Chroniques barbares t.9 ; indignations politiques

Couverture du livre « Chroniques barbares t.9 ; indignations politiques » de Philippe Randa aux éditions Dualpha
  • Date de parution :
  • Editeur : Dualpha
  • EAN : 9782353742196
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Philippe Randa a-t-il raison de dénoncer les scandales sur un ton un rien paisible, un rien ironique ? La question est de savoir si comme le disait un cynique italien dans les années 80 - déjà - "il y avait des scandales, mais il n'y en a plus." : une opinion saturée de la mondaine porcherie en... Voir plus

Philippe Randa a-t-il raison de dénoncer les scandales sur un ton un rien paisible, un rien ironique ? La question est de savoir si comme le disait un cynique italien dans les années 80 - déjà - "il y avait des scandales, mais il n'y en a plus." : une opinion saturée de la mondaine porcherie en devient-elle blasée ? L'auteur de ces nouvelles "chroniques barbares" ne le croit pas, et c'est pourquoi il dénonce, par-delà les scandales, les absences de scandales. Malheur à celui par qui l'absence de scandale arrive ! Le public se croit informé, il ne l'est pas ; ou il se croit renseigné, comme dans le village de la célèbre et désormais culte série télé Le Prisonnier... et il n'est qu'informé : il n'a que des bribes. Philippe Randa a le goût des formules bien commerciales qui sont souvent les meilleures : il impose dans le paysage éditorial l'expression "politiquement incorrect". Le politiquement incorrect est tout ce qui doit être tu. Le système repose sur la peur et le mensonge, il repose aussi sur le silence entendu : par exemple la francisque de Mitterrand dont les médias niaient l'existence avant de lui ruer dans les brancards... Mais beaucoup savait que cette francisque existait et qu'elle tintait. C'est cela être politiquement incorrect... On retrouve donc dans ces chroniques beaucoup de richesse informative, aucune rage, un ton à la fois serein et philosophe, avec parfois, pourquoi pas ! Un soupçon de révolte, comme celle de nos indignés qui ont défrayé la chronique l'an dernier... et qui inspirent le titre de cet ouvrage. Il faut dire que l'année écoulée aura été celle de tous les scandales, de toutes les dépravations, même si 2012, entre le naufrage du Concordia et les dégradations des notes souveraines, s'annonce aussi "bonne"... Oui, cette année 2011 est un scandale et elle mérite un chroniqueur patenté et de sang-froid pour tout recenser, dénoncer et au besoin expliquer. Au-delà des faits, il y a les causes (qui a fait l'euro, et pourquoi ? Qui est donc DSK ? Qui est donc Ben Laden ?) ; et au-delà des faits, il y a la bêtise petite-bourgeoise increvable de la presse et l'abjection commentatrice.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com