Dernier round à Neuengamme

Couverture du livre « Dernier round à Neuengamme » de G Lamazeres aux éditions Privat
  • Date de parution :
  • Editeur : Privat
  • EAN : 9782708958586
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Johann Trollman, tsigane allemand, boxeur bondissant, insaisissable, malin et charmeur, vedette des rings dans la république de Weimar, devient la bête noire du IIIe Reich car son sang serait impur, sa race corrompue, ses poings, son esprit et ses pieds trop rapides, et sa seule présence une... Voir plus

Johann Trollman, tsigane allemand, boxeur bondissant, insaisissable, malin et charmeur, vedette des rings dans la république de Weimar, devient la bête noire du IIIe Reich car son sang serait impur, sa race corrompue, ses poings, son esprit et ses pieds trop rapides, et sa seule présence une insulte à l'idéal nazi. Avec lui, et au même moment que les Juifs, c'est tout un peuple et une partie de sa propre population que l'Allemagne de Hitler engloutit systématiquement. Des clubs de Hanovre aux grandes brasseries de Berlin, des rings de lumière aux estrades des foires, des tables des meilleurs cabarets aux premières loges des abattoirs, jusqu'à l'ultime défi, devenu mythique ; jusqu'aux neiges du front de l'Est et à l'univers concentrationnaire du camp de Neuengamme : gloire, déclin et chute de Johann Trollmann, le champion tsigane que les nazis ont dévoré.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Johann Trollmann, né allemand dans la république de Weimar, est aussi tsigane Et même pour un boxeur de talent, adulé par les foules, ce n’est pas acceptable pour les nazis qui accusent les tsiganes d'introduire un sang étranger. Trollmann lui ce qu’il veut, c’est boxer, seulement boxer. Et...
    Voir plus

    Johann Trollmann, né allemand dans la république de Weimar, est aussi tsigane Et même pour un boxeur de talent, adulé par les foules, ce n’est pas acceptable pour les nazis qui accusent les tsiganes d'introduire un sang étranger. Trollmann lui ce qu’il veut, c’est boxer, seulement boxer. Et vivre en paix avec Teresa et leur fille. Il est doué, sur le ring il danse, bondit. Ce style, loin de l’académisme de la boxe, déplait aux décideurs aryens . Débutent humiliations et mises à l’écart. On assiste à la descente aux enfers d’un boxeur qui croyait en son étoile. Chair à canon sur le front de l’est, il est expulsé de l’armée à cause de ses origines et échouera à Neuengamme, camp d’extermination par le travail.
    La force de l’auteur, c’est de nous raconter une histoire vécue sous forme de roman. Bien documenté, ce récit alterne dialogues, narration et parties historiques. Le style, limpide, est aussi bondissant que Trollmann. Cette histoire assenée comme un coup de poing m'a bouleversée.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com