Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

De sang-froid

Couverture du livre « De sang-froid » de Truman Capote aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782070360598
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

« Il était midi au coeur du désert de Mojave. Assis sur une valise de paille, Perry jouait de l'harmonica. Dick était debout au bord d'une grande route noire, la Route 66, les yeux fixés sur le vide immaculé comme si l'intensité de son regard pouvait forcer des automobilistes à se montrer. Il en... Voir plus

« Il était midi au coeur du désert de Mojave. Assis sur une valise de paille, Perry jouait de l'harmonica. Dick était debout au bord d'une grande route noire, la Route 66, les yeux fixés sur le vide immaculé comme si l'intensité de son regard pouvait forcer des automobilistes à se montrer. Il en passait très peu, et nul d'entre eux ne s'arrêtait pour les auto-stoppeurs... Ils attendaient un voyageur solitaire dans une voiture convenable et avec de l'argent dans son porte-billets : un étranger à voler, étrangler et abandonner dans le désert. »

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (10)

  • Novembre 1959, un couple de fermiers prospères et respectés d'une ville du Kansas et leur deux enfants sont retrouvés mort dans leur maison. Truman Capote présente l'avant de la découverte, la découverte des corps, l'enquête, le procès et aborde en dernier un tableau de la peine de mort et des...
    Voir plus

    Novembre 1959, un couple de fermiers prospères et respectés d'une ville du Kansas et leur deux enfants sont retrouvés mort dans leur maison. Truman Capote présente l'avant de la découverte, la découverte des corps, l'enquête, le procès et aborde en dernier un tableau de la peine de mort et des conditions de détention de ces prisonniers qui attendent dans le couloir de la mort. Oui car au Kansas la peine de mort peut être prononcée et c'est ce que va requérir le procureur dans cette affaire avec jury.
    Avec sang-froid j'ai découvert Truman Capote et surtout j'ai découvert son talent. J'ai eu du mal à me situer au début, un peu surprise par le temps pris pour planter le décor le Kansas, la famille Clutter mais le décor est savamment planté pour nous prendre dans l'histoire, dans une époque, un lieu. Je m'attendais à un roman mais c'est un "exercice" particulier et très rondement mené aussi que j'ai découvert. Cela raconte une histoire, nous livre une psychologie des personnages, entre dans les intimités, livre un déroulement mais ce n'est pas un roman. C' est un style journalistique mais sans état d'âme ou prise de position qu'il pourrait y avoir lors de l'exposé des faits car ce sont des faits que nous décrit l'auteur mais c'est aussi une histoire. C'est tellement minutieux et détaillé qu'on ne peut rester simple spectateur on est pris dedans. L'auteur fait vivre des personnages à travers sa plume grâce aux détails de leurs actes que ce soit la famille Clutter, les enquêteurs et les 2 tueurs auxquels Truman Capote donne vie.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • COUP DE ❤

    Je viens de refermer ce classique de la littérature américaine et moi qui ne suis pas une adepte de romans policiers, je dois avouer que j'ai été tenu par ce roman-enquête de Truman Capote, un page turner que je n'ai pas lâché même si dès les premières lignes on a tous les...
    Voir plus

    COUP DE ❤

    Je viens de refermer ce classique de la littérature américaine et moi qui ne suis pas une adepte de romans policiers, je dois avouer que j'ai été tenu par ce roman-enquête de Truman Capote, un page turner que je n'ai pas lâché même si dès les premières lignes on a tous les ingrédients de ce qui va arriver.

    Les deux meurtriers, Perry et Dick, sont en route, ils roulent vers leur cible et la cible est vite identifiée :  la famille Clutter composée des parents et de deux de leurs enfants : Nancy et Kenyon. L'auteur alterne les présentations, installant peu à peu les futurs meurtriers, leurs victimes, leurs voisins. Puis les crimes sont perpétrés mais nous n'en connaissons pas le motif. On retrouve Perry et Dick dans leur fuite pendant près de huit semaines, de vol de voitures en petites escroqueries, leur arrestation, leurs aveux et motifs puis leur emprisonnement et condamnation.

    Les événements ont marqué par leur sauvagerie les médias et  le peuple américain par leur sauvagerie, comme ils ont interpellé Truman Capote qui s'est lancé dans une enquête afin de disséquer, avec minutie, chaque personnage intervenant à un moment ou à un autre dans les événements : enquêteurs, juges, relations, familles des meurtriers afin que nous ayons toutes les cartes en mains, tous les éléments comme lui les a découverts au cours de son enquête, allant jusqu'à évoquer les hommes attendant comme eux dans le couloir de la mort.

    Vous allez me dire pas de suspens..... Mais si justement et c'est en cela que le roman est passionnant et parfaitement maîtrisé : Truman Capote nous tient en haleine tout au long du récit, distillant tous les détails de son enquête sur ces meurtres véridiques perpétrés une nuit de Thanksgiving 1959 dans le Kansas, meurtres particulièrement sauvages et dont on se pose la question du pourquoi mais aussi du comment on en arrive à tuer sans réel motif. Nous devenons nous-mêmes enquêteurs : comprendre, analyser, écouter ces deux hommes avec leur logique, leur absence de sentiments, vivant au jour le jour, sans regret ni avenir.

    Ce qui est le plus remarquable dans ce récit c'est la façon dont l'auteur expose les faits, sans aucune prise de position, les faits rien que les faits et il faut avouer que ceux-ci parlent d'eux-mêmes, le lecteur se laisse guider par les différents informations, découvrant peu à peu toute l'horreur d'un crime sans conscience réelle des assassins. On est atterré par l'absence de tout sentiment de culpabilité,  à la limite de l'inconscience qui d'ailleurs déroutera enquêteurs et psychologues.

    Aucun temps mort, c'est un véritable page-turner, les 500 pages sont dévorées, Truman Capote fait d'un fait véridique un roman sociétal sur l'Amérique de l'époque (mais pas différente de l'actuelle) pour lequel il poussera la conscience à rencontrer les protagonistes pour tenter de comprendre leurs mobiles, leurs psychologies, leurs ressentis jusqu'à leurs derniers instants (ils attendirent pendant 5 ans leurs exécutions).

    C'est le genre d'œuvre qui laisse une empreinte en vous une fois le livre refermé. On ne peut oublier ces deux hommes, monstres ou victimes d'une enfance, de violences, de hasards de rencontres, de circonstances ou tout simplement psychologiquement faibles, fragiles ? 

    Dans la dernier partie du roman, "Le coin" (nom donné à l'endroit de l'exécution de la peine de mort), j'ai eu le sentiment que Truman Capote qui avait rencontré les meurtriers, s'attache à eux avec presque un sentiment de pitié mêlée à de l'incompréhension devant leurs arguments : 

    "...Perry dit : "Est-ce que j'ai des regrets ? Si c'est que tu veux dire, non. Je ne ressens rien. Je voudrais bien. Mais ça me laisse complètement froid. Une demi-heure après que ce soit arrivé, Dick blaguait, et moi, je riais. Peut-être qu'on est pas humains. J'suis assez humain pour m'apitoyer sur moi-même. Je regrette de ne pas pouvoir sortir d'ici quand tu t'en iras. Mais c'est tout. (p430)"

    Oui un grand bon classique de la littérature américaine qui allie écriture, construction, style, travail d'enquête, regards sur un pays au milieu du 20ème siècle sans oublier réflexions sur la culpabilité, la violence gratuite et la peine de mort.

    Richard Brooks en a fait une version cinématographique en 2003.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Je viens d’en lire la dernière page et je me demande encore comment j’ai pu passer “à côté” de cette pure merveille aussi longtemps !

    Un massacre odieux, perpétré par deux petites crapules (dont l’un, dénommé Perry nous émeut malgré tout) … Une étude psychologique minutieuse et...
    Voir plus

    Je viens d’en lire la dernière page et je me demande encore comment j’ai pu passer “à côté” de cette pure merveille aussi longtemps !

    Un massacre odieux, perpétré par deux petites crapules (dont l’un, dénommé Perry nous émeut malgré tout) … Une étude psychologique minutieuse et intelligente, un style percutant, un fait divers qui a bouleversé l’Amérique du début des années soixante (et plongé l’auteur dans une dépression jusqu’à la fin de ses jours … )

    Il faut impérativement découvrir ce chef d’oeuvre qui laisse sans voix !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • C'est après avoir lu »Les cygnes de la Cinquième avenue » que m'est venue l'envie de lire le roman de Truman Capote.
    En effet, dans ce roman de Mélanie Benjamin paru en mars de cette année , T.Capote tient une place très importante, une image noire en fait , et là où l'auteur décrit une...
    Voir plus

    C'est après avoir lu »Les cygnes de la Cinquième avenue » que m'est venue l'envie de lire le roman de Truman Capote.
    En effet, dans ce roman de Mélanie Benjamin paru en mars de cette année , T.Capote tient une place très importante, une image noire en fait , et là où l'auteur décrit une sorte de clown, parfois mélancolique certes, mais piaillant , virevoltant, pas du tout dangereux pour les maris milliardaires des belles épouses de la Cinquième Avenue de N.Y , je voulais retrouver l'auteur « De sang-froid » avant sa triste chute et décadence, avant ses écrits sordides ayant entraîné tant de malheurs dans les familles de ses protectrices.
    J'ai lu ce livre épais en Poche, avec une écriture bien serrée , pas une ligne ne m'a échappée , pas de pages inutiles ; un vrai chef d'oeuvre j'en conviens.
    Il s'agit de décrire par le détail  tout ce qui a pu engendrer le meurtre de 4 personnes, les parents et enfants d'une même famille , et apparemment sans aucun motif.
    C'est en 1966 que T.Capote fait paraître cet ouvrage, ce « fait-divers » ayant eu lieu 7 ans avant.
    Le New Yorker accepte de confier à l'écrivain le soin de reprendre toute l'affaire et de la relater. Capote rencontrera même un des assassins, n'en sortira pas indemne , et le lecteur non plus.
    De la genèse de l'affaire jusqu'au couloir de la mort, c'est l'autopsie même de la société que transpose l'auteur , tout est analysé en détail, la vie de chacun, son enfance, ses bonheurs , ses malheurs. Et sur tout cela, une violence latente , comme une chape aussi bien sur les victimes que sur les assassins .
    Une écriture qui provoque l'admiration, et une lecture inoubliable.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un livre marquant.

    Je me suis lancée dans la "big read" de la BBC, seule raison pour laquelle j'ai ouvert ce livre vers lequel je ne serais pas allée sinon, et QUELLE DECOUVERTE !!
    Mon habitude de rarement lire la quatrième de couverture m'a desservie pour ce livre. Je l'ai naïvement abordé...
    Voir plus

    Un livre marquant.

    Je me suis lancée dans la "big read" de la BBC, seule raison pour laquelle j'ai ouvert ce livre vers lequel je ne serais pas allée sinon, et QUELLE DECOUVERTE !!
    Mon habitude de rarement lire la quatrième de couverture m'a desservie pour ce livre. Je l'ai naïvement abordé sans en connaitre l'histoire, comme un roman noir. L'histoire d'une famille, avec qui l'on commence à faire connaissance, qui se fait froidement assassiner un soir de novembre 1959. Leur meurtre est déjà un choc, suivre les assassins, leurs psychologies et leurs vécus est une autre approche, mais savoir que c'est une histoire vraie, connaître l'investissement de l'auteur et les répercussions que cela aura eu sur lui, sur sa vie, est nécessaire pour comprendre l'ampleur de ce roman de non-fiction.
    Approcher la psychologie des deux hommes qui ont commis ces meurtres "de sang froid" est une expérience. Un voyage dont un ressort un peu différent.

    Je ne saurais trop en dire parce que dans cette histoire, ce n'est sont pas les mots qui comptent, mais les faits. Le vécu plus que l'histoire.
    Pour mon expérience personnelle, j'ai passé la nuit suivant la lecture de ce roman sur internet. On peut y trouver les comptes rendus de l'enquête, les photos des tueurs et leur pendaison, les photos des scènes de crimes et de la famille heureuse. C'est vraiment quelque chose qui m'a marquée. Un livre qui restera dans ma bibliothèque.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un road-movie finissant dans le crime d'une famille dans le Kansas en 1959.
    Capote, journaliste, suit l'affaire.
    Beaucoup, beaucoup trop long

    Un road-movie finissant dans le crime d'une famille dans le Kansas en 1959.
    Capote, journaliste, suit l'affaire.
    Beaucoup, beaucoup trop long

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Indispensable, incontournable. Une lecture qui fait froid dans le dos tant l'écriture est précise, scrutant le moindre aspect de ce fait-divers sordide. On n'en sort pas indemne.

    Indispensable, incontournable. Une lecture qui fait froid dans le dos tant l'écriture est précise, scrutant le moindre aspect de ce fait-divers sordide. On n'en sort pas indemne.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Chef d'oeuvre absolu. Tellement intimidant que je n'ose lire autre chose de Capote de peur de m'effondrer sous le coup de la déception.

    Chef d'oeuvre absolu. Tellement intimidant que je n'ose lire autre chose de Capote de peur de m'effondrer sous le coup de la déception.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.