Demain c'est loin

Couverture du livre « Demain c'est loin » de Jacky Schwartzmann aux éditions Seuil
  • Date de parution :
  • Editeur : Seuil
  • EAN : 9782021370867
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

« J'avais un nom de juif et une tête d'Arabe mais en fait j'étais normal. » Voici François Feldman, originaire de la cité des Buers à Lyon, plus tout à fait un gars des quartiers mais n'ayant jamais réussi non plus à se faire adopter des Lyonnais de souche, dont il ne partage ni les valeurs ni... Voir plus

« J'avais un nom de juif et une tête d'Arabe mais en fait j'étais normal. » Voici François Feldman, originaire de la cité des Buers à Lyon, plus tout à fait un gars des quartiers mais n'ayant jamais réussi non plus à se faire adopter des Lyonnais de souche, dont il ne partage ni les valeurs ni le compte épargne. Il est entre deux mondes, et ça le rend philosophe. Juliane, elle, c'est sa banquière. BCBG, rigide et totalement dénuée de sens de l'humour, lassée de renflouer le compte de François à coups de prêt. « Entre elle et moi, de sales petites bestioles ne cessaient de se reproduire et de pourrir notre relation, ces sales petites bêtes contre lesquelles nous ne sommes pas tous égaux : les agios. » Mais le rapport de force va s'inverser quand, un soir, François lui sauve la mise, un peu malgré lui, suite à un terrible accident. Et la banquière coincée flanquée du faux rebeu des cités de se retrouver dans une improbable cavale, à fuir à la fois la police et un caïd de banlieue qui a posé un contrat sur leurs têtes. Pour survivre, ils vont devoir laisser leurs préjugés au bord de la route, faire front commun. Et c'est loin d'être gagné.

Avec Demain c'est loin, Jacky Schwartzmann signe un polar sous haute tension, violemment drôle et d'une belle humanité.

Donner votre avis

Avis(4)

  • https://wordpress.com/post/dubonheurdelire.wordpress.com/3820

    Les éditions Point ont organisé cet hiver un petit jeu pour gagner un mug ainsi qu’un livre et pour une fois j’ai eu un peu de chance et j’ai gagné Demain c’est loin et un sympathique mug rose ! C’est donc l’occasion de plonger...
    Voir plus

    https://wordpress.com/post/dubonheurdelire.wordpress.com/3820

    Les éditions Point ont organisé cet hiver un petit jeu pour gagner un mug ainsi qu’un livre et pour une fois j’ai eu un peu de chance et j’ai gagné Demain c’est loin et un sympathique mug rose ! C’est donc l’occasion de plonger dans un petit polar un peu déjanté !
    « « J'avais un nom de juif et une tête d'Arabe mais en fait j'étais normal. » Voici François Feldman, originaire de la cité des Buers à Lyon, plus tout à fait un gars des quartiers mais n'ayant jamais réussi non plus à se faire adopter des Lyonnais de souche, dont il ne partage ni les valeurs ni le compte épargne. Il est entre deux mondes, et ça le rend philosophe. Juliane, elle, c'est sa banquière. BCBG, rigide et totalement dénuée de sens de l'humour, lassée de renflouer le compte de François à coups de prêt. « Entre elle et moi, de sales petites bestioles ne cessaient de se reproduire et de pourrir notre relation, ces sales petites bêtes contre lesquelles nous ne sommes pas tous égaux : les agios. » Mais le rapport de force va s'inverser quand, un soir, François lui sauve la mise, un peu malgré lui, suite à un terrible accident. Et la banquière coincée flanquée du faux rebeu des cités de se retrouver dans une improbable cavale, à fuir à la fois la police et un caïd de banlieue qui a posé un contrat sur leurs têtes. Pour survivre, ils vont devoir laisser leurs préjugés au bord de la route, faire front commun. Et c'est loin d'être gagné.

    Pour tout vous avouer, au début j’ai été un peu déstabilisée…je ne m’attendais pas à ce ton cru, un peu vulgaire parfois et souvent très oralisé. La situation de départ est aussi un peu rocambolesque : une banquière qui écrase un petit délinquant des cités et qui s’enfuit grâce à un de ses clients et qui n’est franchement pas un modèle en terme d’épargnant ! Mais au fil des pages, on se laisse complètement embarquer dans cette histoire un peu folle et on s’attache aux personnages qui sont surprenants. La BCBG va se révéler être une jeune femme avec des valeurs et elle semble même prête à baisser sa garde et à faire tomber les apriori. Quant à François Feldman – déjà quel nom ! – il va lui aussi vous surprendre !
    En résumé : aux premiers abords un peu réticente, j’ai beaucoup ri en lisant ce polar qui sort de l’ordinaire !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • « Je lui ai dit que j'avais un nom de juif et une tête d'Arabe mais qu'en fait j'étais normal », « Je m'appelle François Feldman, comme l'aut'con. Mais je suis pas chanteur. »

    Avec Jacky Schwartzman, pas question de faire dans la dentelle (« c'est pour les tapettes »). Et on n'est pas prêt de...
    Voir plus

    « Je lui ai dit que j'avais un nom de juif et une tête d'Arabe mais qu'en fait j'étais normal », « Je m'appelle François Feldman, comme l'aut'con. Mais je suis pas chanteur. »

    Avec Jacky Schwartzman, pas question de faire dans la dentelle (« c'est pour les tapettes »). Et on n'est pas prêt de se laisser bercer par "Les Valses de Vienne", François il serait plutôt du genre IAM : le titre du livre étant aussi une chanson dudit groupe.

