Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

De l'or et des larmes

Couverture du livre « De l'or et des larmes » de Isabelle Villain aux éditions Taurnada
  • Date de parution :
  • Editeur : Taurnada
  • EAN : 9782372580960
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Jean-Luc Provost, le très médiatique entraîneur de gymnastique français, meurt dans un accident de voiture. La thèse du suicide, à seulement six mois des prochains jeux Olympiques de 2024, est très vite écartée.
L'affaire, considérée comme sensible et politique, est confiée au groupe de Lost.... Voir plus

Jean-Luc Provost, le très médiatique entraîneur de gymnastique français, meurt dans un accident de voiture. La thèse du suicide, à seulement six mois des prochains jeux Olympiques de 2024, est très vite écartée.
L'affaire, considérée comme sensible et politique, est confiée au groupe de Lost. Pourquoi vouloir assassiner un homme qui s'apprêtait à devenir un héros national ?
Rebecca et son équipe se retrouvent immergées dans un monde où athlètes et familles vivent à la limite de la rupture avec pour unique objectif l'or olympique. Ils sont prêts à tous les sacrifices pour l'obtenir.
Jusqu'au jour où le sacrifice demandé devient insurmontable...

Donner votre avis

Avis (8)

  • https://colorandbook.blogspot.com/2022/01/de-lor-et-des-larmes-de-isabelle-villain.html?m=1

    « De l'or et des larmes » est un excellent thriller ! Attention c'est le 5eme tome des enquêtes de Rebecca, mais il peut parfaitement se lire indépendamment ( comme je l'ai fait). J'ai apprécié être...
    Voir plus

    https://colorandbook.blogspot.com/2022/01/de-lor-et-des-larmes-de-isabelle-villain.html?m=1

    « De l'or et des larmes » est un excellent thriller ! Attention c'est le 5eme tome des enquêtes de Rebecca, mais il peut parfaitement se lire indépendamment ( comme je l'ai fait). J'ai apprécié être plongée dans le milieu de la gymnastique de haut niveau. Dans ce roman on voit bien que l'auteure connaît ce milieu et sait de quoi elle parle. Tout sonne juste et est percutant. Isabelle n'épargne jamais son lecteur et frappe avec justesse pour briser une omerta qui dure depuis bien trop longtemps.

    les +:

    * L'histoire elle-même était prenante. L'enquête été bien ficelée et m’a tenue en haleine jusqu'à la fin. Il y avait la juste dose entre mystères, noirceur, révélations et actions. J'ai apprécié également les sujets tabous abordés dans ce roman qui brise le silence et met un coup de pied nécessaire dans une fourmilière très vaste.

    * Les personnages étaient plutôt bien travaillés. Serte, la grande palette de personnages ne m’a pas vraiment permis de m'attacher à eux.  Mais ils avaient tous une importance et apportaient tous un plaisir au roman ! C'était intéressant de voir ce qui se passait pour les athlètes, leurs familles  et le staff qui ne vivent que pour la gymnastique et les compétitions, de voir jusqu’où ils sont prêts à aller pour atteindre les sommets et réaliser leure rêves. 

    * Le style d'écriture est efficace. C'est, fluide, rythmé, percutant, addictif et dynamique. Isabelle ne mache pas ses mots et tape fort pour réveiller les consciences.



    Les - : 

    * J’etais un petit  peu perdue quand on parlait de la vie personnelle des enquêteurs vu que je n’ai pas lu les tomes précédents.

    * J'en voulais encore plus !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J'avais hâte de retrouver le commandant de Lost Rebecca, qui au sein d'une nouvelle équipe va enquêter sur le décès de Jean-Luc Provost. L’entraîneur le plus en vue de gymnastique, trouve la mort dans un accident de voiture. La pression politique et médiatique se fait sentir alors que nous...
    Voir plus

    J'avais hâte de retrouver le commandant de Lost Rebecca, qui au sein d'une nouvelle équipe va enquêter sur le décès de Jean-Luc Provost. L’entraîneur le plus en vue de gymnastique, trouve la mort dans un accident de voiture. La pression politique et médiatique se fait sentir alors que nous sommes à six mois des jeux Olympiques de 2024. On entre en complète immersion dans le monde du sport de haut niveau. On découvre que la réussite a un prix et que pour un ou une championne médaillée, il y a de nombreux laissés pour compte. Un entraînement acharné, quotidien, des heures et des heures sur les agrès et les praticables. De la sueur et des larmes avec comme unique objectif l'or. Mais cette enquête va nous révéler un tout autre scandale.

    Dès le premier chapitre j'ai eu la voix de Nelson Monfort dans les oreilles tant l'auteure réussi à nous mettre immédiatement dans l'action. Plusieurs thèmes sont abordés et traités avec soin. Le parcours d'un gymnaste débute dès l'enfance vers 10 ans, il nécessite la séparation avec sa famille et de gros sacrifices, les souffrances et les blessures sont autant psychologiques que physiques tout cela est très bien expliqué.

    L'enquête va peu à peu éliminer tous les suspects qui pouvaient en vouloir à la vie de l’entraîneur et ils sont nombreux, femme, maîtresse, collègues, enfants, parents. Il faudra beaucoup de persévérance et d'intuition à la police pour comprendre les rouages de l'intrigue. Parallèlement, on en apprend un peu plus sur la vie privée de notre enquêtrice et c'est juste ce qu'il fallait pour la rendre sympathique. On ne s'ennuie pas une minute et pour ma part je l'ai dévoré d'une traite. J'ai particulièrement apprécié la façon d'aborder ce sujet grave tout en faisant preuve de respect envers les victimes et de retenue dans les descriptions. Bonne lecture.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Si vous ne savez pas quoi lire en ce moment et que vous cherchez un polar un peu original, j'ai la solution. Elle s'appelle Isabelle Villain et vient de sortir "De l'or et des larmes" aux éditions Taurnada.

    Alors attention cependant, mise en garde discrète... C'EST UNE SUITE ! voilà, c'est...
    Voir plus

    Si vous ne savez pas quoi lire en ce moment et que vous cherchez un polar un peu original, j'ai la solution. Elle s'appelle Isabelle Villain et vient de sortir "De l'or et des larmes" aux éditions Taurnada.

    Alors attention cependant, mise en garde discrète... C'EST UNE SUITE ! voilà, c'est dit. Si tu veux absolument lire une série complète et avoir l'évolution des personnages, je te recommande chaudement de t'y mettre avec le premier tome : "Peine capitale". Et si par contre rejoindre en cours de route un héros récurrent ne te rebutes pas, alors procure toi ce livre. Si la forme est classique, le fond l'est un peu moins et l'auteure nous entraîne dans un milieu assez rare dans les polars, la gymnastique olympique. C'est riche d'infos qu'elle parvient à rendre accessible aux profanes, c'est fluide à t'en faire enchaîner les chapitres et c'est prenant à t'en faire oublier que tu es probablement en train de te faire mener en bateau. Bref, c'est une nouvelle pépite Taurnada.

    https://lelecteursuricate.wordpress.com/2022/01/19/de-lor-et-des-larmes-isabelle-villain/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Six mois avant les jeux olympiques de 2024, Jean-Luc Provost, entraîneur de l'équipe de France décède dans un accident de voiture. Après expertise du véhicule, on conclue à la piste criminelle. Mais qui avait intérêt à écarter cet homme, quelles étaient ses motivations ? L'équipe en charge de...
    Voir plus

    Six mois avant les jeux olympiques de 2024, Jean-Luc Provost, entraîneur de l'équipe de France décède dans un accident de voiture. Après expertise du véhicule, on conclue à la piste criminelle. Mais qui avait intérêt à écarter cet homme, quelles étaient ses motivations ? L'équipe en charge de l'enquête en raison de l'impact médiatique, s'aventure sur un terrain glissant et semé d'embûches...
    L'auteure nous offre un récit prenant dans l'univers sportif de haut niveau. Un milieu exigeant comme vont le comprendre très vite les enquêteurs mais surtout extrêmement mutique et replié sur lui-même.
    Aucune piste n'est négligé, on cherche du côté des athlètes, de l'entourage. On vérifie les emplois du temps, les relevés bancaires, les appels téléphoniques.

    C'est un travail de longue haleine qui met à rude épreuve les équipiers déjà bien malmenés dans leurs vie privée. Un rebondissement de taille remet tout en question, en même temps que des éléments compromettants sont mis en évidence, rendant l'atmosphère électrique et irrespirable. Le temps presse, mais les langues se délient, invitant à se rapprocher d'une réalité aussi choquante que consternante.

    L'écriture est rythmée, habile et persuasive. On se laisse volontiers convaincre par un environnement passionné et élitiste.

    L'équation est complexe et jusqu'au bout, on dévoile le fond d'une personnalité pernicieuse et sans remords. Un roman fébrile pour un sujet brûlant où quand la vérité explose, l'omerta ne peut définitivement plus se justifier !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Tout d'abord il faut savoir que le thème dans lequel on baigne quand on ouvre ce roman est loin d’être mon thème de prédilection : La gymnastique. Peut importe apres tout, ce qu'il faut retenir c'est qu'on ouvre un thriller et c'est ca le plus important.

    Jean-Luc Provost, est un entraîneur de...
    Voir plus

    Tout d'abord il faut savoir que le thème dans lequel on baigne quand on ouvre ce roman est loin d’être mon thème de prédilection : La gymnastique. Peut importe apres tout, ce qu'il faut retenir c'est qu'on ouvre un thriller et c'est ca le plus important.

    Jean-Luc Provost, est un entraîneur de gymnastique très réputé, qui s'occupe plusieurs filles âgées d'à peine 12-13 ans. Aucune ombre au tableau, pour cet entraîneur, accompagnée de sa femme qui tiens le rôle d'assistante soigneuse et également psychologue.....du moins jusqu’à ce tragique accident de voiture, qui va emporté M.Provost. Il semblerait qu'il avait décidé quelque temps plus tôt de se déplacer exclusivement en moto, alors comment expliquer ce soudain revirement de situation et avoir pris la voiture ce jour-là ?

    On ressens beaucoup d’émotions dans ce roman. Les parents qui doivent se faire discrets pendant que leurs enfants s’entraînent très dur, en vue d'atteindre les compétitions, les tensions qui se créées au seins du groupe, puis après c'est la fierté des parents que leur fille puisse brandir la coupe de la victoire.

    Si ce livre se lit très vite, ce n'est pas aussi sans certaines émotions, en effet, on a envie de se mettre à la place de ces jeunes filles et endurer cette vie qui semble horriblement dure et sévère, dur au niveau moral mais aussi physiquement. En vue d’espérer la victoire, ces filles sont prêtes à se laisser mourir de faim, se droguer de "barbituriques" et j'en passe et des meilleurs.

    Si tout semble merveilleux pour elles, il faut savoir que tout n'est pas médiatisé, et la face cachée du monde de la gymnastique est bien sombre. Lors de ma lecture j'ai eu plus d'une fois envie de gifler certains personnages, tellement je les trouvait abjects et presque sans aucun remords......Je n'en dis pas plus pour pas gâcher votre lecture










    Mon avis : 

    Lorsque l'on regarde la discipline de la gymnastique aux jeux olympiques, on voit bien que ce sport est loin d’être simple et les gymnastes doivent y passer tout leur temps sans la moindre pause.

    Si certaines affaires ont concernées des membres au sein des associations sportives, on parle un peu moins de la réaction des parents, qui parfois sont prêts à tout les sacrifices, pour que leur nom face la une de la presse, et ce, parfois au détriment de la santé de leur propre enfant.

    Un très bon thriller, qui pour ma part, j'ai lu, quasiment en une traite.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • A la veille des jeux olympiques de paris 2024 Rebecca de Lost inspectrice de police est chargée par sa supérieure de résoudre un homicide déguisé en accident de voiture mais voila la victime est le fameux et hyper médiatique entraîneur (Jean-Luc Provost ) de l’équipe de France de gymnastique...
    Voir plus

    A la veille des jeux olympiques de paris 2024 Rebecca de Lost inspectrice de police est chargée par sa supérieure de résoudre un homicide déguisé en accident de voiture mais voila la victime est le fameux et hyper médiatique entraîneur (Jean-Luc Provost ) de l’équipe de France de gymnastique dont les espoirs de médailles d’or sont grands ; les drames s'enchaînent c’est le tour de Rita l’épouse du défunt de être victime d’une grave agression.

    De rebondissement en rebondissement de fausse piste en fausse piste ; prend un autre chemin, Rebecca et son équipe se retrouvent plongées dans un vrai marasme, un terrible secret que la fédération et le comité olympique aimeraient bien cacher.

    Ce roman met à nu les conséquences (de gagner à tout prix) physiologiques et surtout psychologiques sur les athlètes de haut niveau ; ces sacrifices, ce dépassement de soi, l’oubli de vivre, arrive même parfois à se donner la mort, meurtrier dans leur chaire et dans leur âme ces petits êtres se retrouvent seuls, isolés.



    Tout au long de ma lecture des sentiments confus me submerge tantôt un sentiment de rage frôlant la haine, d’impuissance face à des scènes retrouvent dures très dures, des scènes dans lesquelles l’auteure excelle en description, tantôt tristesse , empathie m'envahit , espoir et fierté de ces petites combattantes avec un éternel sourire aux lèvres mes des larmes au cœur.

    malheureusement un sujet d'actualité

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • A quelques mois des Jeux Olympiques de 2024, l’équipe française de gymnastique perd son entraineur, Jean-Luc Provost, dans un terrible accident de voiture. Après expertise, il s’avère que les freins ont été sabotés, ce qui transforme l’accident en homicide volontaire. La commandante Rebecca de...
    Voir plus

    A quelques mois des Jeux Olympiques de 2024, l’équipe française de gymnastique perd son entraineur, Jean-Luc Provost, dans un terrible accident de voiture. Après expertise, il s’avère que les freins ont été sabotés, ce qui transforme l’accident en homicide volontaire. La commandante Rebecca de Lost se voit confiée cette affaire sensible, avec un impératif de taille: résoudre rapidement l’enquête en faisant face à une importante pression médiatique. J.L Provost était en effet l’homme susceptible de mener la France à la médaille d’or, ce qui rend son assassinat particulièrement incompréhensible!

    Isabelle Villain nous entraine dans l’univers impitoyable du sport de haut-niveau, un monde où ne priment que la ténacité à l’entrainement, l’acharnement, la persévérance, le tout dans un seul et unique but : obtenir le Graal, l’or olympique. De jeunes athlètes, entrainés dès leur plus jeune âge, conditionnés du matin au soir sept jours sur sept, pour atteindre la plus haute marche du podium, voient leur enfance et leur adolescence sacrifiée dans cet unique objectif, hélas souvent illusoire. En tant qu’ancienne athlète, Isabelle Villain connait particulièrement les problématiques liées à cette idéologie sportive implacable et les retranscrit dans ce roman avec beaucoup de justesse et d’empathie. On comprend parfaitement les motivations de ces jeunes élus et de leurs familles dans leur quête de la médaille d’or, en dépit des sacrifices et de la mise en danger physique et mentale que cela implique. Beaucoup d’appelés et peu d’élus dans ce monde cruel, qui laisse sur le carreau ceux qui n’atteignent pas l’excellence. Une fois lancés dans la spirale de réussite les athlètes ne peuvent faire marche à arrière car le sport est devenu toute leur vie. Cet univers bien réel, brillamment décrit par l’autrice est en lui-même assez vertigineux et glaçant. A cela, Isabelle Villain rajoute une enquête, pour le moins sordide et là je vous avoue qu’à plusieurs reprises je me suis sentie révulsée et écœurée. Sans divulguer l’intrigue, je peux juste préciser que les éléments du récits sont inspirés de faits réels, multiples et odieux qui salissent le monde du sport depuis de trop nombreuses années.

    Un style dynamique, une enquête ponctuée de multiples rebondissements, des personnages fouillés, intéressants, dont les points de vue divergent et s’opposent, provoquent la réflexion chez le lecteur. Les thèmes abordés sont actuels, riches et complexes. J’ai particulièrement aimé le personnage de Rebecca de Lost, une femme, féministe dans l’âme, confrontée à des situations révoltantes, qui l’impactent jusque dans sa vie privée. De l’or et des larmes est un roman qui se lit très rapidement, qu’on ne lâche pas. Je remercie très sincèrement Jöel des Editions Taurnada, de m’avoir proposé la lecture de ce roman, j’ai grâce à lui pu découvrir la plume d’Isabelle Villain que j’ai beaucoup apprécié.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Merci aux éditions Taurnada de m'avoir permis la lecture de ce bon polar. Le commandant de police Rebecca de Lost est sommée de mettre de côté toutes les affaires en cours pour enquêter sur le sabotage de la voiture de Jean-luc Provost ,célèbre entraîneur de gymnastique très en vue à...
    Voir plus

    Merci aux éditions Taurnada de m'avoir permis la lecture de ce bon polar. Le commandant de police Rebecca de Lost est sommée de mettre de côté toutes les affaires en cours pour enquêter sur le sabotage de la voiture de Jean-luc Provost ,célèbre entraîneur de gymnastique très en vue à l'approche des J.O. de Paris .Un entraîneur tyrannique qui aurait très bien pu se faire quelques ennemis de gymnastes évincés ou de parents contrariés.
    Un polar rythmé ,avec son lot de fausses pistes et de rebondissements , et un dénouement inattendu dans un milieu où la parole commence à se libérer.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.