Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Clown d'hôpital, mon métier, docteur panosse

Couverture du livre « Clown d'hôpital, mon métier, docteur panosse » de Eric Mathyer aux éditions D'en Bas
  • Date de parution :
  • Editeur : D'en Bas
  • EAN : 9782829003233
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Depuis treize ans les clowns d'hôpital sont entrés dans le monde hospitalier de Suisse romande, grâce au soutien de quelques associations et professionnels de la santé, médecins, infirmièr-e-s, soignant-e-s, qui ont relevé et pari.
Ce n'était pas évident de se faire une place à l'hôpital. A... Voir plus

Depuis treize ans les clowns d'hôpital sont entrés dans le monde hospitalier de Suisse romande, grâce au soutien de quelques associations et professionnels de la santé, médecins, infirmièr-e-s, soignant-e-s, qui ont relevé et pari.
Ce n'était pas évident de se faire une place à l'hôpital. A première vue rien de plus antinomique que le personnage du clown, funambule sur le fil de la légèreté, et les personnes, adultes et enfants, atteintes par la maladie souffrant et côtoyant intimement la mort. Eric Mathyer, sous son nom de clown, Dr Panosse, et ses compères on relevé le défi dans les services de pédiatrie avec leur pratique innovante et vitale.
Leur activité est devenue un métier avec une formation spécifique. Le clown intervient à la frontière entre les patients et les soignants, et non dans la thérapie proprement dite. Pourtant, il est fortement impliqué, car des liens très forts se tissent avec les enfants. Le clown introduit une rupture dans le rapport que le jeune entretient avec le lieu où il habite, avec les médecins et infirmières qui le soignent et avec la maladie qui l'envahit.
Le clown, par son jeu, ouvre sur d'autres réalités, propres à tout être humain mais qui souvent s'estompe dans l'épreuve de la maladie : le rêve, l'imaginaire la joie ou l'espoir. Ainsi, les clowns d'hôpital oeuvrent au rétablissement de la santé des jeunes malades au même titre que le personnel médical.

Donner votre avis