Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Concevoir et construire des piscines publiques basse consommation d'énergie et d'eau

Couverture du livre « Concevoir et construire des piscines publiques basse consommation d'énergie et d'eau » de Albert Garnier aux éditions Edipa
  • Date de parution :
  • Editeur : Edipa
  • EAN : 9782862431024
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Constructions classées parmi les plus énergivores, les piscines échappent - pour l'instant - à toute réglementation thermique et les coûts d'énergie y sont particulièrement élevés.
Récemment, l'actualité a changé la donne. Le CSTB, au travers de CERTIVEA, vient de sortir un référentiel HQE... Voir plus

Constructions classées parmi les plus énergivores, les piscines échappent - pour l'instant - à toute réglementation thermique et les coûts d'énergie y sont particulièrement élevés.
Récemment, l'actualité a changé la donne. Le CSTB, au travers de CERTIVEA, vient de sortir un référentiel HQE adapté aux opérations de construction neuves de piscines dans lequel il est préconisé de réduire de 50 % la consommation d'énergie calorifique. Les aides financières seront de plus en plus souvent attribuées en fonction de l'obtention de cette certification, avec comme conséquence une accélération de la mise en oeuvre de solutions performantes.
Cet ouvrage richement illustré sort donc au bon moment : l'auteur y décrit plusieurs pistes de réduction des consommations d'énergie et d'eau permettant d'obtenir cette certification. De nombreuses solutions techniques sont proposées sur l'énergie, l'air, les bassins, l'eau, le bâtiment, tandis que les principaux pièges à éviter sont répertoriés. L'auteur propose des solutions pour réduire les consommations d'énergie calorifique d'un facteur de 2 dans les constructions neuves, par rapport aux équipements actuels.
Une "check list" permet de faire un diagnostic très précis des piscines existantes, avec, à la clé, différentes voies d'amélioration possibles permettant de réduire là aussi les consommations d'énergie calorifique de 35 à 40 %.
Un chapitre est dédié à l'architecture bioclimatique, qui diffère dans les piscines par rapport aux autres bâtiments, et qui est le premier maillon dans la réduction de la consommation d'énergie calorifique.
Un autre est consacré à la piscine du futur, dont la conception devra clairement reposer sur les principes des constructions à architecture passive et des équipements ayant recours aux énergies renouvelables. La réduction de la consommation d'énergie calorifique pourrait atteindre un facteur de 3.

Donner votre avis