Christian Boltanski ; Buenos Aires

Couverture du livre « Christian Boltanski ; Buenos Aires » de Collectif aux éditions Les Presses Du Reel
Résumé:

L'ensemble des interventions de Christian Boltanski à Buenos Aires, une présentation multiple et simultanée d'oeuvres in situ et d'installations denses et déroutantes dans des lieux emblématiques de la mémoire argentine (le livre, édité par Jean-Hubert Martin, l'un des plus grands spécialistes... Voir plus

L'ensemble des interventions de Christian Boltanski à Buenos Aires, une présentation multiple et simultanée d'oeuvres in situ et d'installations denses et déroutantes dans des lieux emblématiques de la mémoire argentine (le livre, édité par Jean-Hubert Martin, l'un des plus grands spécialistes de l'oeuvre de Boltanski, rassemble images et textes autour des expositions et fonctionne comme une archive et une étude théorique et critique de l'expérience, du développement à la réalisation du projet).
Depuis les années 1960, Christian Boltanski développe une oeuvre puissante, essentiellement autour des thèmes liés à l'identité et à la tension particulière qui existe entre la vie et la mort, et cela à partir de sujets autobiographiques et de la somme des petites histoires individuelles. Mémoire et archives sont deux des axes principaux que l'on retrouve à travers toute son oeuvre. Les traces éphémères ou banales de la vie : un répertoire téléphonique, une fiche d'immigration ou des photos de famille de personnes anonymes du monde entier, constituent le matériel de son oeuvre. Celles-ci se présentent comme des récits de vie et soulignent leur singularité mais aussi leur proximité avec les histoires de beaucoup d'autres personnes. Entre 1969 et 1971, Boltanski a commencé à reconstruire son enfance à partir de photographies et, pendant les années 1980, il est passé de l'autobiographie aux histoires collectives. D'immenses catalogues de photographies, des montages théâtraux et toute sorte d'installations basées sur l'exposition de la dimension à la fois singulière et anonyme de l'existence humaine, constituent les supports de son projet artistique.
C'est à partir de ces notions fondamentales et de ses parcours dans la ville réalisés lors de sa visite à Buenos Aires en 2011, qu'il a choisi d'intervenir deux lieux particulièrement emblématiques de l'histoire culturelle argentine : l'Hôtel des Immigrants, où arrivèrent des milliers d'hommes et de femmes, attirés par la possibilité de mener une nouvelle vie de ce côté du monde, et l'ancienne Bibliothèque Nationale qui a été dirigée entre autres, par Jorge Luis Borges. Dans la continuité, ont été inclus deux autres lieux : le parc technologique de Tecnópolis qui permet un très grand rapprochement avec le public, où ont été installées les cabines d'enregistrement pour l'oeuvre Archives du coeur, et le MUNTREF, Musée d'Art de l'Université Nationale Tres de Febrero, où il a présenté une sélection d'oeuvres clés de son répertoire.
L'orientation artistique de cet ensemble singulier offre une perspective théorique et critique qui place à Boltanski dans la trame actuelle de l'art contemporain international.
Publié suite à la série d'expositions « Boltanski Buenos Aires » en 2012.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com