Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Droit constitutionnel (26e édition)

Couverture du livre « Droit constitutionnel (26e édition) » de Pierre Pactet et Ferdinand Melin-Soucramanien aux éditions Sirey
  • Date de parution :
  • Editeur : Sirey
  • EAN : 9782247075027
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Le manuel classique de pierre pactet et de ferdinand mélin-soucramanien s'adresse aux étudiants des facultés de droit, des instituts d'études politiques, aux candidats aux concours administratifs, ainsi qu'à tous ceux que la vie politique et institutionnelle ne laisse pas indifférents.
... Voir plus

Le manuel classique de pierre pactet et de ferdinand mélin-soucramanien s'adresse aux étudiants des facultés de droit, des instituts d'études politiques, aux candidats aux concours administratifs, ainsi qu'à tous ceux que la vie politique et institutionnelle ne laisse pas indifférents.
Couvrant l'ensemble de la matière, il étudie successivement les données fondamentales des régimes politiques, les grands régimes étrangers (notamment, allemagne, chine, etats-unis, grande-bretagne, italie, japon et russie), l'histoire constitutionnelle française, et consacre plus de la moitié de ses développements à la cinquième république, qui fait l'objet d'une analyse détaillée et complète. conformément à une orientation qui a pris beaucoup d'importance, cet ouvrage met l'accent sur les problèmes juridiques et contentieux - sans négliger pour autant l'histoire et la vie politique - en s'attachant toujours à en donner une présentation aussi claire et accessible que possible.
La 26e édition est à jour de tous les changements intervenus jusqu'à l'été 2007. ils concernent les régimes étrangers, en particulier l'allemagne et les etats-unis, mais aussi et surtout l'évolution du régime de la cinquième république. en effet, l'année écoulée a été marquée par une série d'événements majeurs. ainsi, l'élection présidentielle de mai 2007 et les élections législatives qui ont suivi préfigurent une forme de retour aux sources dans la pratique institutionnelle, à vrai dire présidentielle, voire présidentialiste, de la constitution du 4 octobre 1958.
Au moment même où l'on s'apprête à commémorer son cinquantième anniversaire, la question est désormais clairement posée de savoir si cette évolution doit nécessairement entraîner une révision en profondeur du texte de la constitution de la république française.

Donner votre avis