Continuer

Couverture du livre « Continuer » de Laurent Mauvignier aux éditions A Vue D'oeil
  • Date de parution :
  • Editeur : A Vue D'oeil
  • EAN : 9791026900702
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Sibylle, à qui la jeunesse promettait un avenir brillant, a vu sa vie se défaire sous ses yeux. Comment en est-elle arrivée là ? Son fils, Samuel, est lui aussi en train de sombrer. Dans un sursaut d'énergie, elle décide d'entamer avec lui un long voyage à cheval dans les montagnes du... Voir plus

Sibylle, à qui la jeunesse promettait un avenir brillant, a vu sa vie se défaire sous ses yeux. Comment en est-elle arrivée là ? Son fils, Samuel, est lui aussi en train de sombrer. Dans un sursaut d'énergie, elle décide d'entamer avec lui un long voyage à cheval dans les montagnes du Kirghizistan, en quête de sens et de valeurs.

C'est l'intensité du silence qui donne sa force au grondement intérieur des émotions désordonnées de la mère et du fils. Comme une course éperdue de deux solitudes qui cherchent à se rejoindre.

Donner votre avis

Articles (1)

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • Entrée dans un voyage au coeur du Kirghizistan, où une mère embarque avec elle son fils dans une grande aventure à cheval.
    La première partie met en place le contexte de ce futur voyage mère-fils. La deuxième vous transporte dans ce grand voyage et vous apprend davantage sur cette mère qui...
    Voir plus

    Entrée dans un voyage au coeur du Kirghizistan, où une mère embarque avec elle son fils dans une grande aventure à cheval.
    La première partie met en place le contexte de ce futur voyage mère-fils. La deuxième vous transporte dans ce grand voyage et vous apprend davantage sur cette mère qui ferait tout pour sauver son fils.
    Énormément de réflexions et de questions sur le thème de la peur suscités par plusieurs événements qu'on retrouve dans notre actualité. Beaucoup de sujet sont abordés comme la peur, l'identité, l'autre, le rejet... Très belle aventure à cheval que mène Laurent Mauvignier, avec un grand nombre de détails sur la géographie du Kirghizistan et sur les chevaux.
    Un hymne à l'amour d'une mère envers son fils, mais surtout une invitation à la poursuite du bonheur malgré les épreuves individuelles mais aussi collectives.. CONTINUER...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai aimé cette histoire touchante d'une relation mère -ado , au delà des mots qu'ils n'échangent pas , mais de leur chemin ensemble qui va les rapprocher

    J'ai aimé cette histoire touchante d'une relation mère -ado , au delà des mots qu'ils n'échangent pas , mais de leur chemin ensemble qui va les rapprocher

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Samuel a 16 ans. Depuis peu sa vie a été bouleversée. Il a vécu les disputes de ses parents, puis leur douloureux divorce. Enfin, il a suivi sa mère pour une nouvelle vie à Bordeaux, loin de Paris, de ses amis et de son père qu’il ne voit plus qu’épisodiquement.

    Coincée entre ses deux...
    Voir plus

    Samuel a 16 ans. Depuis peu sa vie a été bouleversée. Il a vécu les disputes de ses parents, puis leur douloureux divorce. Enfin, il a suivi sa mère pour une nouvelle vie à Bordeaux, loin de Paris, de ses amis et de son père qu’il ne voit plus qu’épisodiquement.

    Coincée entre ses deux parents, entre sa nouvelle vie et celle d’avant, entre les querelles et les amertumes des adultes, il peine à trouver sa place. Au lycée, il s’est joint à un groupe d’ados un peu skins, un peu paumés surtout, a commencé à boire et à fumer…

    Jusqu’à cette soirée où il suit ses nouveaux amis pour une virée à Lacanau. Ils multiplient les expériences, les interdits, et lui se laisse porter. Il a bu, s’est laissé conduire par un jeune alcoolisé, a dégradé la villa qui les a accueillis, et a laissé faire une agression sexuelle sur la jeune fille qu’il convoitait finalement.

    Quand sa mère vient le chercher à la gendarmerie, quand son père les rejoint et que s’enchaîne les mots durs, on sent Samuel en colère malgré les faits, c’est toujours lui la victime, qui se retrouve entre ses deux parents, à la merci de leurs décisions…

    C’est justement une décision de sa mère qui va donner un nouveau tourment à sa vie. Elle a en effet prévu de partir au Kirghizistan pour un périple à cheval de plusieurs mois, pour renouer avec les « valeurs » essentielles, se retrouver peut-être à travers leur passion commune du cheval… Sibylle sa mère espère aussi reprendre le fil de sa propre vie, malmenée par ce divorce qui la ronge et dont elle n’arrive pas à se défaire et par des échecs et des drames passés.

    Le pari sera-t-il réussi ?

    J’ai beaucoup aimé ce roman qui fait la part belle aux émotions, aux sentiments. Les portraits des deux protagonistes sont très fouillés psychologiquement, et on ressent une grande proximité avec Sibylle et Samuel. Confrontés à un paysage sauvage et brut, à leurs propres pensées et cheminements intérieurs, les personnages en effet sont avares de mots. Cependant leurs pensées se bousculent et l’écriture fluide de l’auteur les rend très présentes.

    Un joli roman sur l’amour filial, sur l’estime de soi, l’amour tout court.

    https://mesmotsmeslivres.wordpress.com/2018/02/08/continuer-de-laurent-mauvignier/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un de mes coups de coeur de cette année! Pourtant pas dans la veine habituelle de Mauvignier, pas des premiers en tout cas... Un personnage de mère forte et fragile, un fils à la dérive, à cheval en Mongolie... Sauvage et romanesque à souhait et l'écriture de Mauvignier, presque classique!

    Un de mes coups de coeur de cette année! Pourtant pas dans la veine habituelle de Mauvignier, pas des premiers en tout cas... Un personnage de mère forte et fragile, un fils à la dérive, à cheval en Mongolie... Sauvage et romanesque à souhait et l'écriture de Mauvignier, presque classique!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Plus qu’un roman, une aventure humaine bouleversante : "Continuer", de Laurent Mauvignier, aux éditions de Minuit.

    Le pitch : Mère désabusée à la bien piètre opinion d’elle-même, Sybille assiste, impuissante, à la déshérence de son fils Samuel, dommage collatéral d’un mariage raté et d’un...
    Voir plus

    Plus qu’un roman, une aventure humaine bouleversante : "Continuer", de Laurent Mauvignier, aux éditions de Minuit.

    Le pitch : Mère désabusée à la bien piètre opinion d’elle-même, Sybille assiste, impuissante, à la déshérence de son fils Samuel, dommage collatéral d’un mariage raté et d’un divorce malheureux. Refusant l’inévitable destruction de ce fils qu’elle perd un peu plus chaque jour, elle se lance dans le projet, très courageux mais un peu fou, de partir avec lui pendant trois mois à cheval dans les montagnes du Kirghizistan, pour lui permettre de se retrouver, se reconstruire et renouer avec lui un dialogue depuis longtemps rompu… Tentative inespérée d’une mère désespérée de sauver son fils comme elle n’a pu le faire pour elle-même…

    Membre du Cercle des Lecteurs du Furet du Nord, c’est dans ce cadre que j’ai eu l’immense privilège de recevoir ce roman à la couverture simple et au titre laconique. La quatrième de couverture a définitivement suscité mon intérêt, et c’est donc avec plaisir et curiosité que je me suis plongée dans ce formidable roman.

    Avec autant de simplicité que de sensibilité, l’auteur nous entraîne ici au cœur d’un voyage à double sens : tout d’abord un périple époustouflant au fin fond des terres kirghizes, dont les sublimes descriptions nous révèlent, avec une justesse désarmante, l’environnement rude dans lequel évolue un peuple simple et avenant, où l’hospitalité est une évidence en dépit de conditions de vie souvent précaires, authentique et heureux avec ce qu’il a. Mais c’est aussi une quête intérieure de chaque personnage, parti à la découverte de soi pour se retrouver, se reconnaître, se reconstruire et se révéler.
    Mais la rencontre entre les personnages et le lecteur permet à ce dernier de comprendre dès les premières pages que cette aventure ne sera pas de tout repos, qu’il s’agira bien plutôt d’un parcours parfois plaisant mais aussi périlleux, semé de joies et de peines, de réussites et de chutes, de bonnes et de mauvaises rencontres… Une intrigue riche, remarquablement construite et maîtrisée, belle métaphore de la vie en somme…
    Remarquablement étoffés et approfondis, nos protagonistes constituent justement la vraie force de ce roman et nous livrent une magnifique leçon d’amour, de courage, de tolérance. On ne peut en effet que s’émouvoir du combat de cette femme que la vie n’a pas épargné, pourtant promise à un bel avenir avant une dramatique descente aux enfers, blessée dans son corps, son cœur et son âme, sans cesse bafouée, humiliée, ayant depuis longtemps baissé les bras pour elle-même, et qui pourtant se réveille, pleine de fougue, de courage et de volonté par amour pour ce fils qui la rejette inexplicablement.
    On peut en outre relever la forte présence des chevaux, braves et fidèles compagnons de route de nos protagonistes qui vont les accompagner bien plus loin qu’on ne peut le penser, pour aboutir à un chapitre 49 qui m’a personnellement déchiré le cœur.
    C’est bien la plume de l’auteur qui permet autant de beauté dans ce roman. Le souci du détail apporté par l’auteur est en effet impressionnant, que ce soit pour les paysages dont les descriptions sont à couper le souffle, ou au contraire pour des scènes anodines, du quotidien, et pourtant captés avec autant de minutie, à l’instar de ce fameux robinet qui goutte et qu’on ne remarque pas jusqu’à un soir de déprime où il peut vous rendre fou… Tout est ici crédible, authentique et pourtant traité avec pudeur et respect.

    En bref, plus qu’un roman, un petit diamant brut de cette rentrée littéraire.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Quel beau projet d'amour filial et pédagogique! Merveilleuse surprise que ce roman.
    Laurent Mauvignier a réussi à m'emporter dans les montagnes kirghizes : odeurs, décors, couleurs, paysages, visages, tout est réuni pour donner aux personnages un supplément d'âme inspirant...très inspirant.
    Il...
    Voir plus

    Quel beau projet d'amour filial et pédagogique! Merveilleuse surprise que ce roman.
    Laurent Mauvignier a réussi à m'emporter dans les montagnes kirghizes : odeurs, décors, couleurs, paysages, visages, tout est réuni pour donner aux personnages un supplément d'âme inspirant...très inspirant.
    Il y a donc une issue à la relation difficile parents/enfants lors des heurs de l'adolescence.
    Très envie de découvrir cet auteur, par ailleurs dramaturge!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Récit fort et émouvant d'une femme/mère et de son fils.
    Regard masculin sensible, intelligent sur le parcours d'une femme ô combien bousculée par les évènements mais emplie d'une vitalité profonde et authentique qui saura l'aider et la porter toujours un peu plus vers l'avant afin de...
    Voir plus

    Récit fort et émouvant d'une femme/mère et de son fils.
    Regard masculin sensible, intelligent sur le parcours d'une femme ô combien bousculée par les évènements mais emplie d'une vitalité profonde et authentique qui saura l'aider et la porter toujours un peu plus vers l'avant afin de "continuer"....

