Dossier 64

Couverture du livre « Dossier 64 » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Lgf
  • Date de parution :
  • Editeur : Lgf
  • EAN : 9782253095156
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Copenhague, 2010. Une brutale agression dans le quartier de Vesterbro incite Rose, la bouillonnante assistante de l'inspecteur Morck, à rouvrir un cold case sur la disparition inexpliquée d'une prostituée. Cédant à ses pressions, le Département V exhume une macabre affaire datant des années 1950... Voir plus

Copenhague, 2010. Une brutale agression dans le quartier de Vesterbro incite Rose, la bouillonnante assistante de l'inspecteur Morck, à rouvrir un cold case sur la disparition inexpliquée d'une prostituée. Cédant à ses pressions, le Département V exhume une macabre affaire datant des années 1950 : sur la petite île de Sprögo, des femmes sont internées et stérilisées de force sous la direction du docteur Curt Wad.
Avec cette nouvelle enquête de l'incontournable trio formé par Carl Morck et ses assistants Assad et Rose, Jussi Adler-Olsen fait monter la tension d'un cran en nous plongeant dans un sombre chapitre de l'histoire du Danemark, où l'influence des extrêmes est plus que jamais d'actualité.

« Le romancier touche juste et fort. » Pascale Frey, Elle.

« Comme toujours, on est happé par un climat dense, à couper au couteau. » Claire Julliard, Le Nouvel Observateur.

Donner votre avis

Avis(21)

  • J'ai terminé hier soir Dossier 64, le 4è opus des aventures de notre trio du Département V.
    On y retrouve Carl, flic mis au placard suite à une affaire qui a mal tourné, Assad son assistant au passé douteux, et Rose, la caractérielle secrétaire.

    Dans dossier 64, le trio d'enquêteurs...
    Voir plus

    J'ai terminé hier soir Dossier 64, le 4è opus des aventures de notre trio du Département V.
    On y retrouve Carl, flic mis au placard suite à une affaire qui a mal tourné, Assad son assistant au passé douteux, et Rose, la caractérielle secrétaire.

    Dans dossier 64, le trio d'enquêteurs rouvrent un dossier à l'initiative de Rose, suite au meurtre d'une prostituée. De fil en aiguilles, ils se retrouvent plongés dans une affaire survenue dans les années 50, où des filles ont été enlevées, internées et stérilisées de force sur une petite île danoise. L'enquête est délicate, parce qu'ils ont décidé de s'attaquer à une groupuscule de personnes extrémistes et très influentes au Danemark et qui ne reculeront devant rien pour protéger leur secret.

    J'ai A-DO-RÉ ce 4è opus. On y retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès de Jussi Adler Olsen : une enquête palpitante, des personnages vrais, sincères, qui ne cherchent pas à masquer leurs défauts ou à les atténuer et l'humour, si caractéristique au personnage d'Assad qui fait rire bien malgré lui. C'est rare dans un thriller, mais ça marche! J'ai aimé les 3 premiers de JAO mais celui - là est encore un cran au dessus!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Carl, Assad et Rose, les enquêteurs du département V continuent de résoudre les enquêtes non résolues.celle ci datait de plus de 20 ans et est assez glauque dans la violence qu'on peut faire subir à une femme

    Carl, Assad et Rose, les enquêteurs du département V continuent de résoudre les enquêtes non résolues.celle ci datait de plus de 20 ans et est assez glauque dans la violence qu'on peut faire subir à une femme

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Cet auteur est fabuleux. Il me transporte a chaque lecture dans son univers , me fait vivre l'histoire comme si j'en etais l'heroine :)

    Cet auteur est fabuleux. Il me transporte a chaque lecture dans son univers , me fait vivre l'histoire comme si j'en etais l'heroine :)

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Mauvaise surprise pour Carl Mørck quand il arrive dans le bureaux du département V en ce matin de novembre 2010. Børke Bak, flic à la retraite et ennemi personnel du commissaire, lui demande de retrouver et de punir celui qui, dans la nuit, a aspergé de soude caustique sa soeur Esther,...
    Voir plus

    Mauvaise surprise pour Carl Mørck quand il arrive dans le bureaux du département V en ce matin de novembre 2010. Børke Bak, flic à la retraite et ennemi personnel du commissaire, lui demande de retrouver et de punir celui qui, dans la nuit, a aspergé de soude caustique sa soeur Esther, tenancière d'une maison close dans le quartier de Vesterbro, le menaçant de faire resurgir l'histoire très ancienne de la mort de son oncle. Si Mørck est furieux, Rose, sa secrétaire, voit là l'occasion de se pencher sur une vieille affaire non résolue, la disparition, dans les années 80, de Rita Nielsen, propriétaire d'une agence d'escort girls. Sous son impulsion, le commissaire et son assistant, l'énigmatique Assad, découvrent une série de disparitions suspectes ayant les mêmes caractéristiques. Leur enquête va les conduire dans le sombre passé du Danemark sur les traces de Nete Hermansen, enfant, puis femme broyée par le système et les idées néfastes de certains.

    C'est toujours un plaisir de retrouver le bougon Carl Mørck, empêtré dans une vie privée compliquée, et assisté dans son travail par deux assistants hauts en couleurs. Jussi Adler Olsen a su créer des personnages originaux et attachants qu'on aime retrouver au fil de leurs enquêtes. Cold case oblige, ils vont remonter le temps jusqu'aux années 50 dans le passé de Nete Hermansen, qu'aujourd'hui on qualifierait de ''cas social'' et de son persécuteur, le docteur Curd Wad, gynécologue à la retraite, fondateur de Renie Linie, un parti politique extrémiste en passe d'accéder au parlement en cette année 2010.
    Si tous les livres de ce génie du polar sont fantastiques, tant au niveau des intrigues que de la qualité d'écriture, celui-ci est un cran au-dessus, peut-être en raison du sujet abordé, à savoir l'eugénisme. Après la deuxième guerre mondiale et la chute d'Hitler, certains danois ont continué à s'inspirer de ses idées sur la race pure. Ainsi, les femmes jugées indignes de procréer ont été avortées et stérilisées de force. Cette ''lutte secrète'' visant éliminer les familles nombreuses des classes populaires ou encore les mères célibataires s'accompagne aussi d'un racisme à peine dissimulé.
    Avec Nete, le lecteur est plongé dans la vie d'une femme déchue qui s'est relevée pour tomber à nouveau et ne plus penser qu'à la vengeance. C'est avec un sentiment d'injustice et une profonde empathie que l'on suit son triste parcours.
    Encore une fois, Adler Olsen frappe fort avec l'histoire de cette ''bonne fille'' qui n'a pas eu de chance. Et si le noir domine son roman, il sait aussi ménager au lecteur des plages de détente où l'on s'amuse des mésaventures de Carl avec son ex-femme ou avec sa nouvelle petite amie et de ses tentatives infructueuses pour agir en chef avec sa fine équipe. Un très bon opus, voire le meilleur de la série.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions