Ciels de Loire

Couverture du livre « Ciels de Loire » de Emmanuelle Guattari aux éditions Mercure De France
Résumé:

Souvent aussi, on finissait par revenir du marché du samedi avec un canard ou un lapin vivant. Un temps, on en a eu un dans la baignoire, parce que James avait compris au geste de la paysanne, quil était pour être mangé. On était repartis avec nos trois kilos de lapin dans sa peau, sous le bras,... Voir plus

Souvent aussi, on finissait par revenir du marché du samedi avec un canard ou un lapin vivant. Un temps, on en a eu un dans la baignoire, parce que James avait compris au geste de la paysanne, quil était pour être mangé. On était repartis avec nos trois kilos de lapin dans sa peau, sous le bras, vivant, qui griffait dès quon lâchait les oreilles. On na pas pu se laver pendant plusieurs jours, le temps quon le dépose chez des gens qui en voulaient bien dans leur clapier ; juré, craché quils ne le mangeraient pas. On a eu comme ça des poussins, un hérisson, un chien qui avait la maladie de Carré, des bestioles.

Emmanuelle Guattari a grandi sous les ciels de Loire, dans la clinique de La Borde où travaillait son père. Elle continue lexploration de sa mémoire denfant, puis dadolescente, exhumant des impressions tantôt drôles, tantôt poignantes restituées avec une candeur et une émotion intactes. Son roman dessine ainsi une géographie intime et fantaisiste faite déléments familiaux et biographiques autant que des couleurs des paysages et de la forme des lieux. Des lieux et des paysages qui, comme les êtres humains, vivent et se transforment au fil du temps

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Avec "Ciels de Loire" Emmanuelle Guattari poursuit le récit de ses souvenirs d'enfance, initié avec son livre précédent : "La petite Borde". Récit est sans doute inapproprié en ce que le terme sous-entend de linéarité chronologique, car il s'agit plutôt ici de reminiscences contées en un...
    Voir plus

    Avec "Ciels de Loire" Emmanuelle Guattari poursuit le récit de ses souvenirs d'enfance, initié avec son livre précédent : "La petite Borde". Récit est sans doute inapproprié en ce que le terme sous-entend de linéarité chronologique, car il s'agit plutôt ici de reminiscences contées en un apparent désordre. De très courts chapitres font la part belle à des évènements qui peuvent sembler anecdotiques mais qui revêtent les couleurs sépias d'un monde disparu : des liens familiaux qui se distendent, des lieux et des personnes proches qui se transforment, des sensations, des émotions... Tout un territoire intime se dévoile par fragments à travers une écriture qui rappelle parfois celle des haïkus. Chagrins, éclats de rire, mystères du monde des adultes, découvertes... jalonnent ce chemin parcouru à rebours du temps.
    Un livre qui m'a beaucoup touchée par la mélancolie pudique qu'il dégage au détour de certaines pages.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com