Co-Infection Par Le Vhc Et Hepatotoxicite Des Antiretroviraux

Couverture du livre « Co-Infection Par Le Vhc Et Hepatotoxicite Des Antiretroviraux » de Collectif aux éditions Editions Universitaires Europeennes
Résumé:

La co-infection par le virus de l'hépatite C (VHC) favorise la toxicité hépatique de la zidovudine (AZT) chez les patients infectés par le virus de l'immunodéficience humaine. Hypothèse: la protéine de capside du VHC (VHCcap) pourrait favoriser la toxicité des espèces réactives de l'oxygène... Voir plus

La co-infection par le virus de l'hépatite C (VHC) favorise la toxicité hépatique de la zidovudine (AZT) chez les patients infectés par le virus de l'immunodéficience humaine. Hypothèse: la protéine de capside du VHC (VHCcap) pourrait favoriser la toxicité des espèces réactives de l'oxygène (ERO) formées lors de l'administration d'AZT. Résultats: l'administration d'AZT induit une déplétion de l'ADNmt de 25% chez des souris transgéniques exprimant VHCcap et de 30% chez les témoins non transgéniques (NS). Chez les souris VHCcap traitées, la déplétion accompagne une augmentation de l'ADNmt sous forme linéaire d'environ 30% par rapport aux témoins non transgèniques traités par l'AZT. Le traitement par l'AZT augmente la production d'ERO de 35% chez les témoins et 25% chez les VHC cap. Conclusion: VHCcap induit des lésions oxydatives de l'ADNmt qui ne sont pas dues à une augmentation de la production d'ERO ; mais pourraient impliquer une plus grande sensibilité de l'ADNmt au stress oxydant.

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions