellement sous le charme par la beauté de certains textes ou par la narration des faits racontés !

    J’ai beaucoup souri, j’ai été attendrie par certains passages, très nostalgiques dans ce qu’elle décrivait.

    Certains écrits sont fabuleux, et étant née à une année seulement de différence qu’elle, elle m’a littéralement plongé dans mon enfance des années 70 : le kiffe total quand elle décrit tout ce que l’on a connu dans cette période : la mode, les chansons, les jouets, les dessins animés, les émissions de télévision bref…c’est génial !

    Puis la partie, où elle parle d’elle en tant que femme et mère, m’a aussi beaucoup touchée et attendrie car je me suis parfois retrouvée en elle. Elle dresse un bilan très réaliste d’une femme, d’une mère, et d’une amante de nos jours.

    Elle raconte ses doutes, ses faiblesses mais aussi ses atouts, ses espoirs, sa volonté expliquant ainsi le parcours d’une femme à différents moments de sa vie.

    Cela ne m’a pas dérangée de lire des textes courts et entrecoupés, ponctuée de notations sur la musique, chansons, citations, vocabulaires etc…
    Cela m’a permis de souffler, d’assimiler, ou de réfléchir !

    Elle raconte des moments de la vie, avec ses joies, ses frustrations, ses chagrins, ses souvenirs…c’est fragile, sincère et presque trop intime parfois pour moi.

    Toutefois, un petit bémol concernant la partie qui est axée plus sur les relations charnelles, et sur le plaisir d’une femme libérée assurément, m'a moins séduit, peut-être un côté un peu trop "Much" pour moi.

    Pour conclure, j’ai beaucoup apprécié Eparses car j’ai vraiment lu des textes magnifiques et touchants. Ce qui est agréable, c’est qu’on pioche dans son livre, les moments qui nous « parlent » ou qui nous ressemblent ou nous interpellent.

    Je n’ai pas eu de coup de cœur car je sais que d’ici quelques mois, il ne me restera qu’en mémoire, qu’un ressenti fort agréable, d’une lecture éphémère.

    C’est un roman qui ne se raconte pas facilement aux autres lecteurs, il faut le lire tout simplement, et se laisser porter par l’histoire de Lisa, une femme à la recherche d’un renouveau amoureux !

    http://leslecturesdeclaudia.blogspot.fr/2018/03/eparses.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com