Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Crise et suicide du libéralisme

Couverture du livre « Crise et suicide du libéralisme » de Andre-Jean Locussol-Mascardi aux éditions Publibook
  • Date de parution :
  • Editeur : Publibook
  • EAN : 9782748355260
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Jeudi noir (6 mai 2010) à Wall Street, la Bourse de New York chute, le Dow Jones et le Nasdaq perdent en séance près de 10 %. La veille, les émeutes en Grèce contre le plan d'austérité font trois morts, le pays a besoin de 110 milliards d'euros pour survivre. L'avant-veille on apprenait que... Voir plus

Jeudi noir (6 mai 2010) à Wall Street, la Bourse de New York chute, le Dow Jones et le Nasdaq perdent en séance près de 10 %. La veille, les émeutes en Grèce contre le plan d'austérité font trois morts, le pays a besoin de 110 milliards d'euros pour survivre. L'avant-veille on apprenait que c'était au tour de l'Espagne de passer à la caisse, son besoin en liquidités étant de près de 280 millions d'euros. Demain, ce sera peut-être au tour du Portugal, de l'Italie, de l'Irlande, du Royaume-Uni et de la France de mendier des euros, mais la source est tarie. Pour couronner le tout, on accuse la plus grande banque d'affaires américaine, Goldman Sachs, qui comparaît devant la justice américaine, et qui a fait près de 10 milliards de profits en 2009, de malversations et de fraudes pour avoir trompé ses clients et avoir aidé la Grèce et d'autres pays à dissimuler leurs dettes. La mort du libéralisme est proche, car il n'a pas su tirer les leçons du passé, des crises économiques de 1930 (suite au krach boursier de 1929), 1997 (crise asiatique), 1998 (crise russe et sud-américaine), 2000 (crise des technologiques) et 2007 (crise du crédit hypothécaire subprime). En renouvelant les mêmes erreurs commises il y a à peine un ou deux ans, il montre qu'il est atteint d'une maladie incurable la cupidité qui entraîne la spéculation résultant de la dérégulation des marchés qui le conduit faute de trouver une issue à se suicider.

Donner votre avis

Récemment sur lecteurs.com