Cinquante grammes de paradis

Couverture du livre « Cinquante grammes de paradis » de Imane Humaydane aux éditions Gallimard
Résumé:

Revenue à Beyrouth en 1994, Maya découvre, au cours du tournage d'un documentaire sur la reconstruction du centre-ville, une sacoche abandonnée dans un immeuble en ruine. À l'intérieur, parmi des photos et documents d'avant la guerre civile, le journal posthume d'une certaine Noura, journaliste... Voir plus

Revenue à Beyrouth en 1994, Maya découvre, au cours du tournage d'un documentaire sur la reconstruction du centre-ville, une sacoche abandonnée dans un immeuble en ruine. À l'intérieur, parmi des photos et documents d'avant la guerre civile, le journal posthume d'une certaine Noura, journaliste syrienne en exil, et les lettres d'Istanbul de son amant Kamal. Dès lors, elle se sent investie d'un devoir impérieux : reconstituer l'histoire tragique de ce couple. Son enquête va exhumer de lourds secrets, grâce à Sabah, l'amie de la disparue, mais surtout faire basculer le fragile équilibre de la vie de Maya. Avec cette fresque vibrante, Imane Humaydane révèle l'intrication des oppressions patriarcales, confessionnelles et politiques dans ce Moyen-Orient de la fin du XXe siècle. Un puissant désir d'émancipation féminine s'y déploie envers et contre toutes les formes de barbarie.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Ce roman raconte le destin croisé de deux femmes, de passage à Beyrouth à vingt ans d'intervalle.
    Maya, libanaise qui vit à Paris, se rend dans les années 1990 à Beyrouth, pays de son enfance, pour y réaliser un documentaire sur la reconstruction de la ville. Elle trouve par hasard une valise...
    Voir plus

    Ce roman raconte le destin croisé de deux femmes, de passage à Beyrouth à vingt ans d'intervalle.
    Maya, libanaise qui vit à Paris, se rend dans les années 1990 à Beyrouth, pays de son enfance, pour y réaliser un documentaire sur la reconstruction de la ville. Elle trouve par hasard une valise qui lui ouvre les portes du destin de Noura, journaliste syrienne réfugiée à Beyrouth dans les années 70. Cette valise contient le journal posthume de Noura, dans lequel elle retrace notamment le suicide de sa soeur. Elle contient également des lettres son amant, Kamal, opposant turc vivant à Istambul. Noura, qui pour avoir voulu porter l'histoire de sa soeur au grand jour à travers une nouvelle, sera assassinée sur commande de sa propre famille. Maya décide alors de remonter les traces de la vie de ce couple, et s'engage dans une enquête qui va la conduire vers une issue inattendue.
    Ce livre décrit la vie des civils pendant la guerre du Liban mais aussi après le conflit. Il se penche en particulier sur le sort des femmes, les relations familiales, la difficulté d'aimer librement, le prix à payer pour oser braver l'honneur familial ou le respect des règles édictées par l'Etat, mais aussi les relations entre syriens, libanais et turcs, pris dans une histoire à la fois complexe et très imbriquée.
    Ce livre n'est ni un récit historique, ni politique mais bien un roman, qui relate davantage l'atmosphère pendant la guerre du Liban, puis au moment de la reconstruction de Beyrouth. L'approche d'avoir donné la parole à deux femmes, tout en croisant leurs destins à vingt ans d'intervalle est assez originale. Il m'a toutefois manqué des descriptions de tableaux de Beyrouth pour m'immerger encore plus dans l'ambiance.
    https://accrochelivres.wordpress.com/2017/06/24/cinquante-grammes-de-paradis-imane-humaydane/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com