    François Feldman, le personnage principal, vient du quartier des Buers, à Villeurbanne, dans la banlieue lyonnaise. À 39 ans, il a ouvert une boutique de t-shirts détournants des citations, réelles ou imaginées, dans le but de créer une situation comique. Il veut se sortir des magouilles de la cité et devenir « enfin un Français. Un vrai. ».

    « Bonjour, c'est bien ici Charlie Hebdo ? », signé Chérif Kouachi, est sa dernière création. Mais, apparemment son humour macabre ne passe pas dans le centre-ville. Ça ne marche pas. Son humour des banlieues n'arrive pas à passer le Rhône.

    « Ce genre de vannes, aux Buers, ça faisait marrer tout le monde. Mais dans la presqu'île, pas du tout, et à la Banque populaire encore moins. »
    Car évidemment, sa petite entreprise connaissant la crise, il a maille à partir avec les agences de prêts financiers, notamment sa conseillère, « la Bacardi », Juliane de son prénom. À travers son mépris, il se verra telle qu'elle le considère, avec la condescendance que lui impose son poste : un « teubé » vulgaire et ignare.

    C'est pourtant avec elle, une fois qu'elle se sera mise toute seule dans « une merde apocalyptique » qu'il partira dans une fuite effrénée à travers les rues de la ville lumière, tentant d'échapper autant à la flicaille qu'aux petites frappes de la cité.

    Même si son aide est au départ intéressée, c'est un véritable duo de choc qui va se former sous nos yeux de lecteur, pour leur survie, mais aussi pour notre propre bonheur.

    Sur un rythmé enlevé, allié à un humour décapant, nous voilà embarqué dans une course poursuite délirante à laquelle il est difficile de résister. Mêmes les petites incohérences scénaristiques sont vite oubliées, dépassés que nous sommes par la verve et style inimitable du bonhomme.

    Entre un humour mordant à la Desproges, et une ironie sociale qui fait penser à Iain Levison, si Jacky Schwartzmann ne fait pas dans la demi-mesure (« c'est pour les pédés »), c'est au contraire pour nous offrir une écriture fine et maline.
    Le mépris des nantis, la décolonisation, les cités-ghettos ou la peur du déclassement, tout y passe.

    Intelligent, vif, et drôle, je ne me souviens pas m'être autant marré en lisant un roman !
    À condition d'apprécier le deuxième, voire le troisième degré, les fous rires sont garantis.

    Un roman social noir, à l'humour... noir, forcément, qui ne pourra vous laisser indifférent.

    « C'est quand même un joyeux bordel la vie » ;-)

    Lu en novembre 2018.

    Et spécial dédicace à Renod, grâce à qui, par sa chronique, j'ai découvert ce livre et cet auteur. Donc, merci à lui ! ;-)

    Ma chronique sur Fnac.com/Le conseil des libraires

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Et bien voilà un étonnant roman entre polar thriller et comédie...Une jolie découverte; Et surtout une écriture légère des personnages dignes d'un script de cinéma, bref un livre qui capte l'attention, et lors d'un épisode fameux d'une rencontre dans un bar qui va se dérouler au lit (évidemment-...
    Voir plus

    Et bien voilà un étonnant roman entre polar thriller et comédie...Une jolie découverte; Et surtout une écriture légère des personnages dignes d'un script de cinéma, bref un livre qui capte l'attention, et lors d'un épisode fameux d'une rencontre dans un bar qui va se dérouler au lit (évidemment- mais d'une manière cocasse) fait rire ! A ne pas rater !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • François Feldmann, un nom de juif et une tête d'arabe, petit gros français de souche est né et a grandi dans la cité des Buers en banlieue lyonnaise.

    Puis il est parti en ville monter une boutique de T-Shirt aux inscriptions d'humour douteux ...

    Il a des relations compliquées avec sa...
    Voir plus

    François Feldmann, un nom de juif et une tête d'arabe, petit gros français de souche est né et a grandi dans la cité des Buers en banlieue lyonnaise.

    Puis il est parti en ville monter une boutique de T-Shirt aux inscriptions d'humour douteux ...

    Il a des relations compliquées avec sa banquière qui ne le suit pas toujours dans ses projets d'expansion ...

    Jusqu'au jour où un accident bouleversera leurs vies ...

    Je n'en dirai pas davantage pour ne pas dévoiler une intrigue inédite, amusante, aux rebondissements multiples ...

    Sans fioritures rocambolesques, avec un style efficace, une histoire qui tient la route aux personnages bien campés, ce premier roman de 180 pages en vaut bien des plus gros !

    Bref je me suis régalée !

    Vivement la prochaine production de cet auteur à suivre :)

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions