Concerto à la mémoire d'un ange

Couverture du livre « Concerto à la mémoire d'un ange » de Éric-Emmanuel Schmitt aux éditions Albin Michel
  • Date de parution :
  • Editeur : Albin Michel
  • EAN : 9782226195913
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Quel rapport entre une femme qui empoisonne ses maris successifs et un président de la République amoureux ? Quel lien entre un simple marin honnête et un escroc international vendant des bondieuseries usinées en Chine ? Par quel miracle, une image de sainte Rita, patronne des causes... Voir plus

Quel rapport entre une femme qui empoisonne ses maris successifs et un président de la République amoureux ? Quel lien entre un simple marin honnête et un escroc international vendant des bondieuseries usinées en Chine ? Par quel miracle, une image de sainte Rita, patronne des causes désespérées, devient-elle le guide mystérieux de leurs existences ? Tous ces héros ont eu la possibilité de se racheter, de préférer la lumière à l'ombre. À chacun, un jour, la rédemption a été offerte. Certains l'ont reçue, d'autres l'ont refusée, quelques uns ne se sont aperçus de rien.

Quatre histoires liées entre elles. Quatre histoires qui traversent l'ordinaire et l'extraordinaire de toute vie. Quatre histoires qui creusent cette question : sommes-nous libres ou subissonsnous un destin ? Pouvons-nous changer ?

Suivi du journal tenu par Eric-Emmanuel Schmitt durant l'écriture, Concerto à la mémoire d'un ange s'inscrit dans la lignée d'Odette Toulemonde et La Rêveuse d'Ostende.

Donner votre avis

Avis(20)

  • Quatre nouvelles avec des personnages très différents qui semblent n’avoir aucun rapport entre eux. Et pourtant quatre histoires liées par la question qui les sous-tend: sommes-nous libres ? Subissons-nous notre destin? Pouvons-nous changer ?

    Mon mari me l’avait amené hier ou avant-hier et...
    Voir plus

    Quatre nouvelles avec des personnages très différents qui semblent n’avoir aucun rapport entre eux. Et pourtant quatre histoires liées par la question qui les sous-tend: sommes-nous libres ? Subissons-nous notre destin? Pouvons-nous changer ?

    Mon mari me l’avait amené hier ou avant-hier et par le plus grand des hasards, cette universelle question, qui divise les philosophes depuis toujours, résonnait fortement en moi pour des raisons personnelles...

    J’ai beaucoup aimé trois de ces nouvelles:

    “Le retour”, très beau portrait d’un marin, homme simple qui à la faveur d’un télégramme annonçant une mauvaise nouvelle familiale, prend conscience du père et du mari qu’il est, se rend compte qu’il est passé à côté des vrais sentiments et qui en se mettant à réfléchir, saisit sa chance de rédemption, et c’est un autre homme qui débarque à terre...

    “Concerto à la mémoire d’un ange” qui donne son titre au livre, est une histoire de rédemption et de damnation de deux hommes au sein de laquelle, une scène de vie précise venait aussi faire écho à mes préoccupations du moment... Une très belle histoire, un concentré d’humanité dans ce qu’il a de pire et de meilleur...

    “Un amour à l’Elysée”, un très beau portrait de femme qui saura transcender les sentiments contradictoires qui l’agitent et n’en retenir que le meilleur...

    La première nouvelle,”L’empoisonneuse”, bien qu’étant un portrait bien croqué à la fois d’une femme qui jadis a fait la une des journaux, et d’un petit village avec ses mesquineries et ses commérages, m’a laissée indifférente...

    J’ai apprécié, à la suite des nouvelles, le journal d’écriture tenu par l’auteur. Il y parle notamment de la nouvelle en tant que genre littéraire, genre que j’ai toujours beaucoup aimé, de la façon dont ses livres sont accueillis à l’étranger, de la façon dont naissent ses histoires....

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Avant tout, permettez moi de souligner l'attrait que cette couverture exerce sur moi, superbe illustration de Marcelino Truong. Même d'un auteur inconnu, j'aurais emprunté ce livre.

    Concerto à la mémoire d'un ange est un recueil de quatre nouvelles, cependant, entendons-nous bien, même si...
    Voir plus

    Avant tout, permettez moi de souligner l'attrait que cette couverture exerce sur moi, superbe illustration de Marcelino Truong. Même d'un auteur inconnu, j'aurais emprunté ce livre.

    Concerto à la mémoire d'un ange est un recueil de quatre nouvelles, cependant, entendons-nous bien, même si elles pourraient être lues séparément, le recueil révèle une trame narrative, un élément commun à ces quatre récits, des thèmes récurrents : changement, rédemption, pardon, damnation. Il ne s'agit pas de quatre nouvelles autonomes, ce sont plutôt quatre mouvements d'une oeuvre unique.

    Prélude : L'empoisonneuse vous fera certainement frisonner et sonder votre entourage du coin de l’œil ; méfiez-vous, les apparences sont trompeuses et l'esprit humain peut se révéler parfaitement retors.

    Con dolore : Le retour évoque le thème du changement: un drame vous effleure et vous fait revisiter votre vie, vous devenez alors autre au grand étonnement de votre entourage.

    Con fuoco : Concerto à la mémoire d'un ange, nouvelle éponyme de ce recueil en constitue le climax ; la noirceur s'oppose à la lumière dès les premières lignes jusqu'au point final. Un récit qui va certainement me hanter longuement.

    Marcatissimo : Un amour à l'Elysée met en scène les travers de l'âme humaine à travers le prisme du pouvoir. Cette nouvelle évoque quelques parcours réels et m'a parfois indignée car finalement ces guignols sont amenés à gérer notre présent et l'avenir de notre belle planète. Cette réflexion m'éloigne du propos de l'auteur qui, dans cette dernière nouvelle, nous livre certaines clés : le rôle du temps, des décalages temporels, il approfondit également cette idée dans son journal d'écriture.

    Bis : le journal d'écriture de l'auteur nous livre le contexte, des clés de lecture, une réflexion,c'est également un partage d'émotions.

    Je lis fréquemment monsieur Schmitt et place ce recueil dans mes préférés parmi ses écrits : les thèmes sont forts, les récits denses parfois assez effarants.

    Comblée d'un moment de lecture profond, je remercie l'auteur non sans un clin d’œil à la blancheur de ses chemises : rien dans ce livre n'est de ce blanc immaculé.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J’ai vraiment aimé ces nouvelles, indépendamment l’une de l’autre et aussi d’avoir un fil conducteur. L’ecriture de l’auteur est remarquable. À relire !

    J’ai vraiment aimé ces nouvelles, indépendamment l’une de l’autre et aussi d’avoir un fil conducteur. L’ecriture de l’auteur est remarquable. À relire !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • 4 nouvelles...Surprenantes!

    Pour ma part c'est la première fois que j'ouvrais un Schmitt. J'ai été ravie!

    4 nouvelles sur des thèmes différents avec un fil conducteur qui est la religion!
    4 nouvelles très bien écrite, qui se lisent facilement, et à la fin de chacune on se demande que...
    Voir plus

    4 nouvelles...Surprenantes!

    Pour ma part c'est la première fois que j'ouvrais un Schmitt. J'ai été ravie!

    4 nouvelles sur des thèmes différents avec un fil conducteur qui est la religion!
    4 nouvelles très bien écrite, qui se lisent facilement, et à la fin de chacune on se demande que va-t-il bien pouvoir trouver de plus surprenant pour la prochaine?

    Je conseille vivement se livre car il donne le sourire!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions