Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Du rond-point au giratoire

Couverture du livre « Du rond-point au giratoire » de Eric Alonzo aux éditions Parentheses
Résumé:

Une figure du mouvement est apparue et prolifère dans l'espace urbain français qui, avec plus de 20 000 unités, se situe en tête des pays occidentaux. Les spécialistes les appellent giratoires, le grand public ronds-points. Cette étude nous conduit d'abord au coeur des forêts de chasse et des... Voir plus

Une figure du mouvement est apparue et prolifère dans l'espace urbain français qui, avec plus de 20 000 unités, se situe en tête des pays occidentaux. Les spécialistes les appellent giratoires, le grand public ronds-points. Cette étude nous conduit d'abord au coeur des forêts de chasse et des jardins classiques, puis, via les embellissements du XVIIIe siècle et le Paris d'Haussmann, jusqu'à la fin du XIXe siècle, au moment décisif où les inventeurs d'une nouvelle science nommée urbanisme. (Cerdà, Sitte, Stübben) cherchent une solution aux conflits des voitures dans les carrefours urbains. Mais c'est à Eugène Hénard, en 1906, que l'on doit l'invention du carrefour à giration, dispositif que les architectes du XXe siècle ne cesseront de reprendre et de décliner. Aujourd'hui, si l'efficacité des carrefours giratoires en termes de circulation et de sécurité est avérée, la controverse concerne leurs effets normatifs et homogénéisants, comme les contre-feux qu'ils provoquent : la surenchère décorative sensée célébrer le local au sein d'un réseau routier toujours plus déréalisant.

Donner votre avis