Derniers adieux

Couverture du livre « Derniers adieux » de Lisa Gardner aux éditions Albin Michel
Résumé:

Est-ce parce qu´elle attend un enfant que l´agent du FBI, Kimberly Quincy, se sent particulièrement concernée par le récit incroyable et terrifiant d´une prostituée enceinte ? Depuis quelques temps, elles sont plusieurs à avoir disparu d´Atlanta sans explication, comme évaporées, et Kimberly est... Voir plus

Est-ce parce qu´elle attend un enfant que l´agent du FBI, Kimberly Quincy, se sent particulièrement concernée par le récit incroyable et terrifiant d´une prostituée enceinte ? Depuis quelques temps, elles sont plusieurs à avoir disparu d´Atlanta sans explication, comme évaporées, et Kimberly est bien la seule à s´en préoccuper. Un serial killer s´attaquerait-il à ces filles vulnérables ? Aurait-il trouvé la clé du meurtre parfait ou s´agit-il de crimes imaginaires ?<br /><br />Sans le savoir, la jeune femme s´enfonce dans le piège tendu par un tueur qui s´amuse à rendre bien réel le cauchemar qui hante la plupart des femmes. Comme pour sa mère et sa soeur, victimes autrefois d´un tueur en série, le temps des derniers adieux est peut-être arrivé pour Kimberly...<br /><br /><b><i>« Si vous pensiez que Lisa Gardner ne pouvait faire mieux, vous vous trompiez.</i> Derniers adieux <i>est un thriller étonnant, glacial, qui vous tient éveillé toute la nuit et vous laisse pantelant. »</i> Lee Child<br /><br /> <i>« Dans le cercle très fermé des reines du suspense, Lisa Gardner est l´Américaine qui monte. »</i> Elle<br /><br />Le GRAND PRIX DES LECTRICES DE ELLE POLICIER a été décerné à Lisa Gardner pour <i>La Maison d´à côté</i>.</b>

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Un livre qui nous tiens en haleine de la première à la dernière page. Beaucoup de revirements de situations et de vies entrechoquées.
    Impossible de fermer ce livre sans un pincement au cœur.
    Les personnages ont chacun une histoire forte, ce qui nous embarque encore plus loin avec eux.

    Un livre qui nous tiens en haleine de la première à la dernière page. Beaucoup de revirements de situations et de vies entrechoquées.
    Impossible de fermer ce livre sans un pincement au cœur.
    Les personnages ont chacun une histoire forte, ce qui nous embarque encore plus loin avec eux.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C’est ma première incursion dans le travail de Lisa Gardner et en commençant « Derniers Adieux », j’ai eu très vite la certitude que j’avais choisi un roman s’inscrivant dans une série, la série « Kimberly ». Ce n’est pas un problème pour lire ce livre là, ça pourrait éventuellement gâcher un...
    Voir plus

    C’est ma première incursion dans le travail de Lisa Gardner et en commençant « Derniers Adieux », j’ai eu très vite la certitude que j’avais choisi un roman s’inscrivant dans une série, la série « Kimberly ». Ce n’est pas un problème pour lire ce livre là, ça pourrait éventuellement gâcher un tout petit peu la découverte des tomes antérieurs mais ce n’est pas bien grave car j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce thriller et je vais probablement aller très vite voir le reste de sa bibliographie. « Derniers Adieux » met en scène une enquête très glauque (à la limite du sordide) menée par l’agente du FBI Kimberly Quincy dans le monde de l’enlèvement des enfants, de la pédophilie et… plus inattendu, des araignées ! Pour elle qui est enceinte, c’est une enquête éprouvante dans tous les sens du terme, qui part de presque rien et qui aboutit à la découverte d’un drame de grande ampleur (avec un petit rebondissement final assez cruel). Très vite, Kimberly est attachante, le couple amoureux qu’elle forme avec son mari l’est aussi. Ce thriller, agrémenté ça et là de toutes petites touches d’humour, écrit de manière très fluide et sans chichi, est très facile et agréable à lire, malgré les thèmes très lourds qu’il aborde, parce qu’il le fait sans la complaisance désagréable que cela aurait pu supposer. L’enquête est complexe mais jamais au point de nous perdre, parfois des chapitres en italiques viennent s’intercaler, ces chapitres qu’on n’arrive pas au début à caler chronologiquement, sont écrit du point de vue du coupable (qui est en même temps une sorte de victime, comme souvent dans ces histoires sordides), d’autres chapitres sont écrits du point de vue de Rita, une vieille voisine du coupable. On pourrait croire que ces chapitres sont superflus mais au contraire ils sont essentiels pour bien comprendre l’intrigue dans sa globalité. Vers la fin les évènements s’accélèrent, les drames se nouent, les rebondissements se multiplient, c’est normal pour un thriller. Quant aux dernières pages, elles sont dérangeantes et laisse une impression finale de malaise mal définie. Lisa Gardner a ajouté à son histoire une passion étrange de son « méchant » pour les araignées, qui sont omniprésentes dans sa vie et dans ses méfaits. Pour moi qui suis légèrement arachnophobe, toutes ces description de mygales et d’araignées violonistes ajoutent au malaise général du roman, qui du coup, si c’était l’effet recherché, fonctionne parfaitement ! Par moment, et c’est paradoxal vu la lourdeur des thèmes abordés, j’ai eu du mal à lâcher « Derniers Adieux », ce qui prouve que c’est un thriller addictif bien comme il faut, plutôt bien documenté, bien charpenté et en plus, comble de l’angoisse, très crédible.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai apprécié ce livre. Il m'a captivé mais aussi écœurer par moment mais je ne pouvais m'empêcher de le continuer tellement je voulais comprendre l’énigme et savoir ce qui été arriver a ce pauvre garçon.
    J'ai beaucoup aimée aussi l'explication de l'auteur a la fin du livre nous révélant d'ou...
    Voir plus

    J'ai apprécié ce livre. Il m'a captivé mais aussi écœurer par moment mais je ne pouvais m'empêcher de le continuer tellement je voulais comprendre l’énigme et savoir ce qui été arriver a ce pauvre garçon.
    J'ai beaucoup aimée aussi l'explication de l'auteur a la fin du livre nous révélant d'ou sont venu les idées de l'auteure.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Piégée dans la toile de l’araignée…
    Lisa GARDNER nous propose à travers son roman « Derniers Adieux » de découvrir ce que l’âme humaine a de plus noir.
    Kimberly Quincy, agent spécial du F.B.I., part sur les traces d’un serial killer très atypique. Kidnappé et violé dans son enfance, notre...
    Voir plus

    Piégée dans la toile de l’araignée…
    Lisa GARDNER nous propose à travers son roman « Derniers Adieux » de découvrir ce que l’âme humaine a de plus noir.
    Kimberly Quincy, agent spécial du F.B.I., part sur les traces d’un serial killer très atypique. Kidnappé et violé dans son enfance, notre tueur va se mettre à collectionner des araignées et… des prostituées qu’il tue les unes après les autres. Le modus operandi : l’individu demande à chaque victime de choisir la suivante parmi les gens qu’elle aime. En plus de tuer, Dinechara, comme il se plait à se nommer, est un pédophile qui enlève des enfants. Pour certains, il va encore plus loin en les dressant à tuer.
    Le crime pourrait être parfait. Les victimes sont des prostituées sans attache, ni passé, ni présent, ni futur. C’est grâce au témoignage de l’une d’elles que Kimberly va se jeter dans cette affaire effrayante.
    Lisa GARDNER apporte une touche de féminité à ce thriller où romance et sentiments s’entremêlent. Kimberly attend son premier enfant… Comment devenir mère dans un monde aussi sombre ? Telle une araignée tissant sa toile, l’auteur tisse une trame précise et efficace remplissant son roman de suspens où l’intrigue se distille au coup par coup et où chaque personnage à sa propre utilité dans l'enquête.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Avec Derniers Adieux, Lisa Gardner nous offre un roman haletant et bien documenté, qui m’a tout d’abord fait penser à une série américaine de par sa construction et l’entrée en matière de l’auteur. Lorsqu’elle est contactée par une prostituée qui prétend détenir des informations sur de...
    Voir plus

    Avec Derniers Adieux, Lisa Gardner nous offre un roman haletant et bien documenté, qui m’a tout d’abord fait penser à une série américaine de par sa construction et l’entrée en matière de l’auteur. Lorsqu’elle est contactée par une prostituée qui prétend détenir des informations sur de mystérieuses disparitions, Kimberly ne sait pas si elle doit la croire ; les victimes n’ont jamais été portées disparues et aucune preuve n’atteste que l’histoire terrifiante racontée par la jeune fille soit vraie. Pourtant, alors qu’elle commence à enquêter aidée d’autres collègues, Kimberly va bien vite se rendre compte que l’affaire est bien plus sombre qu’on pourrait le penser… et qu’il faut agir vite pour empêcher l’horreur de continuer.
    Les scènes s’enchaînent de manière rapide ; on n’a pas le temps de s’ennuyer une seule seconde alors que nous découvrons les nombreux protagonistes qui joueront un rôle dans l’intrigue. Bien que l’enquête du FBI soit centrale, nous avons aussi un aperçu de la vie privée des personnages : Kimberly, agent spécial enceinte ; Mac, son mari, enquêteur expérimenté ; Sal, un de ses collègues… Je dois avouer que les premières pages ne m’ont pas convaincues car tous me paraissaient plutôt stéréotypés : les enquêteurs modèles ne vivant que pour leur travail ; les familles des agents, victimes de criminels ; la vie familiale de Kimberly, impossible à concilier avec son travail… Et pourtant, j’en suis rapidement arrivée à me prendre d’affection pour les personnages et à vivre l’enquête à leur côté.
    Lisa Gardner multiplie les points de vue, ce qui ajoute une grande profondeur au roman tout en garantissant le suspense. Plusieurs histoires commencent, entre lesquelles il est parfois difficile de faire le lien – au départ du moins. Au fil des pages, le lecteur pourra faire ses propres hypothèses sur l’intérêt de ces scènes et avoir une bonne idée de la psychologie des différents personnages, qu’ils fassent partie des « méchants » ou des « gentils ».
    Contrairement à de nombreux romans policiers, on ne part pas d’un cadavre pour trouver le coupable, mais plutôt du coupable – ou, dans ce cas, du suspect – pour trouver les victimes. J’ai aimé que l’ordre des choses soit quelque peu inversé et que, petit à petit, on nous introduise cet univers terrifiant, empli de folie et de cruauté.
    Les araignées ont un rôle important dans l’histoire, et on remarque à quel point Lisa Gardner s’est documentée sur le sujet. Sans être particulièrement attirée par ces animaux, j’ai trouvé ces passages très intéressants et fascinants… même si ce n’est pas une lecture que je recommanderais forcément à une personne arachnophobe.
    La tension augmente au fil des pages, à mesure que le danger qui plane sur Kimberly se rapproche. La cruauté se fait plus fréquente aussi, et certaines scènes sont plutôt violentes, surtout à la fin. En ce qui concerne le style de l’auteur, il est assez difficile de juger puisqu’il s’agit d’une traduction. Si j’ai trouvé le ton adapté au rythme et aux évènements décrits, j’ai repéré quelques maladresses qui rendent la lecture un peu difficile à quelques reprises.
    En conclusion, Derniers adieux est un roman policier très réussi, qui confirme le talent de Lisa Gardner. Une fois les premiers clichés dépassés, on découvrira une intrigue originale qui nous tiendra en haleine jusqu’aux dernières pages, mêlant enquête et scènes plus personnelles. La variation de point de vue est un grand avantage de l’écriture, car il devient plus difficile de classer les personnages dans le camp des bons ou des mauvais. C’est un roman policier que je recommande aux amateurs du genre, sauf peut-être aux personnes un peu sensibles et aux arachnophobes… quoique, peut-être découvriront-elles une autre facette de ces petites bêtes qui nous font si facilement peur…
    Je remercie Le Livre de poche pour l’organisation du Prix des lecteurs 2014, dans le cadre duquel j’ai reçu ce roman.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Terrifiant!!! très prenant, très sombre!

    Terrifiant!!! très prenant, très sombre!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Noir, très noir et assez difficile à suivre. Un peu déçue je l'avoue, j'avais tellement adoré le dernier "les morsures du passé" que je m'attendais à mieux. Peut-être est-ce à cause des araignées que je n'aime pas plus que ça...!

    Noir, très noir et assez difficile à suivre. Un peu déçue je l'avoue, j'avais tellement adoré le dernier "les morsures du passé" que je m'attendais à mieux. Peut-être est-ce à cause des araignées que je n'aime pas plus que ça...!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com