Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Des baisers parfum tabac

Couverture du livre « Des baisers parfum tabac » de Tayari Jones aux éditions Presses De La Cite
Résumé:

« Mon père, James Witherspoon, est bigame. » C'est par cette confession percutante que Dana Lynn Yarboro débute le récit d'une enfance pas comme les autres au sein de la communauté afro-américaine d'Atlanta, dans les années 1980. Bien que née quatre mois avant sa demi-soeur, Chaurisse, Dana est... Voir plus

« Mon père, James Witherspoon, est bigame. » C'est par cette confession percutante que Dana Lynn Yarboro débute le récit d'une enfance pas comme les autres au sein de la communauté afro-américaine d'Atlanta, dans les années 1980. Bien que née quatre mois avant sa demi-soeur, Chaurisse, Dana est pourtant l'enfant illégitime, fruit d'une union illicite.
L'une est un secret à qui James rend visite une fois par semaine tandis que l'autre mène une vie stable auprès de ses deux parents, inconsciente de son privilège. L'une sait, l'autre pas. Et lorsque leurs chemins respectifs finissent par se croiser, Dana laisse faire et assiste, impuissante, à la naissance d'une amitié pourtant vouée à exploser.
Dans Des baisers parfum tabac, Tayari Jones nous livre la stupéfiante histoire de la mystification d'un homme, de la complicité d'une famille et de deux soeurs perdues au milieu, chacune tentant de trouver sa voie dans un château de cartes bâti sur le mensonge. Mais si la colère, la jalousie et l'amertume hantent ces pages, elles débordent surtout d'amour. Dans ce texte, pas de gagnants, juste des survivants, et un inoubliable et bouleversant portrait de famille se déployant sur trois générations, avec pour toile de fond la lutte pour les droits civiques et l'émancipation des femmes noires dans les États sudistes.

Donner votre avis

Avis (4)

  • Le destin croisé de deux demi-soeurs qui s'ignorent car leur père a deux épouses...
    J'ai beaucoup apprécié l'évocation de la communauté noire américaine dans les années 80, je l'ai trouvée juste et éclairante.
    De plus, les caractères si différents de Dana et Chaurisse sont à la fois...
    Voir plus

    Le destin croisé de deux demi-soeurs qui s'ignorent car leur père a deux épouses...
    J'ai beaucoup apprécié l'évocation de la communauté noire américaine dans les années 80, je l'ai trouvée juste et éclairante.
    De plus, les caractères si différents de Dana et Chaurisse sont à la fois complexes, réalistes et attachants. Une jolie réflexion sur la famille au sens large, l'amour, les liens du sang mais aussi le poids du secret.
    Je remercie #netgalleyfrance pour cette découverte d'une auteure que j'aimerais lire à nouveau.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • La vie de Dana Lynn n’est pas celle de toutes les petites filles de son âge. Son père, James, a épousé sa mère, Gwendoline, alors qu’il était déjà marié à Laverne. Et sur le papier, c’est celui qu’elle appelle oncle Raleigh qui est déclaré comme étant son père. Un arrangement étrange qui, s’il...
    Voir plus

    La vie de Dana Lynn n’est pas celle de toutes les petites filles de son âge. Son père, James, a épousé sa mère, Gwendoline, alors qu’il était déjà marié à Laverne. Et sur le papier, c’est celui qu’elle appelle oncle Raleigh qui est déclaré comme étant son père. Un arrangement étrange qui, s’il arrange les adultes perturbe de plus en plus la petite fille qui grandit. Car si son existence reste secrète pour la famille officielle de James, Dana et sa mère savent à peu près tout de Laverne et Chaurisse, née après Dana. Durant presque 20 ans ces deux vies parallèles vont cohabiter, avec quelques frictions, quelques frustrations chez Dana et sa mère qui doivent composer avec leur vie secrète. Jusqu’à un jour de 1987 où la machine bien huilée va se gripper emportant sur son passage le bel ordonnancement de ses vies en miroir.

    Ce magnifique roman me donne à découvrir la plume de Tayari Jones. Divisé en deux parties, il permet de suivre l’histoire des deux familles afro-américaines du point de vue de Dana puis de celui de Chaurisse, deux enfants prises au cœur d’enjeux et de conflits qui les dépassent. Grâce à de multiples flash-backs, l’auteure remonte le fil des relations de James avec ses deux femmes et ses deux filles. Elle explore les mécanismes du mensonge, du secret, du poids que cela fait porter sur les épaules d’une enfant, de l’illégitimité.

    On attend évidemment le moment où les deux filles vont se rencontrer, où l’affrontement entre les deux mères sera inévitable, où des choix devront être faits.

    La grande force de récit est de ne pas présenter James comme un horrible manipulateur. Malgré son attitude et ses mensonges, les quatre femmes qui l’entourent l’aiment et cherchent à chaque fois a le protéger. Lui aussi a été victime d’une vie qu’il n’a pas entièrement choisi et des conséquences d’actions irréfléchies. Mais étant un homme il a su, et pu, retourner ces situations à son avantage.

    De leur côté les femmes sont des battantes qui refusent de se poser en victimes. Tayari Jones brosse d’elles des portraits très justes et les rend attachantes tout comme les deux filles qui sont les exactes contraires l’une de l’autre.

    Le personnage de Raleigh, sorte de frère d’adoption de James, qui navigue entre ces deux familles est lui aussi très réussi, accroché à la loyauté qu’il croit devoir à son ami mais partagé par les sentiments qu’il éprouve pour Gwendoline.

    C’est un roman d’une grande justesse qui nous emmène dans l’Amérique des années 80 et analyse avec beaucoup de pertinence les relations humaines et familiales. On y détecte quelques traces d’humour et surtout une profonde humanité ainsi qu’une véritable tendresse de l’auteure pour ces personnages embarqués dans cette histoire atypique.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Vaut-il mieux avoir la moitié d’un père, ou pas de père du tout ?
    C’est probablement la question que Dana se pose le plus souvent.

    Il faut dire qu’elle, elle a l’impression de ne même pas en avoir une moitié, de père.
    Et pour cause : James est bigame.
    Dans les faits, il est bigame. Mais...
    Voir plus

    Vaut-il mieux avoir la moitié d’un père, ou pas de père du tout ?
    C’est probablement la question que Dana se pose le plus souvent.

    Il faut dire qu’elle, elle a l’impression de ne même pas en avoir une moitié, de père.
    Et pour cause : James est bigame.
    Dans les faits, il est bigame. Mais sans l’être vraiment. Pas officiellement.

    Et c’est bien tout le problème pour la petite Dana. Parce que si James a une femme et une fille légitime, du même âge qu’elle, Dana, elle, est un secret.
    Aux yeux du monde, elle et sa mère Gwen n’existent pas dans la vie de James.

    Alors avoir un père pour ne le voir qu’une fois par semaine et jamais en public, est-ce vraiment avoir un papa ?
    Pourtant, Gwen lui répète, depuis qu’elle est toute petite, que ce sont elles les plus fortes, les mieux loties. Après tout, elles, elles savent que les autres existent, alors que l’inverse n’est pas vrai.
    N’est-ce pas déjà un avantage ?

    Si, enfant, Dana pouvait se contenter de ça, en grandissant cette vision simpliste ne la satisfait plus.
    Pourquoi doit-elle toujours passer après sa sœur, pourquoi sa vie dépend elle toujours des desiderata de Chaurisse, alors que celle-ci ignore son existence ?
    Alors, petit à petit, Dana va tenter d’avoir des réponses à toutes ses questions, quitte à franchir la ligne.
    Quitte à faire basculer cet équilibre si fragile.

    Des Baisers Parfum Tabac est un roman tout en humanité et en vérités, aussi difficiles soient-elles.
    Avec ce roman, Tayari Jones nous décrit une vie, faite de questionnements et de ressentiments, une famille, complexe et parfois injuste, et une ville, Atlanta, à une époque où les afro-américains commencent à pouvoir vivre comme les autres, mais doivent quand même, par la force des choses, de rester entre eux.
    Nous suivons l’évolution de chacun, avec tendresse et attention, mais aussi avec colère parfois.

    Les liens du sang sont à ce point nécessaires que nous sommes parfois prêts à tout risquer pour les faire connaître au grand jour.
    Parce que, même imparfaits, amputés de leur légitimité, ils sont pour certains tout ce qui les définit, il est souvent nécessaire de les nommer, officiellement.
    Ou pas.
    Un très beau roman, à découvrir, vite !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Dana et Chaurisse sont soeurs. Et pourtant, si Dana connaît l’existence de Chaurisse, celle-ci ignore qu’elles partagent le même père. Malgré l’interdit, Dana tente de créer des liens avec elle.

    C’est ainsi que le récit révèle peu à peu l’histoire de ce père bigame, qui s’épuise entre ses...
    Voir plus

    Dana et Chaurisse sont soeurs. Et pourtant, si Dana connaît l’existence de Chaurisse, celle-ci ignore qu’elles partagent le même père. Malgré l’interdit, Dana tente de créer des liens avec elle.

    C’est ainsi que le récit révèle peu à peu l’histoire de ce père bigame, qui s’épuise entre ses deux foyers, subissant les reproches de l’illégitime, et contraint même certains jours de diner deux fois!
    C’est d’abord Dana qui prend la parole pour conter son histoire, les relations avec son père et le frère de coeur de celui-ci. La génération précédente s’était déjà construite sur des manques, des départs et des adoptions tacites.
    Elle a pour elle la beauté, elle voudrait une famille. Alors peu à peu elle s’approche de celle qu’elle envie dans a légitimité.

    Lorsque Chaurisse s’immisce dans la narration, Dana fait partie de son univers restreint, c’est sa meilleure amie, mais elle ignore toujours le lien qui les unit. Le secret pourra t-il tenir?

    A travers les confidences d’adolescentes des deux jeunes filles, Tayari Jones se livre à une analyse ouverte de la question du lien familial, des secrets qui affectent des destinées, de la reproduction d’un modèle. Une histoire tissée autour d’un père qui semble ne pas maitriser ses choix, jamais à la bonne place, et incapable d’assumer ses actions, et qui ne disposera cependant pas d’un avocat de la défense puisque les deux jeunes filles sont plutôt des témoins à charge.

    Dans un style assez factuel, mais avec une réelle empathie pour les personnages féminins, Tayari Jones dresse le portrait d’une famille à la fois hors du commun, et sans doute pas si exceptionnelle que ça.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.