Dépenses militaires, production et transferts d'armes

Couverture du livre « Dépenses militaires, production et transferts d'armes » de Luc Mampaey et Christophe Stiernon aux éditions Grip
  • Nombre de pages : (non disponible)
  • Collection : RAPPORTS DU GRIP
  • Genre : (non disponible)
  • Thème : Non attribué
  • Prix littéraire(s) : (non disponible)
Résumé:

Ce rapport présente une synthèse des principales statistiques relatives aux dépenses militaires mondiales, à la production et aux transferts internationaux d'armements conventionnels. En 2014, les dépenses militaires mondiales se sont élevées à 1 776 milliards de dollars, ce qui représente 2,3%... Voir plus

Ce rapport présente une synthèse des principales statistiques relatives aux dépenses militaires mondiales, à la production et aux transferts internationaux d'armements conventionnels. En 2014, les dépenses militaires mondiales se sont élevées à 1 776 milliards de dollars, ce qui représente 2,3% du produit intérieur brut mondial et environ 245 dollars par habitant. En recul de 0,4% par rapport à 2013, les dépenses militaires mondiales enregistrent leur troisième baisse consécutive depuis 2012. Les États-Unis comptent à eux seuls pour 34% de ce total. En 2014, les transferts d'armements conventionnels majeurs ont augmenté de 10,5% par rapport à 2013, dans un marché dont la tendance reste haussière sur le long terme. Bien qu'il soit difficile d'évaluer la valeur financière du commerce des armes, on peut estimer qu'il représente environ 0,3% des échanges commerciaux mondiaux de biens et services. Les transferts d'armes légères et de petit calibre sont un enjeu particulier pour la sécurité et la stabilité de nombreuses régions du monde. La Belgique est un acteur important de ce commerce et figure parmi les dix premiers exportateurs d'armes légères et de petit calibre. Le chiffre d'affaires cumulé réalisé dans la production d'armements par les 100 principaux producteurs d'armements dans le monde est évalué à 385,7 milliards de dollars pour l'année 2014, en recul de 2,54% par rapport à 2013. La valorisation boursière des firmes d'armements cotées démontre cependant toujours une nette surperformance par rapport aux indices généraux, confortée par les déclarations récentes de dirigeants d'entreprises du secteur qui ont tenu à rassurer leurs actionnaires sur les « bénéfices » promis par les guerres au Moyen-Orient.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com