Colère noire

Couverture du livre « Colère noire » de Jacques Saussey aux éditions French Pulp
  • Date de parution :
  • Editeur : French Pulp
  • EAN : 9791025102268
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Un industriel est retrouvé mort dans sa baignoire et les premiers éléments accréditent la thèse du suicide. Mais pour le capitaine Daniel Magne, il s'agit d'un meurtre. Reste à trouver le coupable, et c'est le début d'un jeu de domino mortel qui se met en place. Chaque suspect devient victime et... Voir plus

Un industriel est retrouvé mort dans sa baignoire et les premiers éléments accréditent la thèse du suicide. Mais pour le capitaine Daniel Magne, il s'agit d'un meurtre. Reste à trouver le coupable, et c'est le début d'un jeu de domino mortel qui se met en place. Chaque suspect devient victime et les morts se succèdent. De Paris à New York en passant par l'Afrique du Sud, l'enquête s'annonce pleine de rebondissements et truffée de périls pour Magne et sa coéquipière Lisa Heslin.

Donner votre avis

Avis(6)

  • Nous retrouvons ici le capitaine Daniel Magne et sa coéquipière Lisa Heslin pour leur toute première enquête ensemble. Un homme, pilier du monde industriel trouve la mort, mais une question subsiste : meurtre ou suicide ? Cette affaire particulièrement délicate est à prendre avec des gants car...
    Voir plus

    Nous retrouvons ici le capitaine Daniel Magne et sa coéquipière Lisa Heslin pour leur toute première enquête ensemble. Un homme, pilier du monde industriel trouve la mort, mais une question subsiste : meurtre ou suicide ? Cette affaire particulièrement délicate est à prendre avec des gants car notre victime avait le bras long, particulièrement au sein des personnages politiques important.

    Me plonger dans cette affaire a été un réel plaisir. Premièrement pour m’avoir permis de découvrir la plume de Jacques Saussey. Il faut dire qu’il a manier avec brio l’histoire et m’a mené par le bout du nez. J’avoue que malgré les divers suspects, ainsi que les indices parsemé au fil de la lecture, je n’arrivais pas à savoir qui était le coupable, et cela me perturbait grandement ! Surtout que lorsqu’enfin je pensais arriver le dénouement de l’enquête, un nouvel élément important prenait place. Arrivé à 100 pages de la fin, je me rongeais les ongles à l’idée de ce qui pourrait encore se passer.

    Puis de manière globale, nous sommes face à des personnages plus vrai que nature. Certains nous font sourire alors que d’autres nous donne envie de les étouffer avec les pages de leurs propre livre. Une chose qui m’a particulièrement plu, est la façon dont l’auteur à mis en place le personnage de Lisa. Une jeune femme flic, travaillant dans un monde à prédominance masculine et relativement sexiste, qui se fait sa place petit à petit sans démordre de ses ambitions. De quoi nous poser des questions, à savoir si la place de la femme dans la société évolue ou non ? Quels sont les obstacles qu’une femme peut avoir à surmonter dans cette branche professionnelle ?

    Nos enquêteurs, butés à souhait nous montrent aussi que la vie de policier n’est pas qu’attraper les méchants. Il y a également des tâches administratives particulièrement barbante, des vies personnelles plus que compliqué, une pression professionnelle et hiérarchique, sans compter l’avancement des enquêtes qui peuvent souvent mettre au supplice les esprits les plus aguerrit.

    N’hésitez pas à vous laisser tenter par cette lecture qui nous démontre à quel point la prise de pouvoir par l’argent est prédominante dans notre société et ce que l’Homme est près à faire.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • L’histoire est intéressante dans son ensemble.
    Les idées sont bien approfondies et originales. Personnellement j’ai appris des choses que je ne connaissais pas du tout donc c’est vraiment un bon point selon moi.
    A travers ce roman on voyage aussi dans plusieurs pays avec des coutumes bien...
    Voir plus

    L’histoire est intéressante dans son ensemble.
    Les idées sont bien approfondies et originales. Personnellement j’ai appris des choses que je ne connaissais pas du tout donc c’est vraiment un bon point selon moi.
    A travers ce roman on voyage aussi dans plusieurs pays avec des coutumes bien différentes de la nôtre. Au final on peut y découvrir une autre culture.

    Ce qui m’a par contre un peu gênée, et c’est aussi pour cela que je n’ai pas eu le coup de cœur que j’attendais de ce livre, c’est le style de l’auteur…
    L’écriture est selon moi trop lourde et finalement on se concentre plus sur les phrases et le style de Jacques Saussey que sur son histoire en elle-même… C’est un peu difficile à expliquer mais j’aurais apprécié que l’auteur ait un style léger et fluide plutôt que des tournures de phrases parfois un peu trop complexes comme c’est le cas ici.
    Je pense que l’auteur a voulu trop bien faire et en oublie la simplicité et les idées importantes.

    Tout au long du livre on suit des protagonistes attachants, sensibles. Certains sont peut-être un peu idéalisés mais dans l’ensemble on peut facilement se mettre à la place de certains d’entre eux.
    J’ai apprécié le fait que l’auteur exploite plusieurs points de vue. Cela nous donne une vision d’ensemble des évènements et nous permet de savoir plus de choses que les personnages eux mêmes.
    J’aurais peut-être voulu avoir un peu plus de suspense concernant certains passages. J’aurais par exemple bien aimé ne pas découvrir qui décidait de certaines choses ou ce qu’étaient devenus certains protagonistes. Au final s’il y a du suspense concernant certaines choses, il n’y en a pas vraiment pour les personnages, ce qu’ils font et surtout ce qu’ils deviennent… J’aurais bien voulu essayer de deviner ce qu’il était arrivé à certains d’entre eux avant d’avoir la réponse… Là on ce n’est pas le cas malheureusement.

    Les chapitres sont courts ce qui permet de lire le livre à tout moment de la journée que l’on ait le temps ou pas. La fin m’a bien plu, on peut peut-être espérer une suite pour découvrir le futur des personnages et pourquoi pas une autre aventure qui pourrait une nouvelle fois les réunir.
    La fin est un peu romancée selon moi par rapport au reste du roman mais elle est tout de même dans la continuité de l’histoire, donc cela n’est pas très gênant.

    http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°343

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je n'avais jamais lu de Saussay et pourtant j'en avais grandement envie, avec ce livre c'est chose faite et je ne le regrette pas. Ici c'est la première aventure du duo de choc Daniel Magne et Lisa Heslin. Une aventure avec moult rebondissements, il y a un rythme effréné, le duo fonctionne...
    Voir plus

    Je n'avais jamais lu de Saussay et pourtant j'en avais grandement envie, avec ce livre c'est chose faite et je ne le regrette pas. Ici c'est la première aventure du duo de choc Daniel Magne et Lisa Heslin. Une aventure avec moult rebondissements, il y a un rythme effréné, le duo fonctionne bien, on voyage en Afrique, Aux Etat-Unis, en France et on cherche le ou les coupables. J'aime vraiment les personnages qui sont très recherchés, ont leurs singularités. Le style est ciselé, recherché et il y a une réelle qualité d'écriture qui n'est pas toujours présente dans ce genre.

    Un riche industriel est retrouvé mort dans sa baignoire et Daniel Magne va essayer de trouver le coupable, ça pourrait être juste une enquête de plus, un thriller de plus mais c'est bien plus que ça. L'auteur construit doucement, patiemment son histoire et distille par parcimonie des indices, mène le lecteur vers une piste puis en change. Il y a là tout les ingrédients indispensables aux fans de thriller et c'est un page turner, on ne le pose qu'une fois fini. Une réussite et j'ai appris qu'il y avait encore 7 autres aventures de notre duo de choc et je pense lire les autres.

    VERDICT

    Un bon thriller, du style c'est parfait pour une petite soirée ou un après-midi au chaud.

    https://revezlivres.wordpress.com/2017/02/12/colere-noire-jacques-saussey/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce livre, écrit en 2008 est le premier de la série avec Daniel Magne et Lisa Heslin qui en compte aujourd'hui huit, le dernier sort ce mois-ci. Primitivement paru chez Les nouveaux auteurs, cette plate-forme qui permet aux lecteurs de découvrir des manuscrits et en fonction des retours de les...
    Voir plus

    Ce livre, écrit en 2008 est le premier de la série avec Daniel Magne et Lisa Heslin qui en compte aujourd'hui huit, le dernier sort ce mois-ci. Primitivement paru chez Les nouveaux auteurs, cette plate-forme qui permet aux lecteurs de découvrir des manuscrits et en fonction des retours de les publier ou non, c'est la toute jeune maison d'édition French pulp qui le réédite cette année, avec bonheur. C'est un polar pur qui ne s'attarde que peu sur un contexte particulier. La part belle est faite à l'enquête. Parlons tout de suite des choses qui fâchent avant de revenir au roman. Ce qui me gêne, ce sont des fautes de français, comme ce pléonasme "s'avérer exact" qui revient plusieurs fois et qui lorsqu'il ne s'avère pas exact, s'avère autre chose certes pas redondant mais assez lourd stylistiquement. En outre, je note à deux reprises la maladresse suivante -parce que je ne soupçonne pas l'auteur d'un quelconque racisme- qui fait état de la race noire : "Des Africains. Des Noirs eux aussi. (...) Il n'y avait pas tant d'hommes de sa race qui pratiquaient le tir à l'arc..." (p.343). Je me permets de rappeler ici qu'il n'y a qu'une seule race humaine et que la couleur de peau et l'origine ethnique ne sont que des différences mineures qui ne font pas de nous des gens de races différentes. Désolé les cons, euh pardon les racistes -ah encore un pléonasme.

    Bon cet aparté clos, revenons à ce gros roman de 500 pages, format poche. S'il est centré sur l'intrigue et l'enquête et ne développe pas assez un contexte ou même les personnages, seul Daniel Magne bénéficie d'une description étoffée, les autres passent en second plan sans vraiment qu'on se souvienne d'eux, je me dis que c'est un premier tome qui installe l'équipe et que les suivants doivent nous en apprendre davantage. 500 pages disais-je de pur suspense, qui ne m'ont jamais paru longues. Jacques Saussey construit lentement son enquête, elle prend son temps, celui de parler des lieux, de la profession de la première victime et s'intéresse -même trop succinctement, comme dit plus haut- à chaque intervenant. Au fur et à mesure de l'avancée des enquêteurs, les raisons du meurtre semblent s'obscurcir, sauf pour le lecteur qui en sait un peu plus que les policiers, par des incursions dans l'intimité de certains protagonistes importants que les policiers ne connaissent pas encore. Patiemment, Daniel Magne met les pièces qu'il découvre dans des tiroirs et au fur et à mesure qu'il en ferme un, il en ouvre un autre qui le mène dans une direction insoupçonnée : entre les affaires politico-financières, l'extrême droite très liée aux précédentes, les compromissions, les services rendus ; cette enquête à tiroirs donc, est bourrée de rebondissements et de ramifications nombreuses poussant les enquêteurs loin de France.

    Lorsque l'on croit l'enquête est finie, il reste encore presque cent pages à lire et l'on se demande bien ce que va dire l'auteur, c'est sans compter sur son obsession à fermer tous les tiroirs qu'il a ouverts, ce qu'il fera de main de maître, nous laissant avec des enquêteurs fatigués mais parvenus au bout qui reviendront donc pour d'autres aventures, que je suivrais très volontiers dans l'ordre.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions