Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Collapsus

Couverture du livre « Collapsus » de Thomas Bronnec aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072975097
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Persuadé de l'imminence de l'effondrement et de l'urgence à agir face à la catastrophe climatique, Pierre Savidan, un gourou écologiste arrivé presque par accident à l'Élysée, met en place des mesures drastiques:covoiturage obligatoire, scoring écologique incluant le nombre des naissances et les... Voir plus

Persuadé de l'imminence de l'effondrement et de l'urgence à agir face à la catastrophe climatique, Pierre Savidan, un gourou écologiste arrivé presque par accident à l'Élysée, met en place des mesures drastiques:covoiturage obligatoire, scoring écologique incluant le nombre des naissances et les modes de consommation... Bientôt ouvrent des centres de rééducation idéologique qui accueillent les réfractaires, de plus en plus nombreux. Car, dans la société, les colères montent et se multiplient. Olivier Fleurance, patron d'un grand groupe agroalimentaire, fédère les oppositions et mène la rébellion au milieu du chaos naissant.Savidan avait-il bien conscience que ses convictions l'amèneraient à affronter ce dilemme philosophique:pour sauver l'humanité, faut-il en sacrifier la moitié?

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (5)

  • Un livre passionnant même si il est très dérangeant. Un livre qui restera dans ma memoire

    Un livre passionnant même si il est très dérangeant. Un livre qui restera dans ma memoire

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Pierre Savidan, un gourou écologiste à tendance sectaire, qui vivait retiré dans ses terres bretonnes, a été étonnamment élu Président de la république française. 

    Soucieux de mener a bien son programme radical, il a aussitôt mis en place les mesures promises : instauration d'un score...
    Voir plus

    Pierre Savidan, un gourou écologiste à tendance sectaire, qui vivait retiré dans ses terres bretonnes, a été étonnamment élu Président de la république française. 

    Soucieux de mener a bien son programme radical, il a aussitôt mis en place les mesures promises : instauration d'un score écologique pour chaque citoyen (fonction de ses déplacements, de son alimentation, directement corrélée au taux d'imposition pouvant dépasser 100 % pour les plus mauvais !), souci du bien être animal au point de préparer un projet de loi visant l'interdiction de consommation de produits d'origine animale, et volonté d'interdire la reproduction. 

    Des camps permettant de faire remonter son score viennent d'ouvrir où les plus mal notés vont (de gré ou de force) tenter de faire remonter leur score ! 

    Autour du Président deux femmes s'opposent : Fanny Roussel, sa plus proche collaboratrice, favorable à une ligne encore plus dure et Lisa Viansson, venue du monde politique d'avant soucieuse d'écouter le peuple même si le rythme des réformes doit ralentir ... 

    Un roman que j'ai trouvé terriblement angoissant, tellement réaliste et qui montre comment nos libertés sont précieuses et combien elles pourraient être grignotées, supprimées d'une simple signature ! 

    Quelle facilité auraient les extrêmes de bousculer nos habitudes dès lors qu'on leir aurait laissé démocratiquement les clés du pouvoir ... 

    Tout extrême, tout intégrisme porte en lui le même souci de faire adhérer les foules en promettant des lendemains moins mauvais ... 

    Le roman de Thomas Bronnec pointe l'intégrisme vegan, ça change !

    Un auteur qui confirme ses qualités d'écriture avec des personnages bien décrits, des éclairages sur ce qu'il est possible de faire ou pas dans la limites de la constitution actuelle et comme il serait si facile de glisser vers un monde ausi sombre !

    Un grand roman!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J'adore les scénarios de politique-fiction de Thomas Bronnec et je n'ai absolument pas été déçue. Dévoré en un week-end dès sa sortie. C'est terriblement actuel et très dérangeant. Comme d'habitude, l'auteur - journaliste - joue avec subtilité de sa fine connaissance de la politique et de ses...
    Voir plus

    J'adore les scénarios de politique-fiction de Thomas Bronnec et je n'ai absolument pas été déçue. Dévoré en un week-end dès sa sortie. C'est terriblement actuel et très dérangeant. Comme d'habitude, l'auteur - journaliste - joue avec subtilité de sa fine connaissance de la politique et de ses réseaux ; sa matière est faite de l'information telle qu'elle nous est livrée au fil des jours mais il la malaxe, la triture, la façonne pour nous en concocter une version légèrement dystopique qui semble plus réelle que la réalité. Et là, ça fout un peu les chocottes.

    A la suite d'un concours de circonstances pas forcément prévisible, Pierre Savidan a été élu Président de la République trois ans auparavant. Personnage sulfureux, sorte de gourou écologiste au passé trouble, il a mis en place des mesures drastiques en faveur de l'environnement dont l'outil principal est un système de scoring qui évalue les comportements de chaque individu avec un principe de bonus et de malus. Autour de lui, les positions radicales de certains réclament d'amplifier le mouvement ce qui favorise l'émergence de conflits de plus en plus violents face à ceux qui tentent de résister et dénoncent les privations de liberté. Les scènes d'ouverture du roman sont très parlantes voire choquantes, on est tout de suite dans le bain. Les esprits s'échauffent et les luttes d'influence s'intensifient à l'intérieur même du cénacle politique tandis que le président d'un grand groupe alimentaire, archétype de l'exemple combattu par les tenants d'actions radicales, devient le symbole de la résistance.

    Le sentiment de malaise distillé au fil des pages vient du fait que les ingrédients nous sont familiers. Des centres de rééducation ? Il suffit de regarder l'histoire des dictatures. Le danger de la stigmatisation qui nourrit les haines et débouche sur la violence ? On en voit tous les jours. Thomas Bronnec brosse parfaitement la solitude du pouvoir, les jeux politiques, la perversion de certaines influences, la tentation de l'abus de pouvoir et la folie qui n'est jamais bien loin. Il pousse les curseurs, jongle avec les questions qui sous-tendent les débats autour des enjeux climatiques : peut-on mener (imposer ?) le changement sans violence ? Faire le bien des individus malgré eux et forcer leur degré d'acceptation ? L'intrigue est en permanence sur un fil et c'est en cela que le livre est réussi : on est saisi par la révélation de la fragilité des remparts institutionnels que l'on pense inébranlables, et surtout par l'idée que ce type de concours de circonstance électoral est tout à fait possible quelle qu'en soit la couleur politique.

    J'ai particulièrement apprécié le traitement des personnages féminins qui sont ici déclinés dans toute une palette de caractères, de statuts, de fonctions et d'humeurs ce qui n'est pas si fréquent, et font tout sauf de la figuration. Résultat : un roman très réussi, une lecture hyper addictive mais pas hyper rassurante. Raison de plus pour s'y intéresser.

    (motspourmots.fr)

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Thomas Bronnec est un journaliste et écrivain qui connaît bien la politique, au point d’en faire le centre de ses romans. Avec l’image que nous en donnent les médias, ce sujet ne m’attirait pas spécialement. Mais en m’ouvrant les portes, cet auteur a su me passionner pour ces jeux de pouvoir....
    Voir plus

    Thomas Bronnec est un journaliste et écrivain qui connaît bien la politique, au point d’en faire le centre de ses romans. Avec l’image que nous en donnent les médias, ce sujet ne m’attirait pas spécialement. Mais en m’ouvrant les portes, cet auteur a su me passionner pour ces jeux de pouvoir. J’ai lu deux volumes de sa précédente trilogie et j’ai adoré.

    Dans ce nouveau roman, il nous propose une dystopie dans laquelle l’écologie tient un rôle prédominant. Les désastres naturels créés par l’Homme conduisent le pays à élire un fervent défenseur de la planète aux commandes des institutions. Ce président tente de tout révolutionner. Seulement, pour être vraiment efficace, il doit mettre en place des décisions draconiennes qui compromettent la liberté individuelle. La question est alors posée : « Serons-nous capables de sacrifier des acquis et mêmes des êtres afin de sauver l’humanité ? ».

    Dans cette histoire, l’auteur démontre que toute idée extrême peut entraîner une catastrophe. L’Homme est incontrôlable par nature, surtout lorsqu’il agit pour ses convictions. Mais on comprend surtout en sous texte, qu’il est peut-être trop tard pour stopper la marche en avant engagée depuis des décennies et que les vraies solutions ne sont plus envisageables.

    Thomas Bronnec connait les coulisses du monde politique et grâce à son talent de vulgarisation, on entre dans les arcanes du système gouvernant. Cette fois-ci, il a poussé le curseur assez loin dans les situations et dans les personnages pour marquer les esprits. J’ai pris un grand plaisir à pénétrer dans ce jeu de dupes où se mêlent manipulations, mensonges et traitrises. Il a réussi à extraire de ce monde opaque un thriller haletant, sans concession.

    Ajustez votre tailleur, serrez votre cravate, cirer vos chaussures, préparez vos promesses et pénétrez dans cet univers impitoyable ! Vous allez vous régaler !

    https://leslivresdek79.wordpress.com/2022/11/17/803-thomas-bronnec-collapsus/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (1)
  • Après une trilogie axée sur les hommes politiques ( Les Initiés, En pays conquis, La meute), l'auteur, journaliste, continue a creuser la scène politique avec ce nouveau roman d'anticipation .

    La France des années post-Covid est gouvernée depuis 3 ans par un Président Pierre Savidan, issu...
    Voir plus

    Après une trilogie axée sur les hommes politiques ( Les Initiés, En pays conquis, La meute), l'auteur, journaliste, continue a creuser la scène politique avec ce nouveau roman d'anticipation .

    La France des années post-Covid est gouvernée depuis 3 ans par un Président Pierre Savidan, issu d'un mouvement écologique, sans aucune expérience politique et arrivé au pouvoir par surprise face une concurrente d'extrême droite.
    Face au désastre écologique annoncé , il met en place des mesures sévères : impôts énormes pour les pollueurs grâce au SEI ( Scoring Ecologique Individuel) mesuré pour chaque habitant en fonction de son empreinte écologique, contrôle des naissances, impôts punitifs pour les banques peu propres, fin du nucléaire. Malgré une opposition relative, tous ses décrets sont mis en place avec une mise au ban de certains acteurs politiques gênants dans des centres de rééducation avec lavage de cerveau écolo-idéologique .
    Mais surgissent des manifestations pro-Savidan violentes qui entraînent la mort de la femme du riche homme d'affaire Olivier Fleurance, patron d'un groupe alimentaire puissant et de son bébé.
    La colère gronde dans le pays divisé entre les pro-gouvernementaux et les opposants qui sont internés en masse dans les centres de rééducation sans aucun espoir d'en sortir.
    Lorsque le Président tente de faire voter une loi lui donnant tous les pouvoirs, Olivier Fleurance décide de mener une opposition au gouvernement avec l'aide de plusieurs sénateurs et parlementaires , en usant de tous les moyens possibles.

    Ce roman noir politique nous interpelle par son sujet écologique , sa proximité de notre vie politique, par l'ascension irrésistible d'un tyran qui pourtant semble prêcher le bien pour le futur de notre planète ! le titre résume bien la chute rapide d'une démocratie malgré les barrières institutionnelles comme le Parlement, le Sénat .
    Le rythme du roman est haletant, addictif et glaçant à la fois car si proche de notre univers politique actuel.
    L'auteur décortique patiemment les questions écologiques en s'appuyant sur des théories contraires . Fanny Roussel, conseillère du Président, veut aller le plus loin possible dans les décisions impopulaires employant la force s'il le faut , acharnée et perverse.
    Lisa Vianson, ex-ministre de l'écologie du gouvernement précédent, est plus modérée et veut entendre les récriminations de la population , en instaurant des mesures écologiques mais dans le cadre de la démocratie.
    Jusqu'où peut-on aller pour pour empêcher la catastrophe écologique annoncée ? Des mesures autoritaires au prix de la liberté ?
    Il décrit l'abus de pouvoir, les manigances politiques, la montée des violences populaires par la haine instillée par un pouvoir en place.
    Ce roman démontre judicieusement la montée d'un despote malgré lui, emporté par la fièvre du pouvoir, si solitaire même entouré par ses conseillers, enfermé au sein de l'Elysée, si éloigné de la vie du pays . Par moments, on se dit que l'auteur exagère et se positionne loin de la réalité mais pourtant il dérange quand notre société s'en rapproche malgré tout et on tremble !
    J'apprécie beaucoup ce roman sans aucune théorie développée mais plutôt imprégné de multiples questions sur notre avenir politique. Chacun peut cheminer à son rythme.
    C'est un roman utile et intelligent !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.