Dernières nouvelles du sud

Couverture du livre « Dernières nouvelles du Sud » de Luis Sepulveda et Daniel Mordzinski aux éditions Anne-marie Métailié
Résumé:

Luis Sepúlveda et son ami le photographe Daniel Mordzinski sont partis en 1996 pour un long voyage qui devait les mener, au sud du monde, à travers la Patagonie, de San Carlos de Bariloche, puis à partir du 42e parallèle sud jusqu'au Cap Horn et retour par la grande île de Chiloé.
Ils en ont... Voir plus

Luis Sepúlveda et son ami le photographe Daniel Mordzinski sont partis en 1996 pour un long voyage qui devait les mener, au sud du monde, à travers la Patagonie, de San Carlos de Bariloche, puis à partir du 42e parallèle sud jusqu'au Cap Horn et retour par la grande île de Chiloé.
Ils en ont rapporté un livre d'aventures, de rencontres, de témoignages sur la transformation d'un territoire mythique, l'un des derniers endroits où sont encore possibles les légendes. Mais le temps, les changements violents de l'économie, le règne de la cupidité ont fait que sur chacune de leurs histoires passe le souffle des choses inexorablement perdues et qu'ils nous donnent ici "un inventaire des pertes" qui est aussi le coût impitoyable de notre époque.
Ce voyage sans but, sans boussole, sans souci du temps est aussi le récit d'une amitié, le refuge que deviennent les voyages heureux dans les souvenirs, le formidable roman d'un monde à jamais disparu.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • En 1996, Luis Sepulveda, écrivain chilien, et Daniel Mordzinski, photographe argentin, partent pour un périple en Patagonie à la rencontre des terres australes et de leurs habitants : des habitants souvent hauts en couleur, gais et chaleureux, malicieux, voire farceurs et dans tous les cas, très...
    Voir plus

    En 1996, Luis Sepulveda, écrivain chilien, et Daniel Mordzinski, photographe argentin, partent pour un périple en Patagonie à la rencontre des terres australes et de leurs habitants : des habitants souvent hauts en couleur, gais et chaleureux, malicieux, voire farceurs et dans tous les cas, très attachants.
    Les deux « socios » abordent ces rencontres sans forfanterie ni ironie, mais sans résister à souligner la cocasserie et l’exotisme de certains patagons. Il en ressort une galerie de personnages surprenants qui vivent sous des cieux austères et dans un isolement certain, le tout rehaussé par de belles photos en noir et blanc.
    J’ai bien aimé cet opus mais je suis restée un peu sur ma faim car 182 pages dont à peu près la moitié de photos, c’est bien peu pour raconter un périple de plusieurs milliers de kilomètres au sud du 42° parallèle…

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com