Comment (bien) gérer sa love story

Couverture du livre « Comment (bien) gérer sa love story » de Anne Percin aux éditions Rouergue
  • Date de parution :
  • Editeur : Rouergue
  • EAN : 9782812603006
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Après le succès de Comment (bien) rater ses vacances, paru en novembre 2010 (plus de dix mille exemplaires vendus), Anne Percin nous offre la suite des aventures de Maxime, son héros à l'humour dévastateur.
Résumons : après un été mouvementé et cocasse chez sa mamie au Kremlin-Bicêtre, le voilà... Voir plus

Après le succès de Comment (bien) rater ses vacances, paru en novembre 2010 (plus de dix mille exemplaires vendus), Anne Percin nous offre la suite des aventures de Maxime, son héros à l'humour dévastateur.
Résumons : après un été mouvementé et cocasse chez sa mamie au Kremlin-Bicêtre, le voilà de retour au lycée, avec le bac à l'horizon. Mais cette année de Terminale s'ouvre plutôt « ère nouvelle » : il a maintenant une vraie copine, Natacha, alias Pikachu, rencontrée sur internet, ses parents lui ont offert un Smartphone, peut-être pour faire oublier leur « disparition » pendant l'été, et il a récupéré la vieille guitare Fender de son père qui traînait dans la cave de la mamie. Maxime a donc tout en main pour passer une année géniale d'amoureux et de musicien forcené. Sauf que, bien sûr, Anne Percin va tout faire pour mettre des bâtons (hilarants) dans les roues de son cher Maxime.
Il va lui falloir apprendre à gérer l'amour et l'amitié, notamment les relations forcément orageuses entre Natacha et Alex, la vieille copine de Maxime. Gérer le fait de sortir avec une étudiante de la Sorbonne, lui le petit élève de Terminale : « Parfois, j'ai l'impression d'être Schrek qui a épousé la princesse Fiona », penset- il. Gérer le fait que l'amour, c'est certains jours un peu envahissant, quand on préfèrerait passer son temps sans sa copine à gratter sa Fender..
Dans Comment (bien) gérer sa love story, Anne Percin garde toute sa verve, un talent indéniable pour construire des scènes délirantes. Et cette bande d'ados d'aujourd'hui sonne toujours aussi juste, insolente, imprévisible et terriblement drôle

Donner votre avis

Avis (3)

  • J'ai redécouvert avec ravissement la plume d'Anne Percin que j'avais lue pour la première fois dans le Je Bouquine de mai avec son court roman "Ma mère, son cancer et moi "! Même si je n'ai pas lu le premier tome du cycle "Comment (bien) rater ses vacances"  je n'ai eu aucun souci de...
    Voir plus

    J'ai redécouvert avec ravissement la plume d'Anne Percin que j'avais lue pour la première fois dans le Je Bouquine de mai avec son court roman "Ma mère, son cancer et moi "! Même si je n'ai pas lu le premier tome du cycle "Comment (bien) rater ses vacances"  je n'ai eu aucun souci de compréhension, ça ne m'a pas du tout gêné pendant la lecture et chaque livre peut donc se lire dans le désordre.
    Ce tome m'a donc permis de faire connaissance avec Maxime (Max pour les intimes ;) ), un ado pas comme les autres, hilarant par sa maladresse et très attachant. Dans cette suite, Maxime donc, âgé de 17 ans prépare le bac en vue de décrocher Science Po. Cependant, difficile pour lui de rester concentré sur ses études alors même qu'il a une petite amie pour la première fois. Seulement, même l'amour nous révèle parfois de mauvaises surprises... En effet, Natacha, sa petite amie se montre vite jalouse d'Alexandra (bon d'accord, Alex si vous préférez), sa meilleure amie. Jalousie infondée? Cela reste à prouver! Pour ne rien améliorer à sa situation, sa famille, sa guitare et ses amis s'en mêlent : de quoi devenir fou pour Maxime qui ne sait plus où donner de la tête!
    Entre amour, humour, guitare et catastrophes, on suit Max dans une aventure plus hilarante que jamais. En deux mots: loufoque et délirant! J'ai vraiment adoré le style humoristique de l'auteur et le ton léger. On s'identifie très bien à Maxime, que l'on soit une fille ou un garçon et on a l'impression d'être un ami à qui il raconte ses mésaventures, impression rendue par les apartés et dialogues intérieurs très marrants. Un livre que je recommande à tous, ados et plus grands, idéal pour les vacances!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • La suite des aventures de Maxime Mainard est toujours aussi drôle que le premier tome.
    Sauf qu’ici, on le retrouve au lycée et aux prises avec son histoire avec Natacha (Pika). On peut comprendre qu’il ait du mal à gérer un peu, car lui et Natacha ont des goûts radicalement opposés. De plus,...
    Voir plus

    La suite des aventures de Maxime Mainard est toujours aussi drôle que le premier tome.
    Sauf qu’ici, on le retrouve au lycée et aux prises avec son histoire avec Natacha (Pika). On peut comprendre qu’il ait du mal à gérer un peu, car lui et Natacha ont des goûts radicalement opposés. De plus, cette dernière est jalouse d’Alexandra, la meilleure amie de Maxime, qu’elle rencontrera lors de la mémorable fête d’anniversaire de ce dernier… Enfin, je vous laisse deviner ce qui va se dérouler au cours de cet évènement. Pour Maxime Mainard, la vie devient une perpétuelle épreuve de jonglage : entre ses parents qui lui demandent de s’investir dans leur vie de famille, sa petite sœur et Natacha qui lui en demandent de plus en plus, le lycée, les amis et sa maladresse mondialement reconnue, comment faire pour s’en sortir ?
    J’ai adoré ce livre qui a réussi à être encore plus drôle que le premier ! Je puis dorénavant vous l’avouer : je suis tombée amoureuse de la plume d’Anne Percin. De plus en ce temps de rentrée, on a tous bien besoin de rire, ne croyez-vous pas ?

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Voici la suite de : "comment (bien) rater ses vacances" et c'est un véritable plaisir de retrouver Max vous pouvez pas savoir. Toujours aussi acerbe, toujours aussi mordant, il nous parle de son histoire avec Natacha (Pikachu), pas toujours facile d'ailleurs comme histoire.
    Si j'ai rougis à...
    Voir plus

    Voici la suite de : "comment (bien) rater ses vacances" et c'est un véritable plaisir de retrouver Max vous pouvez pas savoir. Toujours aussi acerbe, toujours aussi mordant, il nous parle de son histoire avec Natacha (Pikachu), pas toujours facile d'ailleurs comme histoire.
    Si j'ai rougis à certains passages (à peu près autant que Max lui-même j'imagine), je me suis bien bidonner à d'autres. Je n'apprécie pas forcément le personnage de Natacha cependant, mais Max est tellement bien, sa façon de parler, de répondre, j'étais sans arrêt écroulé de rire.
    De plus il va garder un enfant qui a Asperger et donc mon intérêt s'est encore trouvé réhaussé, j'avais hâte de voir la relation qu'il entretiendrai avec le gosse, j'ai trouvé d'ailleurs un peu dommage qu'on ne le voit pas plus mais tant pis.
    Par contre la fin n'en est pas une et ça va être affreux de devoir attendre la suite. Bon bien sûr je le recommande à quiconque aurait lu et aimer comment (bien) rater ses vacances, rien que pour se marrer quand Max joue de la guitare dans le local à poubelles.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions