Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Cinéma

Couverture du livre « Cinéma » de Tanguy Viel aux éditions Minuit
  • Date de parution :
  • Editeur : Minuit
  • EAN : 9782707344397
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Celui qui se présente ici comme narrateur en est donc réduit à parler d'un film, d'un seul film, du même film qu'il a vu des dizaines et des dizaines de fois. Toute remarque, tout commentaire, il les a notés, consignés dans un cahier, jour après jour. Son existence est minée par le film. Ses... Voir plus

Celui qui se présente ici comme narrateur en est donc réduit à parler d'un film, d'un seul film, du même film qu'il a vu des dizaines et des dizaines de fois. Toute remarque, tout commentaire, il les a notés, consignés dans un cahier, jour après jour. Son existence est minée par le film. Ses goûts et ses jugements, il les doit au film. Ses amis comme ses ennemis, il les doit à l'opinion qu'ils se sont faite sur le film. À vrai dire, sa vie ne tient qu'à un film.

Évidemment, Cinéma est un roman, et l'on se doute qu'il ne s'agit pas de parler d'un film, de discourir sur un film. Il s'agirait plutôt d'une tentative renversée d'adaptation, au sens où ce mot est employé lorsqu'un cinéaste s'empare d'un livre, un livre qui le hanterait au point qu'il lui faille aussi en finir avec cette fascination, s'en débarrasser en tâchant d'en percer le mystère. En finir, en somme, à la manière du limier attaché aux basques de l'assassin, avec ce rapport d'admiration-répulsion que les meilleurs détectives de la littérature policière entretiennent toujours avec l'homme qu'ils chassent pour le rabattre vers le lecteur jusqu'à l'hallali final.
Bertrand Leclair, Les Inrockuptibles.

Donner votre avis

Avis (1)

  • La subjectivité dans tous ses états pour un suicide programmé. Tanguy Viel avec son immense talent littéraire et son style si personnel nous embarque dans la spirale obsessionnelle du narrateur, spectateur d’un film regardé des dizaines de fois chez lui en vidéo.

    Le narrateur dévore ce film...
    Voir plus

    La subjectivité dans tous ses états pour un suicide programmé. Tanguy Viel avec son immense talent littéraire et son style si personnel nous embarque dans la spirale obsessionnelle du narrateur, spectateur d’un film regardé des dizaines de fois chez lui en vidéo.

    Le narrateur dévore ce film qui va le dévorer. Il le raconte à épuisement. Il le décortique dans les moindres détails. Chacun étant important. D’ailleurs il a fini par noter tous ces points importants dans un cahier, sur 96 pages. Rien ne lui échappe. Film qu’il personnalise en l’identifiant à un ami. D’ailleurs ses amis ne sont que ceux qui aiment Sleuth. Sleuth employé comme un prénom mais Sleuth qui est aussi le titre du dernier film de Mankiewicz.

    Toute son existence s’organise autour de ce film et semble le conduire à un état de névrose. Une vie inquiétante somme toute comme une extension à l’inquiétude disséminée dans le thriller en question. Une solitude irréductible.

    Tanguy Viel tient toujours au bout de sa plume, ce zoom exceptionnel qui construit ses romans entre le petit et le grand et vis-versa. L’évident et le caché. Le caché tout aussi évident… Du rayonnement à la part minable d’une personne. Et cette part minable au rayonnement… Du vrai au faux jusqu’au vrai… Ou le contraire… Sans doute et peut-être… Jeux d’apparences… Faux-semblants et supercheries. Un livre qui filme le film…

    Au fil des premières pages, j’ai ressenti un drôle d’effet parce que le film en question n’était pas une invention de romancier. J’avais vu ce film mais je ne me rappelais plus du titre. Il me fallut un effort de mémoire quand je me suis rappelé 'Le limier' que j’avais adoré, enfin confirmé dans les dernières pages.

    Huis-clos tout aussi palpitant que le film.

    Du Tanguy Viel pur jus. Un talent incontestable et incontournable dans l’écurie des Editions de Minuit.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.