Dernières nouvelles du futur

Couverture du livre « Dernières nouvelles du futur » de Patrice Franceschi aux éditions Grasset
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Articles (2)

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • Voilà une lecture qui m'a laissé un goût très amer en bouche. Le futur que dépeint Patrice Franceschi à travers ces quatorze nouvelles a de quoi déprimer les plus jeunes d'entre nous ou ceux qui ont des enfants en bas-âge susceptibles de le connaître. En bon observateur du monde qui nous entoure...
    Voir plus

    Voilà une lecture qui m'a laissé un goût très amer en bouche. Le futur que dépeint Patrice Franceschi à travers ces quatorze nouvelles a de quoi déprimer les plus jeunes d'entre nous ou ceux qui ont des enfants en bas-âge susceptibles de le connaître. En bon observateur du monde qui nous entoure et qu'il parcourt de long en large depuis de nombreuses années, il met le doigt précisément là où ça fait mal. L'avertissement de la première page précise que ces textes forment en réalité un tout et qu'il faut les lire comme un roman. C'est parfaitement exact et c'est subtilement fait, comme autant de scènes réparties au cours des cent prochaines années destinées à nous montrer ce que notre planète et notre civilisation risquent de devenir si nous continuons comme ça. Son précédent (et excellent!) recueil s'intitulait Première personne du singulier et mettait en avant des personnages à l'heure des choix ; ces Dernières nouvelles du futur sonnent un peu comme un ultime avertissement avant qu'il ne soit trop tard.

    Les histoires que nous conte Patrice Franceschi se déroulent aux quatre coins de la planète, entre les années 2025 et les années 2125, grosso modo. On y retrouve un certain nombre d'ingrédients qui constituent une unité et une continuité dans cet espace-temps. Une gouvernance regroupée sous l'appellation de "Nations Unies Universelles" semble avoir institutionnalisé le concept de mondialisation ; la transparence a été érigée en règle de vie et tous les citoyens vivent sous l’œil des caméras omniprésentes et des injonctions liées à l'exploitation de leurs data ; une forme de résistance persiste néanmoins par l'intermédiaire du "Réseau Sénèque" qui regroupe de rares défenseurs des libertés et de la préservation d'un monde plus tourné vers l'humain.

    A travers ces quatorze textes, l'auteur imagine ce que deviendra notre société une fois que nous aurons poussé tous les curseurs jusqu'au bout. Celui de la surveillance et du contrôle permanent, celui de l'avancée technologique au détriment des ressources naturelles, celui de la surpopulation, celui de l'exploitation des données... par exemple. Et il met en scène des personnages parfois loufoques, souvent dépassés mais aussi quelques idéalistes qui veulent continuer à croire que la vie vaut mieux que tout ça. Comme cet alpiniste, dans les années 2060, qui risque une lourde condamnation pour avoir persisté à vouloir exercer son métier interdit au nom du principe de précaution. Comme ce technicien chargé de la maintenance des caméras de surveillance, prêt à risquer sa vie pour quelques minutes d'invisibilité. Ou cette jeune femme qui se retrouve sur le banc des accusés au motif de ne pas laisser assez de traces car "la vie privée est une anomalie depuis au moins cinquante ans (...), nous sommes en 2069 tout de même ! " et que ne pas s'afficher induit que l'on a quelque chose à cacher. Aucun sujet n'est laissé de côté. Les guerres et les attentats, les progrès scientifiques que ce soit à l'aune du transhumanisme ou de la médecine prédictive, le tourisme de masse.

    Alors oui, on sourit beaucoup, mais jaune. Parce que chacune de ces courtes histoires (une quinzaine de pages à chaque fois) bénéficie du regard affûté de l'auteur et qu'on sait au fond de nous qu'il n'est pas loin de la vérité. J'ai personnellement adoré Les sept merveilles de l'écotourisme qui rassemble en très peu de pages à peu près tous les travers et les catastrophes vers lesquelles nous courons. L'auteur parvient à nous décrire un monde pris dans ses contradictions symbolisées par ses excès de modernité et son retour à des punitions moyenâgeuses.

    Si ce recueil est très différent du précédent, j'y ai retrouvé la plume acérée de l'auteur et cette acuité si bien adaptée à la forme courte. Et j'en ai apprécié le fond autant que la forme, ce puzzle qui se dévoile à la fin et vous laisse un gros sentiment de malaise et cette interrogation : est-il encore temps et avons-nous les moyens d'éviter ça ? Choix de société, question centrale de la liberté, Dernières nouvelles du futur offre de multiples matières à réflexion, partant du principe qu'il faut parfois se projeter pour comprendre ce qui risque d'arriver. Et œuvrer pour que ce livre reste de la pure fiction.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com