Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Débarqué

Couverture du livre « Débarqué » de Jacques Josse aux éditions La Contre Allee
Résumé:

VOYAGEURS DE PÈRE EN FILS : VIE RêVÉE ET RÉALITÉ Jacques Josse dresse dans ce récit le portrait de son père, breton habitant un petit hameau situé sur la côte nord de la Bretagne. Ce dernier, désireux d'être marin dès le plus jeune âge, chercha longtemps à suivre les traces de son propre père,... Voir plus

VOYAGEURS DE PÈRE EN FILS : VIE RêVÉE ET RÉALITÉ Jacques Josse dresse dans ce récit le portrait de son père, breton habitant un petit hameau situé sur la côte nord de la Bretagne. Ce dernier, désireux d'être marin dès le plus jeune âge, chercha longtemps à suivre les traces de son propre père, capitaine au long cours. Cependant, il tombe malade à l'âge de dix-sept ans. Les sequelles brisent ses rêves et font de lui un « débarqué », un homme qui restera à quai. Pour seuls voyages, il lui reste les récits des matelots rentrés au port et les livres (Cadwell, Steinbeck) pour lesquels il se passionne et grâce auxquels il transmet à l'auteur, le goût de la lecture et des mots.
À la mort du père, les souvenirs affl eurent. Pour Jacques Josse, écrire sur sa vie pour lui redonner vie s'est imposé.
DISTANCIATION ET FORCE D'ÉVOCATION Jacques Josse opère une distanciation avec son sujet : il ne s'agit pas du père vu par l'enfant, mais de l'homme au parcours parsemé d'embuches observé par l'enfant devenu adulte.
Avec une économie de mot et un style sobre, l'auteur fait parler la poésie des instants. La musicalité du texte, le jeu sur le rythme associés à un champ sémantique maritime apportent au texte sa force d'évocation.
L'ÉCRITURE DES MÉMOIRES Ce récit est un regard vers le passé, vers le vécu, un « fi l de mélancolie » comme le dit Marc Villemain à propos du style de Jacques Josse. Et puisque l'on ne vit pas seul, l'auteur évoque un à un les habitants du village costarmoricain, les protagonistes d'une époque à présent révolue. Il offre ainsi au lecteur toute une galerie de personnages - des gens pour la plupart en bout de course - venant de la terre ou de la mer. Et c'est à travers les anecdotes, caractéristiques et les quotidiens de celles et ceux qui l'entouraient qu'apparaît la fi gure du père.
Ce récit est celui d'un monde qui disparait. Une Bretagne racontée sur plusieurs générations dont l'auteur est le témoin.

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.