Dissonances

Couverture du livre « Dissonances » de Fasquel Marie-Helene aux éditions Nouvelle Bibliotheque
Résumé:

À travers quelques portraits de musiciens, ce recueil de nouvelles raconte des histoires singulières où la musique entraîne des réactions imprévisibles, dues à des accoutumances, des addictions, des perturbations mentales, des névroses, façonnant un destin qui avance comme la mécanique bien... Voir plus

À travers quelques portraits de musiciens, ce recueil de nouvelles raconte des histoires singulières où la musique entraîne des réactions imprévisibles, dues à des accoutumances, des addictions, des perturbations mentales, des névroses, façonnant un destin qui avance comme la mécanique bien huilée d'une symphonie. Rien n'est jamais simple dans l'univers des rythmes et des fréquences qui imprègnent les esprits, les déforment, les dévoient, jouent de la morale et font parfois chavirer des personnages banals vers une dramaturgie cruelle...

Donner votre avis

Avis (4)

  • Un magnifique recueil composé de neuf nouvelles, un fil conducteur : la musique. Une couverture qui nous plonge parfaitement dans cette ambiance. J'ai passé ma lecture avec différents titres en tête et dans les oreilles pour accompagner ma lecture.
    J'ai voyagé pendant ma lecture dans une...
    Voir plus

    Un magnifique recueil composé de neuf nouvelles, un fil conducteur : la musique. Une couverture qui nous plonge parfaitement dans cette ambiance. J'ai passé ma lecture avec différents titres en tête et dans les oreilles pour accompagner ma lecture.
    J'ai voyagé pendant ma lecture dans une certaine harmonie entre les plumes de Marie-Hélène et de Gabriel ! Une exploration littéraire depuis une femme vivant avec sa solitude, en passant par le musicothérapeute adepte d'une certaine théorie pour finir sur le voilier... On explore au fil des pages ce monde qui regorge de musique. On découvre, on aime et on se passionne. Les nouvelles sont toutes différentes les unes des autres et pourtant elles m'ont fait voyager de la même façon. J'ai eu un énorme coup de coeur pour Nu-tête , son personnage si énigmatique que l'on souhaite tourner les pages pour en savoir davantage sur lui. Pour cet univers mêlant la folie et ce côté sombre que j'aime tant découvrir dans les livres. Pour ces indices qui te font découvrir une fin inattendue, surprenante, mais qui te donne dix fois plus envie de lire cette plume qu'on nos deux personnages. Pour son personnage énigmatique, médecin et musicien, mais aussi à cause de cette ambiance étrange où rôde la folie... Cet univers sombre et parsemé d'indices, jusqu'à sa fin surprenante. Chaque nouvelle à sa particularité qui t'invite dans son petit monde avec des fins suprenante, mais l'accord parfait, c'est que l'on en redemande encore et encore !

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus
  • Une femme dans une solide solitude, un verset de l’ancien testament d'une nouveauté qui fait frémir, un musicothérapeute adepte d'une théorie corpusculo-ondulatoire... musclée. Mais la musique adoucit les mœurs. Bifurcation vers Belle-Ile en mer avant de prendre la direction de l'Orient où un...
    Voir plus

    Une femme dans une solide solitude, un verset de l’ancien testament d'une nouveauté qui fait frémir, un musicothérapeute adepte d'une théorie corpusculo-ondulatoire... musclée. Mais la musique adoucit les mœurs. Bifurcation vers Belle-Ile en mer avant de prendre la direction de l'Orient où un "charmeur" de serpents très spécial sévit. On descend dans les octaves, les graves - le chant du cygne -, et puis le regard d’un jeune ouvrier est capté par la "jolie jeune femme du self" et on se dit que la musique adoucit les mœurs. Des bémols, des bécarres, des écarts... Quelle tessiture ! Vous avez compris « Dissonances » est un magnifique roman choral.

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus
  • Voici un recueil composé de neuf nouvelles, toutes liées par un fil conducteur : celui de la musique.
    Mais il ne s'agit pas que de cela, ici ! Entre les « dissonances » et le « désaccord parfait », le lecteur voyage... pas seulement à travers les sons évoqués, mais aussi bien dans un voilier...
    Voir plus

    Voici un recueil composé de neuf nouvelles, toutes liées par un fil conducteur : celui de la musique.
    Mais il ne s'agit pas que de cela, ici ! Entre les « dissonances » et le « désaccord parfait », le lecteur voyage... pas seulement à travers les sons évoqués, mais aussi bien dans un voilier breton que dans une cité artisanale, ou encore au conservatoire, et même un peu plus loin, jusqu'en Egypte...

    On explore au fil des nouvelles, le monde singulier des musiciens

    Et surtout, bien sûr, il y a les histoires : toutes différentes les unes des autres, mais toutes écrites d'une plume précise ; des histoires qu'on lira où on veut, au coin du feu, en croisière sur le Nil, ou sous sa couette... Pour ma part, ce fut sur le canapé de mon salon, confortablement installée... et j'avoue avoir eu petit coup de cœur pour trois d'entre elles :

    - « Nu-tête », pour son personnage énigmatique, médecin et musicien, mais aussi à cause de cette ambiance étrange où rôde la folie... cet univers sombre et parsemé d'indices, jusqu'à sa fin surprenante.
    - « Ker-néant », parce que le lecteur y est baladé, dans tous les sens du terme : aussi bien sur le voilier que dans des fausses pistes, qui bifurquent brusquement, et j'adore ça !
    - Enfin, j'ai particulièrement apprécié l'exotisme de « Mehndï », où la solidarité entre musiciens est joliment mise à l'honneur, et où la chute surprend avec bonheur, une fois de plus.

    Les chutes sont d'ailleurs le point fort de l'ensemble de ces nouvelles !

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus
  • Un recueil de texte autour d'un fil conducteur : la musique. Pas besoin d'être mélomane pour se laisser embarquer par la petite musique de ces nouvelles dont la fin est toujours une surprise. Le style fluide met la musique à la portée de tous et nous prend pas la main : une mention particulière...
    Voir plus

    Un recueil de texte autour d'un fil conducteur : la musique. Pas besoin d'être mélomane pour se laisser embarquer par la petite musique de ces nouvelles dont la fin est toujours une surprise. Le style fluide met la musique à la portée de tous et nous prend pas la main : une mention particulière pour les nouvelles "Canada" et "Saint Mathieu" qui distillent une ambiance noire acidulée qui prend à revers, entraînant le lecteur dans l'effroi après coup. Un livre qui se dévore de bout en bout !

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions