Dérapages

Couverture du livre « Dérapages » de Danielle Thiery aux éditions Versilio
  • Date de parution :
  • Editeur : Versilio
  • EAN : 9782361321284
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Je ne connaissais pas Danielle Thiery mais je pense que je vais me pencher sur ces autres polars avec le commissaire Marion car j'ai adoré « Dérapages ». Bien que les allusions aux mésaventures de l'héroïne dans les précédents romans m'aient un peu perdue au début, je me suis peu à peu plongée...
    Voir plus

    Je ne connaissais pas Danielle Thiery mais je pense que je vais me pencher sur ces autres polars avec le commissaire Marion car j'ai adoré « Dérapages ». Bien que les allusions aux mésaventures de l'héroïne dans les précédents romans m'aient un peu perdue au début, je me suis peu à peu plongée dans ce roman qui commence dans une atmosphère très glauque. J'ai particulièrement aimé l'intrigue scientifique, les chapitres courts et la personnalité de l'héroïne à laquelle j'ai fini par m'attacher.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • 11eme enquête du commissaire Edwige MARION.

    Le livre mêle plusieurs enquêtes qui en faite sont toute reliées : la découverte d'un corps rejeté par la mer, qu'il est difficile d'identifier comme celui d'une petite fille aux vues de ses organes qui sont ceux d'une personne âgée, vient ensuite...
    Voir plus

    11eme enquête du commissaire Edwige MARION.

    Le livre mêle plusieurs enquêtes qui en faite sont toute reliées : la découverte d'un corps rejeté par la mer, qu'il est difficile d'identifier comme celui d'une petite fille aux vues de ses organes qui sont ceux d'une personne âgée, vient ensuite l'arrivée en clandestine par l'Eurostar de Nina la fille adoptive du commissaire MARION, en état de choc incapable d'expliquer ce qu'il arrive et par la même occasion la disparition de la soeur de celle-ci et de son mari un scientifique Sasha AZONOV et enfin on découvre la jeune Jennifer enfermé dans une vielle usine transformé en loft à qui on a enlevé son enfant de 4 mois, Tom, pour qu'elle s'occupe en échange d'un bébé, une petite fille bien étrange...
    Commence alors une enquête haletante sans temps mort, où la recherche de la jeunesse éternelle est au centre de l'enquête avec énormément d'argent à la clé avec des manipulations, des meurtres et de l'amour au milieu...
    Un vrai coup de coeur pour moi, m'obligeant à lire les 10 autres enquêtes de cette femme commissaire si attachante.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je ne connaissais pas du tout cette auteure et j’ai vraiment été surprise. On comprend que l’auteure a été dans la police et donc sait de quoi elle parle.
    Danielle Thiéry nous raconte une histoire surprenante mais surtout assez sensible par ses idées.

    J’ai beaucoup aimé les personnages, ils...
    Voir plus

    Je ne connaissais pas du tout cette auteure et j’ai vraiment été surprise. On comprend que l’auteure a été dans la police et donc sait de quoi elle parle.
    Danielle Thiéry nous raconte une histoire surprenante mais surtout assez sensible par ses idées.

    J’ai beaucoup aimé les personnages, ils sont touchants, humains, ils ont un passé et au fil des pages on sent que l’auteure y est attachée. On peut aussi, d’après ce que j’ai compris, les retrouver dans ses précédents romans et j’avoue que j’aime beaucoup cela.
    Ce qui m’a un petit peu dérangée c’est que concernant certains protagonistes mis en avant il n’y a pas assez de descriptions… Je suppose que les lecteurs doivent les connaître par rapport aux précédents romans mais là il n’y en a pas et cela m’a un peu déstabilisée. Par contre elle décrit assez bien les personnages secondaires et les lieux.

    Les idées sont vraiment intéressantes et bien traitées. Rien n’est laissé au hasard, toutes ont leur importance et jusqu’à la fin Danielle Thiéry nous réserve des surprises et j’aime beaucoup cela dans les affaires policières où l’auteur arrive à nous surprendre jusqu’aux dernières pages.
    Ce que j’ai beaucoup apprécié aussi c’est le fait que l’auteure change souvent de points de vue, même s’ils restent internes, cela nous permet de comprendre les choses et de voir certains aspects de l’enquête. Il manquerait peut-être des points de vue concernant certains personnages plus impliqués du mauvais côté de l’affaire. Cela n’est pas gênant, selon moi ce serait juste pour avoir une vision différente de l’histoire.
    Les parties plus scientifiques sont clairement expliquées et même si parfois on peut se mélanger concernant les noms des entreprises, cela ne perturbe pas la compréhension des explications qui elles sont claires.

    L’histoire se lit vraiment très facilement et l’auteure arrive à tenir en haleine son lecteur jusqu’au bout, finalement on a vraiment du mal à lâcher le roman avant la fin.
    Cette dernière est d’ailleurs intéressante et on peut même se demander s’il n’y aura pas un second tome ou alors s’imaginer nous-mêmes une suite.

    En résumé un bon roman dans lequel se mêlent suspense, polar et une histoire prenante comme on n’en voit peu !
    Je vous conseille donc vraiment ce roman et surtout cette auteure si vous ne la connaissez pas.

    http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2015/05/affaire-n50-derapages-de-danielle-thiery.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C'est mon premier Danielle Thiery, je lis des polars ou thrillers mais à petite dose. Pas que je considère ce genre comme mineur mais parce que ma curiosité me porte vers des horizons très variés.
    Mais dès les premières pages je sais que je suis en présence d'un très bon polar.
    L'écriture est...
    Voir plus

    C'est mon premier Danielle Thiery, je lis des polars ou thrillers mais à petite dose. Pas que je considère ce genre comme mineur mais parce que ma curiosité me porte vers des horizons très variés.
    Mais dès les premières pages je sais que je suis en présence d'un très bon polar.
    L'écriture est belle, précise et l'intrigue dangereusement alambiquée par une professionnelle des énigmes policières.
    La commissaire Edwige Marion doit affronter la découverte d'une enfant morte, présentant des caractéristiques des plus effroyables et une affaire de famille pour le moins étrange. Un lien entre les deux ?
     
    Un scandale international, une plongée dans l'horreur absolue.
    Très vite, les images qui s'imposent à nous, nous font froid dans le dos, car nous sommes confrontés à ce qu'il y a de pire : les manipulations génétiques.
    En effet le génome humain c'est l'ensemble de l'information génétique porté par l'ADN sur l'ensemble des 23 paires de chromosomes. La modification d'un gène a été faite très récemment en Chine avec un succès très mitigé. Pas besoin d'être un expert scientifique pour comprendre que c'est la porte ouverte à tous les excès et à la création de monstres.
    Les images qui défilent sous nos yeux sont insoutenables pour le cœur d'une maman et il est difficile de prendre ses distances.
     
    Là il s'agit d'une famille russe qui joue avec le diable, en faisant croire qu'ils ont trouvé le remède pour une jeunesse éternelle...
     
    Une enquête qui la remet en présence du sémillant docteur Olivier Martin, spécialiste de biologie animale avec qui quelques années plus tôt ...
    C'est une intrigue comme une toile d'araignée, qui au fur et à mesure qu'elle est tissée nous oblige à essayer de la défaire pour comprendre les enjeux qui se révèlent sous nos yeux.
    La commissaire Marion a affaire à forte partie et la découverte de ce cadavre va être une véritable descente aux enfers.
     
    Les personnages de l'auteur sont bien incarnés et le lecteur peut imaginer les rencontrer au coin d'une rue, même si cela n'est pas souhaitable évidemment.
     
    Juste un bémol pour ma part, quelques longueurs, mais non spécialiste de la lecture de polars j'en suis surement restée au temps d'une plus grande concision, environ 300 pages.
    La fin est très originale car elle est la porte ouverte à de nombreuses hypothèses et cela va bien avec un sujet aussi dérangeant pour les gens "normaux".
     
    Danielle Thiery manipule à la perfection les codes du polar, celui qui a ses lettres de noblesse.C'est un genre littéraire qui par sa profusion et sa confusion me laisse souvent perplexe, car beaucoup sont construits façon séries télévisées avec une surenchère du genre gore. La facture de ce roman renoue avec le meilleur du genre celui qui résout le crime graduellement par un raisonnement sans faille.
    C'était mon premier de l'auteur mais pas le dernier, il m'en reste à découvrir puisque celui-ci est son vingtième ouvrage et le onzième avec Edwige Marion.
    Merci Dominique Sudre et lecteurs com pour cette découverte et les éditions Versilio.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai pris grand plaisir à retrouver la plume de l'auteure, ce polar est un véritable Page Turner ,il vous accroche dés le départ dans une enquête rondement bien menée
    .De par son ancien Statut "Première femme commissaire divisionnaire',l'auteure connait bien son sujet et nous plonge en plein...
    Voir plus

    J'ai pris grand plaisir à retrouver la plume de l'auteure, ce polar est un véritable Page Turner ,il vous accroche dés le départ dans une enquête rondement bien menée
    .De par son ancien Statut "Première femme commissaire divisionnaire',l'auteure connait bien son sujet et nous plonge en plein coeur de l'action avec une crédibilité surprenante ..
    Nous retrouvons Edwige Marion commissaire et son équipe de la PJ parisienne,confrontés cette fois à un généticien qui n'est autre que le mari de la soeur de sa fille adoptive Nina .Une enquête qui lui tient davantage à coeur.Un danger inquiétant rôde autour de sa fille,et conduit son équipe est à rude épreuve .
    Ici les femmes flics ont des caractère bien trempés : " Je n'écoute rien ! Et maintenant on y va ! Ceux qui veulent rentrer chez bobonne ,ne vous gênez pas !Mais je vous préviens ,je bosse pas avec les mecs qui chialent comme des gonzesses !"
    Et rien ne les arrête ,pour mener à bien l'enquête .
    Procédures et investigations policiéres sont au rendez-vous .
    Alors si vous hésitiez à la découvrir,mais que déjà vous aimez comme beaucoup déjà nos Ex Flics devenus écrivains tels que Laurent Guillaume ou Olivier Norek ,foncez et découvrez aussi la plume de Danielle Thiéry .....Sans compter qu'elle était là bien avant (c'est mon coté féministe là )

    En résumé c'est génial ,c'est bien rythmé,c'est crédible ,c'est de la bonne came .
    De belle retrouvailles,grâce à Lecteur.com et les éditions Versilio <3

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Il s’agit du deuxième roman policier de Danielle Thiéry que je lis (Des clous dans le cœur). J’ai aimé la dynamique, le rythme du roman.

    Il m’a bien pris, même trop pris aux tripes.

    En effet, les passages concernant Jennifer et Tom m’ont beaucoup angoissé, moi qui suis devenue maman depuis...
    Voir plus

    Il s’agit du deuxième roman policier de Danielle Thiéry que je lis (Des clous dans le cœur). J’ai aimé la dynamique, le rythme du roman.

    Il m’a bien pris, même trop pris aux tripes.

    En effet, les passages concernant Jennifer et Tom m’ont beaucoup angoissé, moi qui suis devenue maman depuis un an. Du coup, je n’ai pas pu lire le roman aussi vite que je l’aurais souhaité.

    Les personnages sont appréciables, car imparfaits. Ce ne sont pas des personnages impeccables, les flics du roman, ont beaucoup de casseroles à leurs actifs.

    J’ai vraiment aimé l’intrigue, quoique les récurrents rappels aux autres romans qui content l’histoire du commissaire Marion m’ont un peu ennuyé, car je n’avais pas cette connaissance.

    Bref, une bonne lecture angoissante, merci à Babelio, masse critique, et aux éditions VERSILIO pour m’avoir fait découvrir ce polar.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Sur une plage du Pas-de-Calais, on retrouve le corps sans vie d’une fillette d’un âge difficile à déterminer. Edwige Marion est appelée sur les lieux, l’enquête s’annonce difficile.
    Dans Paris, Jennifer conduit son bébé chez le pédiatre. A la suite d’un léger accrochage, en lieu et place de son...
    Voir plus

    Sur une plage du Pas-de-Calais, on retrouve le corps sans vie d’une fillette d’un âge difficile à déterminer. Edwige Marion est appelée sur les lieux, l’enquête s’annonce difficile.
    Dans Paris, Jennifer conduit son bébé chez le pédiatre. A la suite d’un léger accrochage, en lieu et place de son fils elle trouve sur le siège arrière de sa voiture une bien étrange fillette qu’elle va devoir allaiter sous la menace. Son mari, Sasha Azanov semble avoir disparu de leur loft isolé dans les friches industrielles de saint Denis.
    Dans le même temps, Nina, la fille adoptive de Marion qui vit depuis deux ans à Londres avec sa sœur, arrive par l’Eurostar débraillée et couverte de sang. Elle est dans un état catatonique, muette de peur. Son beau-frère, Sasha Azanov, scientifique renommé, a disparu de son laboratoire Londonien.
    Voilà posées les bases de cette nouvelle enquête de la commissaire divisionnaire Marion. Quel est le lien entre ces scènes, entre ces personnages, c’est à Marion de le découvrir. C’est donc là qu’entrent en scène son équipe de policiers un peu décalés que les lecteurs assidus de Danielle Thiéry ont appris à connaître au fil des différents romans, Valentine Cara et le fidèle Abadie en particulier, mais également l’ami anglais, puis le médecin légiste. Ainsi que quelques policiers pas toujours convaincus du bienfondé de l’enquête menée par Marion et d’avantage prompts à lui mettre quelque bâton dans les roues plutôt qu’à lui en faciliter la progression.
    De course poursuite en filature, de tâtonnement policiers en enquête contrariée mêlée de tensions entre différents services de police et de problèmes avec une hiérarchie peu compréhensive, d’intrigues en manipulation, de recherche scientifique en lancement mondial d’un produit pharmaceutique révolutionnaire, l’intrigue se déroule, noire sans être sanglante, déroutante sans être trop sombre, comme sait les écrire cette commissaire qui connaît si bien la maison dont elle parle.
    Quelques fois le lecteur impatient de voir aboutir l’enquête aimerait souffler à Marion où chercher, où fouiller un peu plus scrupuleusement pour ne pas passer à côté des indices qui semblent tellement évidents. Mais qu’importe, on s’y laisse prendre une fois de plus. Et puis après tout les policiers aussi sont humains, et si, spectateurs que nous sommes, nous avons l’ensemble des cartes en main à la lecture du roman, eux n’en ont qu’une vue partielle qui leur permet d’avancer à petits pas vers la solution. Faite de courts chapitres rythmés, l’écriture efficace de Danielle Thiéry sait tenir en haleine ses lecteurs. Dans Dérapages, elle aborde avec finesse le sujet de la manipulation génétique, de la toute-puissance des consortiums pharmaceutiques et pose aussi quelques questions sur l’utilité ou l’inconvénient de la jeunesse éternelle. Pour finir, elle ouvre brillamment la porte à un nouvel épisode que nous avons forcément tous hâte de découvrir !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Les dédicaces

Service proposé en partenariat avec Les Dédicaces

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com