Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Divines richesses ; religion et économie en monde marchand indien

Couverture du livre « Divines richesses ; religion et économie en monde marchand indien » de Pierre Lachaier et Catherine Clementin-Ojha aux éditions Ecole Francaise Extreme Orient
Résumé:

La plupart des études sur les marchands et industriels indiens tentent à négliger leurs pratiques religieuses bien que celles-ci soient communément associées à leurs activités. Comment idées et comportements religieux s'interpénètrent-ils dans les pratiques professionnelles concernées ? Les... Voir plus

La plupart des études sur les marchands et industriels indiens tentent à négliger leurs pratiques religieuses bien que celles-ci soient communément associées à leurs activités. Comment idées et comportements religieux s'interpénètrent-ils dans les pratiques professionnelles concernées ? Les textes rassemblés dans ce volume proposent des éléments de réponse. Écrits par des indologues, des anthropologues et des spécialistes des sciences religieuses, ils examinent les formes traditionnelles de valorisation religieuse de la richesse ainsi que la manière dont les acteurs marchands de différentes croyances - hindoue, jaïne, musulmane, chrétienne - les perpétuent aujourd'hui dans le cadre de l'économie indienne moderne. Ils s'efforcent aussi de comprendre pourquoi les marchands sont souvent membres de groupements sectaires volontaristes, et si cela résulte d'une affinité entre leurs activités et un ethos religieux particulier ou du bénéfice que leurs affaires tirent de telles affiliations. Ils traitent également des différentes formes de dons, les distinguant selon la façon dont on les suscite, les modalités de leurs collecte, de leur remise ou de leur affectation, ou encore selon la qualité des donateurs et donataires. En adoptant ces points de vue, ce recueil d'articles rappelle qu'en Inde les sphères politico-économiques, sociale ou religieuse ne sont pas nettement délimitées ou circonscrites.

Donner votre avis