Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Éloge de la cellulite et autres disgraces

Couverture du livre « Éloge de la cellulite et autres disgraces » de Dominique Dyens aux éditions Pocket
  • Date de parution :
  • Editeur : Pocket
  • EAN : 9782266167581
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Imaginez un monde dirigé par le bistouri, le Botox et la silicone ; une lady qui se fait greffer le visage de sa rivale ; un homme qui troque son épouse contre un emploi ; l'implantation, à l'échelle mondiale, de Maisons Closes pour Femmes Respectables... Autant d'histoires où le regard de... Voir plus

Imaginez un monde dirigé par le bistouri, le Botox et la silicone ; une lady qui se fait greffer le visage de sa rivale ; un homme qui troque son épouse contre un emploi ; l'implantation, à l'échelle mondiale, de Maisons Closes pour Femmes Respectables... Autant d'histoires où le regard de l'autre et le poids de la société influencent l'estime de soi : pour ne pas se laisser happer par un univers gouverné par les apparences, les héroïnes de ces nouvelles tentent de survivre avec leurs rides et leurs kilos en trop ! Et s'il était vraiment possible avec un brin de fantaisie, une dose de glamour et une pincée d'ironie de résister au diktat de la mode oe

Donner votre avis

Avis (1)

  • Décevant. J’ai adoré la première nouvelle mais j’ai beaucoup moins ri aux suivantes. L’auteur est très caustique, très provocatrice ce qui ajoute du poids à son propos lorsqu’elle plaide pour les rondeurs et autres disgrâces féminines. Par contre, ce style est trop prégnant et devient presque...
    Voir plus

    Décevant. J’ai adoré la première nouvelle mais j’ai beaucoup moins ri aux suivantes. L’auteur est très caustique, très provocatrice ce qui ajoute du poids à son propos lorsqu’elle plaide pour les rondeurs et autres disgrâces féminines. Par contre, ce style est trop prégnant et devient presque caricatural lorsqu’elle défend la revanche de la ménagère. La première nouvelle est vraiment en rapport avec le titre de l’ouvrage, les suivantes s’en éloignent et se transforme en plaidoyer pour une société dédié aux femmes et surtout aux plaisirs des femmes. Plus rien n’est naturel, tout est exagéré, tout est permis et c’est trop même pour un rêve, une fable loufoque. J’ai aimé cependant l’idée de l’auteur de transformer en personnages principaux des personnes tenant un rôle secondaire dans une nouvelle précédente. L’idée est ingénieuse et nous permet d’obtenir un tableau complet d’une époque à travers plusieurs textes courts.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.