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Dans ce roman au titre en forme d’injonction, Sybille, une infirmière divorcée, ne parvient plus à dialoguer avec son fils Samuel qui sort à peine de l’adolescence et dont elle assiste, impuissante, à l’isolement progressif. Alors que sa propre vie semble, par ailleurs, lui échapper, Sybille...
    Voir plus

    Dans ce roman au titre en forme d’injonction, Sybille, une infirmière divorcée, ne parvient plus à dialoguer avec son fils Samuel qui sort à peine de l’adolescence et dont elle assiste, impuissante, à l’isolement progressif. Alors que sa propre vie semble, par ailleurs, lui échapper, Sybille décide d’emmener Samuel au Kirghizistan pour une longue traversée à cheval de ce pays d’Asie centrale où, espère-t-elle, les paysages, les rencontres et la proximité avec la nature apaiseront le mal-être de son fils.

    L’écriture limpide, parfois poétique et toujours juste de Laurent Mauvignier décortique à la perfection les relations entre les différents protagonistes et leurs sentiments respectifs : l’amertume, la colère voire la haine pour Samuel ; le dépit, la frustration et l’espoir de relever sa vie et celle de son fils pour Sybille. Grâce à plusieurs flash-backs, l’auteur parvient à donner à ses personnages une vraie consistance et à dépeindre leur parcours et leurs émotions avec un grand réalisme.

    A la fois roman d’aventure et drame psychologique, « Continuer » est aussi une réflexion engagée sur l’altérité au terme de laquelle Samuel parviendra à comprendre que « Si on a peur des autres, on est foutu ». Le parcours accidenté des personnages de Mauvignier, toujours à deux doigts de renoncer et de sombrer, est un hymne au pouvoir de la volonté, celle de ne jamais s’arrêter, celle de Continuer.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Projet fou d'une mère pour sauver son fils ! Cette histoire d' amour extraordinaire nous emmène dans les steppes du Kirghizistan ; on ressent les émotions tout au long du livre ; au travers de l histoire du fils, nous découvrons une mère à vif qui a enfoui ses blessures et sa " première vie "...
    Voir plus

    Projet fou d'une mère pour sauver son fils ! Cette histoire d' amour extraordinaire nous emmène dans les steppes du Kirghizistan ; on ressent les émotions tout au long du livre ; au travers de l histoire du fils, nous découvrons une mère à vif qui a enfoui ses blessures et sa " première vie " tout au fond de son âme !!
    Très bon livre !!!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Décidément, deuxième livre de Laurent Mauvignier que je lis, et ma bonne impression se poursuit.
    Samuel a seize ans et glisse sur la mauvaise pente.
    Ses parents sont divorcés et son père parle d’un internat catholique, mais sa mère décide de partir à cheval avec lui pour quelques mois dans les...
    Voir plus

    Décidément, deuxième livre de Laurent Mauvignier que je lis, et ma bonne impression se poursuit.
    Samuel a seize ans et glisse sur la mauvaise pente.
    Ses parents sont divorcés et son père parle d’un internat catholique, mais sa mère décide de partir à cheval avec lui pour quelques mois dans les montagnes de Kirghizistan.
    Pari osé ! Réussira-t-elle ainsi à le réconcilier avec lui-même et avec les autres ?
    Et elle ? Sortira-t-elle de sa passivité dans la vie ? Fera-t-elle taire son passé ?
    Deux personnages longtemps en parallèle. Se rejoindront-ils au fil des jours ?
    Deux bien belles introspections. C’est finement analysé, avec une belle écriture parfaitement maîtrisée.
    Pas un instant d’ennui en lisant cette expédition qui comporte bien des risques et des périls.
    La mère, comme le fils sont émouvants dans leurs détresses, dans leurs tentatives de rapprochement.
    Les échecs refoulés pour l’une, la confusion et les contradictions pour l’autre. La peur pour les deux.
    L’histoire démarre doucement et gagne en intensité tant psychologique que narrative au fil des pages. Les retours en arrière viennent toujours à bon escient.
    En plus d’une fine étude comportementale, L’auteur nous offre un beau voyage au Kirghizistan.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions