D'espoir et d'acier ; Henri Gautier, métallo et résistant

Couverture du livre « D'espoir et d'acier ; Henri Gautier, métallo et résistant » de Sebastien Vassant et Jessie Magana aux éditions Atelier
  • Date de parution :
  • Editeur : Atelier
  • EAN : 9782708245396
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Plongée au coeur du parcours et du destin tragique d'Henri Gautier, figure du syndicalisme de l'entre-deux-guerres et résistant au nazisme.
Janvier 1945. Alors que l'Armée rouge approche, les nazis évacuent les camps d'extermination d'Auschwitz, en Pologne. Débute alors, pour les dizaines de... Voir plus

Plongée au coeur du parcours et du destin tragique d'Henri Gautier, figure du syndicalisme de l'entre-deux-guerres et résistant au nazisme.
Janvier 1945. Alors que l'Armée rouge approche, les nazis évacuent les camps d'extermination d'Auschwitz, en Pologne. Débute alors, pour les dizaines de milliers de détenus, la « marche de la mort » dont très peu reviendront vivants. Parmi les victimes, Henri Gautier, 47 ans.
Le livre s'ouvre à l'automne 1940. Arrêté parce que communiste et syndicaliste CGT, Henri Gautier est fait prisonnier. Détenu à Châteaubriant, il partage le baraquement de Jean-Pierre Timbaud et Guy Môquet et est le témoin impuissant de leur exécution. Après son évasion, il entre en clandestinité mais, repris, il est déporté dans les camps de la mort.
Sous la plume de Jessie Magana et les illustrations de Sébastien Vassant, ce roman illustré nous plonge au coeur de la Seconde Guerre mondiale et de la Résistance au nazisme. Mais plus encore, il nous entraîne à la découverte d'une figure méconnue et pourtant majeure du syndicalisme.
Un voyage qui commence au Havre, en 1922, lorsque le chaudronnier Henri Gautier prend part à l'une des plus grandes grèves qu'ait connu la ville portuaire, et qui se poursuit jusqu'au Front populaire, en 1936, au sein de la Fédération CGT des Métaux. En tant que trésorier, il oeuvre ainsi, en première ligne, aux acquisitions du syndicat des métaux (Maison des métallos du 94 rue d'Angoulême, polyclinique des Bluets, parc de loisirs de Baillet, etc.).
Au-delà du militant et du métallurgiste qui a traversé les années cruciales de l'entre-deux-guerres, le lecteur découvre un homme discret, auteur de lettres d'une infinie tendresse qu'il envoie captif à sa femme et leur petite fille, et qui entretient avec ses camarades de solides amitiés. Par la force du récit et des illustrations, se mêlent euphorie des grèves de 1936 et désespoir des camps, action clandestine et solidarité face à la tragédie des événements.
En fin d'ouvrage un dossier historique présente la biographie d'Henri Gautier et restitue le contexte de l'époque.
Après Les docks assassinés. L'affaire Jules Durand, un nouveau roman graphique « social » qui propose de relier les engagements du passé et ceux du présent, pour inventer un avenir solidaire.

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions